On s'aime mais elle a déménagé ...

soso77
soso77
August 2010 modifié dans Amour
Bonjour à tous,
Voila, je vais avoir 18ans le 28 aout, je suis depuis 10 mois avec ma copine qui elle a 19ans. J'habite en région parisienne en seine et marne, malheuresement elle a démémnagé a perpignan cet été. Nous nous sommes vu 2semaines je suis rentré il y a 3jours, mais elle et moi sommes plus que déprimés on n'arrive pas du tout a tenir le choc. C'est bien la premiere fois que je ressent autant d'amour envers elle nous savons que c'est fait pour durer entre nous... malheuresement l'amour est compliqué. J'ai obutenu mon bac L et je compte entrer dans la gendarmerie ou l'armée de l'air ou terre il me reste encore 2 rdv, elle a redoublé donc elle refait une année de terminale ES là-bas a perpignan et en privé cette fois-ci. Nous avions eu pour projet de nous voir au pire des cas 1 fois toutes les 2semaines selon les permissions que j'aurais enfin pendant les week end quoi, or ses parents avec qui je m'entend pourtant super bien ont peur que cela ne lui fasses préjudice durant ses études. Ils nous autorisent seulement a nous voir pendant les vacances scolaires, et donc 4semaines par an !! Cela nous est tout simplement inconcevable nous nous aimons tellement, pourtant on avez pour objectif de se voir chaque week end par l'intermédiaire du tgv une fois elle viendrais chez moi et vis-versa. De plus, a la fin du mois je vais normalement recevoir une carte de réduciton de -75% a la sncf ce qui serait tout a fait concevalbe de se voir tous les week end ou un week end sur 2 (20 a 25e le billet). Je dois normalement la revoir du 15 au 23 aout, mais c'est tout. Nous sommes tristes, il n'y a pas un jour ou l'on ne pleures pas, cela peut paraitre ridicule mais je n'arrive pas a controler mes sentiments c'est comme ca et je ne peut rien y faire. Le fait de se voir 1 fois ts les 2 mois me dépasse, je suis plus que dépite, je n'ai plus le moral plus le gout a rien, et c'est pareil pour elle. De mon point de vue, je pense que le fait de se voir au moins 1 fois toutes les 2 semaines auraient au contraire été avantageux pour elle et moi, en nous donnant le moral non seulement pour ses etudes et notre moral, alors que le fait de nous interdire de se voir rendrait les choses plus contraignant. Nous n'avons en aucun cas l'idée de se quitter il n'en ai pas question c'est l'amour tout simplement nous avons des projets et nous voulons les tenir. Je vous remercie vraiment de vos conseils, je suis totalement désemparé a l'idée de ne plus la voir et elle aussi, pourtant ce n'est pas cela qui fera que nous nous séparerons notre amour est trop fort pour cela :sad:

Réponses

  • soso77
    soso77
    August 2010 modifié
    S'il vous plait si quelqu'un pouvez me conseiller :sad:
  • Molossus
    Molossus
    August 2010 modifié
    Des idées... je n'en ai pas plus que toi.

    Vous ne voulez en aucun vous séparer, mais vous êtes conscient des barrières imposées par la géographie et surtout par ses parents. C'est délicat.

    Dans ces conditions, je ne vois qu'un remède : la patience.
    - impossible pour elle de bouger avant d'avoir fini ses études,
    - impossible pour toi d'être affecté immédiatement dans une caserne proche de chez elle.

    Je ne vois rien d'autre.

    Peut-être un autre forumeur ?
  • I scream
    I scream
    August 2010 modifié
    Elle est majeure, elle peut faire ce qu'elle veut, partir à Perpignan pour suivre ses parents c'était son choix, mais bon, maintenant c'est fait c'est fait. L'amour c'est un sentiment agréable, mais la vraie question c'est "Qu'est-ce que ce sentiment vous pousse à faire?" Si la réponse est "Vagabonder dans mes pensées, mes souvenirs, rêver et ressentir le plaisir en solo" alors continuez comme ça. Par contre, si vous trouvez inacceptable de ne pas tout faire pour partager ce sentiment avec l'autre, alors vous êtes prêts à supporter ce qu'il faut pour aller le donner à l'autre. Un conseil, oublie définitivement tes beaux parents, ceux qui te sourient dans les yeux sont parfois les pires. Si c'est ta copine qui était dans le forum, je lui dirais de se bouger le cul, mais vu que c'est toi qui pose la question, je le dis à toi: tu prends le train et tu vas sonner chez elle, ou tu vas à son lycée, si tu dis que tu as fait tout le chemin pour la voir, l'établissement pourra difficilement te dire non. Mais si tu commences par organiser une entrevue alors que tu sais d'avance que les beaux parents (qui n'ont rien à voir dans cette histoire) te diront non, c'est comme si tu voulais prouver que tu ne feras rien, sauf que le "non" sortira de leur bouche au lieu de la tienne, mais comme ça tu le sais d'avance, c'est pareil que si tu le disais toi.

    À toi de définir ce qui pour toi est acceptable et ce qui ne l'est pas.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/5
jump to page
 of 1