De retour de l'HP

Minus
Minus
August 2010 modifié dans Amour
Bonjour à tous,

Je viens de revenir de l'hôpital psychiatrique où j'ai passé quelques semaines suite à un problème. Peut-être que certains d'entre vous me connaissent déjà ?

J'ai été traumatisé par mon ancien "ami", Marc. Il est sorti avec moi et je n'ai compris que trop tard que c'était uniquement pour m'utiliser. J'étais vierge et innocent et il m'a perverti mentalement et physiquement, d'abord en me faisant faire des choses humiliantes, puis en me rabaissant et pour finir il m'a "fait tourner" avec ses "amis" et j'ai passé deux jours à servir de jouet sexuel pour des malades mentaux.

Je n'ai même pas pu prouver quoi que ce soit et la police m'a dit qu'on ne pouvait rien faire. J'ai fait une dépression mais je vais mieux, même si j'ai perdu mon travail.

Aujourd'hui j'ai décidé que l'amour pour moi c'était terminé, c'est trop dangereux. Avec une femme ça n'a jamais marché, et les hommes sont des ordures. Je ne ferais plus jamais l'amour avec personne.

PS le site a changé tiens lol ! :eek:

Réponses

  • Kymne
    Kymne
    August 2010 modifié
    Je dirais simplement que tu viens de découvrir qu'homme ou femme, un humain reste un humain.

    Je ne vais pas te sortir les arguments clichés type : "C'était juste de la malchance", par contre à toi de voir si tu veux vraiment finir le reste de ta vie en mettant tout le monde dans le même sac.

    Tu peux tenter, mais crois-moi par expérience, tu ne trouveras -- rien -- au bout de ce chemin.
  • Molossus
    Molossus
    August 2010 modifié
    Je rejoins le conseil de Kymne.


    J'ajouterais :

    Des ordures, il y en a partout. Chez les homos, chez les hétéros, hommes, femmes, blancs, blacks,...
    Il n'y a pas de profil physique type pour les ordures, c'est pour cela qu'elles sont si difficiles à déceler.

    Une expérience aussi traumatisante (manipulation, instrumentalisation,...) laisse toujours des sequelles. Et c'est compréhensible que tu ai décidé de tirer un trait sur les relations amoureuses...

    Mais je voudrais que tu détaches cette expérience de l'Amour.
    Car ce n'était en rien de l'Amour.
    Tans pis, je vais te répeter ce que tu sais déjà : "Ce salopard a profité de ta personne, t'a manipulé pour faire de toi son jouet".
    Il n'a jamais été question d'Amour... hormi pour toi, car tu croyais à la "sincerité" de ses paroles et à son attachement.

    Où je veux en venir :
    Tu as su faire preuve d'une ouverture à l'autre, cet abandon si significatif de la relation amoureuse. C'est donc que tu es capable d'Amour.
    Et crois moi si je te dis que quelqu'un peut te rendre au centuple tout ce que tu as à lui offrir, simplement l'envie de partager un bonheur entier.
    Car c'est cela l'Amour.

    L'Amour conduit invariablement à la joie et à la souffrance, oui c'est un fait.
    Mais tu ne dois pas confondre cela avec l'enfer de la relation qui t'a amené à cette dépression.
    Ce n'était en rien une relation amoureuse (je sais que tu le sais déjà, ça doit juste amener à ce qui va suivre).
    Tu étais amoureux certes, mais dans le cadre d'une relation basée sur la manipulation, pas sur l'Amour.


    Mais tous les gens sur terre ne sont pas pétris de mauvaises intentions.
    Beaucoup sont capables d'aimer sincèrement quelqu'un, et de s'abandonner à l'autre de la même manière que tu t'es abandonné à l'autre par le passé.

    Il te faut continuer ce travail que tu as entamé dans cet hôpital : retrouver cette confiance en toi.
    La difficulté est de taille, car le traumatisme énorme.


    Mais tu peux y arriver, et comme tout le monde, tu as le droit à l'Amour de quelqu'un :)


    Prend soin de toi.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/4
jump to page
 of 1