Envie de suicide mais enceinte de presque 2 mois ..

soso_d
soso_d
August 2010 modifié dans Amour
Bonjour,

Voilà mon histoire est un peu compliquée mais je demande de ne pas me juger..
J'ai 24 ans, eu des histoires assez douloureuses et où l'on a profité de moi surtout..
Depuis 5 mois je suis avec quelqu'un et malgré des bas, nous nous aimons et au bout de 3 mois je suis tombée enceinte.
Mais il a toujours été très insistant sur ma vie avec mes "ex".. si je les aimais, au niveau sexe, les positions etc...
Il est gendarme et mon ex l'est aussi et au même endroit ..
J'ai toujours caché ce dernier du mieux que j'ai pu pour l'éviter de se faire du mal mais hier il ma "forcé" pendant 1h à lui dire ses nom et prénom..
Il était tellement dur et moi j'étais désemparée que je lui ai dis..
Depuis hier, il alterne déprime, pleurs, méchanceté envers moi mais me dit qu'il m'aime et qu'il veut faire des efforts pour ne pas y penser..
Mais ce qui se passe c'est qu'il voit bien qui sait (sans pour autant lui avoir déjà beaucoup parlé) et m'imagine à la caserne avec lui (car j'y avais été quelques fois)..
Voilà, je me retrouve enceinte, je l'aime et je suis désemparée par sa réaction car c'est un ex et j'ai l'impression que c'est comme si je l'avais trompé avec on dirait ..
Je suis très sensible et je sais pas quelle attitude adopter, il me dit qu'il veut essayer de ne pas en parler mais je sais que ça va le bouffer..
Merci de vos conseils, je suis au bord du gouffre ...

Réponses

  • Molossus
    Molossus
    August 2010 modifié
    Bonjour soso,

    D'abord, je voudrais commencer en te disant que tu n'as pas à culpabiliser : c'est ton ami qui t'a harcelé pour avoir toutes ces révélations sur ton ex. S'il le prend mal aujourd'hui, il ne peut s'en prendre qu'à lui même.
    Ensuite, tu n'as trompé personne. Tu as vécu une histoire avec un gendarme, histoire enterrée aujourd'hui, et tu te consacre à une nouvelle histoire... toujours avec un gendarme (certes un collègue à lui de surcroit, mais qu'est-ce que tu y peux ?).

    Ton ami est assez grand pour assumer le poids de ce qu'il a insisté à savoir... c'est à lui de reprendre le dessus, et à lui seul (et eviter de passer ces nerfs sur toi car ce n'est pas une preuve d'amour, et tu n'es pas son "punching-ball", tu es sa copine). Encore une fois, il ne peux s'en prendre qu'à lui...


    Tu demandais à ne pas être jugée. Mais pourquoi aurais-tu voulu que quelqu'un te juge ? Tu n'es coupable de rien dans cette histoire.
    Te culpabiliser par sa faute (car c'est lui qui a cherché à souffrir en te harcelant pour ces révélations) n'est pas la solution.
    Il doit assumer la resposabilité de ses actes, faire preuve d'un minimum de force en encaissant la claque des revelations qu'il t'a forcé (non, je ne met pas les guillemets) à lui donner, et comprendre qu'une curiosité mal placée est un vilain défaut.
  • angel0684
    angel0684
    August 2010 modifié
    Aimer, sa veux dire aussi avoir peur de perdre l'être aimer. Les réactions de ton copains sont peut être en lien avec ça.

    Il ne faut pas chercher a savoir qui a fait l'erreur ou autre qui vous a conduit dans cette situation.

    Si tu as du mal à parler avec lui, peut être devrait tu écrire une lettre pour lui dire que tu vie le bonheur, que vous vous aimez. Que c'est le grand amour que tu attendais.Il faut que tu le rassure et qu'il ne va pas te perdre pour un autre........

    Essayer d'avoir une discution même si c'est difficil faut remettre les choses au clair.
  • gemini
    gemini
    August 2010 modifié
    J'iimagine qu'il est au courant que tu es enceinte et j'espère que vous êtes heureux d'attendre cet enfant...
    Mise à part cela, si tu vois que cette histoire avec ton ex ça le bouffe, qu'il stresse, qu'il n'en dort pas la nuit....Et bien, ce n'est pas de ta faute, ne te laisse pas infuencer par son mal-être qui ne regarde que lui et lui-même.
    Il ne faut pas que ça te mine le moral au point d'être malheureuse, avec la peur peut-être qu'il te quitte... pour une simple connerie: la jalousie.
    Vous avez choisi d'avoir cet enfant. Il faut maintenant assumer et il doit avoir confiance en votre couple.
    Dis-lui d'arrêter de penser à cet ex, car pour toi, c'est du passé et que tu as même oublié.
    Et s'il t'en reparle, tu lui dis que tu lui répondras plus rien du tout, mais alors rien du tout...ou sinon, tu l'enverras se faire cuire des oeufs.
    Il faut être clair et net. Pas le temps de se faire des noeuds au cerveau pour des broutilles, vous attendez un enfant.
  • soso_d
    soso_d
    August 2010 modifié
    Je suis d'accord avec tout le monde mais ça le rend malade de passer devant un batiment où j'ai pu faire l'amour avec mon ex ou le croiser lui directement 2 ou 3 fois par semaine .. mais il me dit que je n'y suis pour rien mais bon au final moi je souffre quand meme ..
  • Molossus
    Molossus
    August 2010 modifié
    Si tu souffres, c'est parce que tu culpabilises...
    Et pourquoi ? Parce que ton ex et ton copain actuel bossent au même endroit ? Et que ton ami est maintenant au courant de ça ?

    Si tu ne ressens plus rien pour ton ex, où est le problème ?


    Tu peux continuer de culpabiliser pour ça... ou tu peux laisser le passé où il est, et revenir dans le présent, avec ta relation actuelle et ce bébé qui attend de naître.

    Maintenant, si ta culpabilité est liée au fait que tu lui as révélé tout ce qu'il a voulu savoir (par son insistance, je le rappelle) et que tu ne comprends pas que c'est à ton ami d'assumer sa curiosité mal placée (et accessoirement de tourner la page sur ton passé), personne ne peut rien pour toi.


    Te miner ne servira à rien.
    Dans les 2 cas, tu culpabilises pour de mauvaises raisons.

    Tu te focalises sur ce qu'il ne faut pas.
    Tire un trait sur ton passé (qui ne t'importe plus), focalise toi sur ta relation actuelle, et laisse ton ami digérer seul le poids des révélations qu'il a tenu (pour de mauvaises raisons) à connaître.

    Tu aimes ton copain pas vrai ? Tu devrais donc te réjouir de cet évènement que tu attends. Et toi et ton ami devriez laisser ton passé où il est : derrière toi.


    EDIT : Au besoin, tu devrait peut-être en discuter avec lui. S'il voit que tu n'accordes aucune importance à ta précédente relation et que ce qui compte pour toi, c'est d'être avec lui, il ne s'en sentira que plus rassuré et arrêtera de gamberger pour ça.
  • soso_d
    soso_d
    August 2010 modifié
    Bonjour,

    Oui j'ai surtout mal de lui avoir dit qui c'était car il y'a encore 3 jours il savait qu'il yavait eu un ex là bas mais ne connaissait pas son visage ! et c'était un peu plus simple pour lui !
    Il le sait que ça m'importe plus, je lui dis en permanence !
    Mais quand il a voulu savoir qui c'était, il était tellement insistant, il me faisait du chantage que je me suis dit "après tout si je peux même pas dire la vérité à mon copain, c'est qu'il y'a un souci" donc j'ai craqué et je lui ai dis..
    Maintenant je m'en veux, mais m'en vouloir de quoi ? d'avoir dit la vérité à cause de son insistence comme tu dis !
    Hier soir il m'a dit que la journée il voulait me voir et le soir quand je rentre il ressent en fait pas particulièrement l'envie de me faire de petits calins ou de bisous ! Je me suis effondrée en larmes (comme depuis 3 soirs en fait !) mais je sais plus comment réagir face à ça ! Partir dormir chez ma mère 1 ou 2 nuits ? Lui poser un ultimatum ? Ne plus répondre à ses questions ? J'aimerais trouver les mots justes car même si je lui en veux un peu, je sais que c'est peut être pas évident de croiser l'ex de sa copine 2 ou 3 fois par semaine !
    Et oui je m'en veux aussi car à chaque relation, je veux etre honnete et ne rien cacher mais maintenant ça me perd ! Si il y'a une prochaine relation je ne dirai rien si on me pose pas de questions !! Pfff que c'est dur !
  • CarbonACat
    CarbonACat
    August 2010 modifié
    Ne tombe pas dans l'extremisme de ne rien dire non plus... c'est pire que de tout dire. Le fait que tu envisages une prochaine relation comme possibilité indique que tu ne te suicideras à priori pas, ce qui est rassurant ^^

    Parles lui en sérieusement. Dis lui que tu vis un enfer à cause d'une chose qui s'est déroulé dans le passé et que lui n'aide pas... Dis lui ce que tu ressens, prends le par les sentiments parce que c'est grave là !
  • Molossus
    Molossus
    August 2010 modifié
    Pourquoi, malgré tout ce que les gens continuent de te dire sur ce forum, tu continues de vouloir ramener la souffrance de ton ami à toi ? Je ne comprend franchement pas ta démarche...

    Tu sais qu'il a eu tort d'être insistant.
    Tu sais que, sur le moment, tu n'as pas pu refuser de lui dire ce qu'il voulait savoir.


    Encore une fois, le problème, dans ta situation, n'est pas toi, mais ton ami :
    En fait, il complexe vis à vis de tes ex
    soso_d a écrit: »
    Mais il a toujours été très insistant sur ma vie avec mes "ex".. si je les aimais, au niveau sexe, les positions etc...
    Ce complexe s'est aggravé quand il a su qu'il en frequentait un (dans le cadre du travail).
    Plutôt que de faire preuve de raison, parce que tout le monde a un passé, il s'auto-entretiens dans ce complexe. Il veut "se comparer à tes ex" et "être meilleur"... Mais il n'a pas compris que personne ne peut lutter contre des souvenirs (ni ne devrait le vouloir d'ailleur, car ce n'est pas faire preuve d'assurance...), et que le principal est de s'investir dans une relation sans penser au passé de chacun.

    Tant qu'il n'aura pas imprimé ça, il continueras de se bouffer pour rien.
    Et si tu continues de te mettre à sa place, parce que tu culpabilises pour son état, tu continueras de souffrir toi aussi (par sa faute donc...).


    La solution ?
    Pour lui : arrêter de complexer vis à vis de tes ex, prendre confiance en lui, et surtout se focaliser sur votre relation et sur votre enfant qui arrive.
    Pour toi : arrêter de te mettre à sa place (il est grand ? c'est un homme ? c'est lui a voulu savoir tout ça, non ?) parce que c'est ça qui cause ta culpabilité...

    CarbonACat a écrit: »
    Parles lui en sérieusement. Dis lui que tu vis un enfer à cause d'une chose qui s'est déroulé dans le passé et que lui n'aide pas... Dis lui ce que tu ressens, prends le par les sentiments parce que c'est grave là !

    Oui, je pense qu'on tient la solution : il est temps que tu ramènes la source de ta peine à son origine, et qu'il affronte ses démons.
    1/ se comparer à tes ex ne lui apportera rien, à par de la souffrance comme tu peux le constater...
    2/ le passé est le passé, alors qu'il le laisse où il est. Le présent est plus important (je vous rappelle que vous allez avoir un enfant).
    3/ son comportement (complexe) t'amène à souffrir.

    Tu dois aborder chacun de ces 3 points (pas forcément dans cet ordre) au cour d'une discussion avec lui. Il est temps qu'il retrouve le sens des réalités et surtout des priorités.
  • soso_d
    soso_d
    August 2010 modifié
    Merci pour vos réponses !
    Mais j'ai l'impression qu'il se conforte là dedans, là au tel à midi il me dit j'ai très envie de te voir mais j'espère que ça va bien se passer et que je vais pas etre bloqué !
    J'en peux plus, et puis j'ai peur que lorsqu'il va croiser mon ex, il aille lui parler ! et comme mon ex (je lui ai cassé le coup avec une fille avec qui il m'a trompé) ment beaucoup, j'ai peur qu'il dise des choses fausses sur moi !
  • Molossus
    Molossus
    August 2010 modifié
    Qu'il se conforte dedans ou pas, il faut que vous ayez cette discussion. Il doit comprendre tout ce que nous te disons depuis le début de ce post.
    EDIT : Et cette mise au clair devrait le rassurer.

    Quand à ton ex, rien ne pourra l'en empecher s'il décide de le faire. Il faut que ton ami ait confiance en toi (et surtout en lui) pour ne pas être atteint par ses éventuels mensonges..
  • Gordon
    Gordon
    August 2010 modifié
    Mais enfin Soso, bordel, qu'est-ce que tu as fait de mal dans cette histoire???? RIEN!
    Ton logiciel est celui de la fille sentimentale et empathique qui prend sur elle les turpitudes de son entourage.
    Or, ton gars a semble-t-il du temps à perdre à se prendre la tête et te reprocher qqc qui appartient au passé.

    Première des choses: déculpabilise toi et cesse immédiatement de pleurer, car tu n'es pour rien dans cette histoire.
    Ton mec est jaloux? C'est un problème entre lui et lui. Qu'il le règle de manière carrée!

    T'es enceinte de lui, vous préparez votre vie à deux, est-ce que c'est le moment de se prendre la tête pour des histoires du passé???

    Il faut que tu sois forte et que tu lui signifie clairement qu'il faut refermer cette embrouille totalement artificielle et partir sur de bonnes bases.
    Car s'il te prend la tête sur un truc comme ça, laisse tomber pour la suite de votre vie! Il trouvera toujours qqc à te reprocher.

    Donc à toi de prendre le pilotage de la situation. Définitivement.
  • Kymne
    Kymne
    August 2010 modifié
    Au risque de jouer (comme toujours) l'oiseau de mauvais augure, j'ai du mal à comprendre la réaction aussi extrême du copain en question.

    Je me demande si tu n'aurais pas "oublié" de nous donner un détail supplémentaire dans cette histoire, le simple fait que ces 2 hommes bossent au même endroit me mets la puce à l'oreille et peut permettre plusieurs théories...

    Ils ne seraient pas "meilleurs amis" ou quelque chose du genre, par pur hasard ..?
  • I scream
    I scream
    August 2010 modifié
    J'ai lu le premier message de cette conversation, mon impression : un pur gendarme! Je l'aurais parié. Nous devons tous être suffisamment bons pour ne pas nous servir de la force des préjugés pour asseoir notre position de contrôle. Certaines attitudes fortes et instinctives sont hyper blessantes et douloureuses, bref fatales, et on s'en imprègne dans le milieu professionnel qui en regorge, surtout à la police et à la gendarmerie. Je ne parle pas de tous les gendarmes, mais de ceux qui ne font pas l'effort constant d'agir en humain et qui se laissent aller. Ton mec réagit exactement, mais alors exactement à 100% comme un autre gendarme que j'ai eu à côtoyer et qui a dit ce genre de choses à sa femme, sa femme qui ensuite s'était confessée à moi.

    J'ai lu les conseils des autres sur ce forum. Ils disent tous que tu ne dois pas culpabiliser. Moi je crois le contraire: que tu ne culpabilises pas car tu sais que tu n'as rien fait de mal, donc tu ne peux pas culpabiliser en toi-même, et ce que tu essaies de nous dire c'est autre chose. Moi je pense que culpabiliser est un choix, or tu essaies de nous dire que tu n'as pas ce choix car ton mec te l'impose de force en te prouvant que tu es coupable, c'est une technique de flic et apparemment ça lui est bien rentré dans le sang.
    Depuis 5 mois je suis avec quelqu'un et malgré des bas, nous nous aimons et au bout de 3 mois je suis tombée enceinte.
    Durant les 3 premiers mois, se comportait-il déjà comme ça, ou a-t-il attendu que tu sois liée par le sang avec lui pour aller plus loin? Je dis bien "liée par le sang" car pour un flic (s'il ne fait pas l'effort d'être un humain) cette liaison à vie est plus importante que l'enfant lui-même, car cela donne un ascendant sur toi, autant vis à vis de la loi qu'il connaît très bien que vis à vis de l'enfant qu'il pourra manipuler pour mieux t'atteindre. C'est hyper tôt 3 mois pour faire un enfant, ça peut exceptionnellement être acceptable si c'est vraiment l'amour fou entre vous (du genre que Roméo et Juliette c'est rien à côté) mais visiblement ce n'est pas le cas. Un père aimant ses futurs enfants y réfléchira à 10 fois, à 100 fois avant de savoir si c'est vraiment le bon moment pour en avoir, s'il se sent suffisamment prêt pour être à la hauteur de cette énorme mais magnifique responsabilité. Si ton mec était si confiant au point d'y aller les yeux fermés, ce n'est pas pour rien. Ses yeux étaient bien ouverts mais sur autre chose que son rôle de père et l'assurance du bien être de l'enfant.
    Mais il a toujours été très insistant sur ma vie avec mes "ex".. si je les aimais, au niveau sexe, les positions etc...
    L'interrogatoire, qui présume déjà tout ce qui faut pour te mettre mal à l'aise, car après tout, on n'interroge pas une personne qui n'a rien à se reprocher, surtout en insistant. L'interrogatoire présume, et ça il le sait. Tu es obligée de culpabiliser car ça le prouve.
    Il est gendarme et mon ex l'est aussi et au même endroit ..
    Le lieu de travail n'a aucune importance, de même que le supermarché où vous faites vos courses. Un couple doit s'assumer, et si vous n'être pas heureux, c'est qu'il y a un problème, et que vous ne devriez pas être en couple.
    J'ai toujours caché ce dernier du mieux que j'ai pu pour l'éviter de se faire du mal mais hier il ma "forcé" pendant 1h à lui dire ses nom et prénom..
    On y vient. Dans un premier temps, l'air de rien il s'arrange pour te faire comprendre (sans le dire explicitement pour qu'il n'y ait aucune trace) que certaines choses sont mal et donc lui font mal, il joue la comédie et se montre fragile afin que tu lui caches certaines choses. Ensuite, il tourne tout pour te coincer, que tu ne puisses plus y échapper et que tu avoues que tu lui as caché quelque chose. C'est imparable. La personne que j'ai connue a tenu 2 jours puis un interrogatoire de 2h avant de révéler nom et prénom, mais le flic sait d'avance qu'il va gagner, il a déjà gagné car le coupable qui cache c'est toi, forcément puisque lui, le flic, a préparé le terrain pour en arriver là. Il est prêt à attendre des années avant de faire certaines choses. Tu ne me crois pas? Regarde ton enfant, il faut attendre 9 mois avant de pouvoir s'en servir, mais il est prêt à ça et pour lui c'est déjà de l'acquis. Un flic ne fait jamais confiance, il a besoin de preuves, puis de preuves, puis de preuves encore et encore. Cet enfant est là comme une preuve légale, pour te prouver qu'il (le flic) est lié à toi par le sang et que légalement tu ne peux rien y faire.
    Il était tellement dur et moi j'étais désemparée que je lui ai dis..
    Comment ? Tu restes encore avec lui ? Ça ne t'a pas suffit ? Il te faut quoi bon sang pour comprendre. Te défendre ne sert à rien. Avec lui, tu as déjà perdu, toutes les discussions auxquelles il pense, et qu'il n'a pas encore déclenchées, tu les as déjà perdues. Aucune place pour les sentiments dans de telles discussions, c'est de la logique pure: tu as perdu. Combien de discussions avec lui faudra-t-il pour te le prouver?
    Depuis hier, il alterne déprime, pleurs, méchanceté envers moi mais me dit qu'il m'aime et qu'il veut faire des efforts pour ne pas y penser..
    Du pur cinéma. Même si tu le sais, tu n'auras jamais aucune preuve qui montre qu'il joue la comédie et ça il le sait très bien, et il en joue à fond, surtout le "faire des efforts pour ne pas y penser"... mais bon sang, tu n'as rien fait de mal. Il te rend coupable à fond et tu restes avec lui? Mince, mais pars bon sang, t'as pas encore compris?
    Mais ce qui se passe c'est qu'il voit bien qui c'est (sans pour autant lui avoir déjà beaucoup parlé) et m'imagine à la caserne avec lui (car j'y avais été quelques fois)..
    Le délire absolu, tu as le droit de parler à qui tu veux. Parler c'est parler. Le discours qu'il tient envers toi ne te valorise absolument pas, bien au contraire il te rend dégoûtante. Comment peux-tu accepter une personne comme ça? Si tu es encore assez naïve pour penser qu'avec le temps il va changer, ouvre les yeux: il a tout à gagner à être comme ça. Il a déjà tout gagné, il ne peut donc pas vouloir changer. Et toi, tu es beaucoup trop prisonnière de lui pour avoir un quelconque ascendant sur lui.

    Ce que je vais dire maintenant est mon avis perso qui n'engage que moi, et ça va être dûr à entendre: Dieu sait à quel point j'aime les enfants, mais ce que tu as dans le ventre ce n'est pas un enfant mais un lien avec ton flic. Même si tu décides de le quitter, il reconnaîtra l'enfant comme étant le sien (légalement il a toute la vie pour le faire, mais crois-moi il n'attendra pas) et demandera un droit de visite, pour commencer, et si par la suite tu n'es pas assez docile devant ses caprices, il pourra aller jusqu'à répandre des bruits sur toi afin de prouver que tu es volage, peu fiable, une femme de mauvaise influence et donc légalement une mauvaise mère (il a déjà réussi à prouver que tu es une mauvaise femme pour lui, il t'a déjà montré qu'il réussissait facilement à prouver que tu es peu fiable, prouver que tu es une mauvaise mère pour l'enfant c'est un jeu d'enfant à côté) et pourra en demander la garde exclusive. Une fois que l'enfant sera né, il saura comment faire pour que tu te traines à ses pieds pour voir l'enfant, et il aura le discours suffisamment persuasif pour influencer l'enfant contre toi. Il n'existe qu'une solution à ce problème: avorter tant qu'il est encore temps. L'avortement légal en France est limité à une grossesse de moins de 12 semaines, tu as donc encore un mois pour y voir clair dans son jeu, si ce n'est pas déjà fait. Mais attention, je ne peux pas croire qu'un mec pareil ne se soit pas renseigné sur la limite d'avortement, il est donc probablement déjà au courant, ne l'oublie pas. Pour moi, ce gars a commis suffisamment d'erreurs pour que si j'étais à ta place je le quitterai lui et son "lien". C'est dur, très dur mais crois-moi c'est ce qu'il y a de moins dur pour l'enfant. T'as fait une connerie en voulant aussi vite avoir un enfant avec ce type, il a sûrement dû y mettre les manières. T'étais jeune, ignorante, excuse-toi-le comme ça, mais à part ça, non tu n'as commis aucune faute.
  • soso_d
    soso_d
    August 2010 modifié
    Bonjour à toutes et tous,

    J'étais en week end, je ne suis pas repassée ici !
    J'ai lu vos réponses plus ou moins "faciles" ..
    Ce week end à été bon, peut être parce qu'il n'est pas à la caserne, peut être essaie-t-il de prendre sur lui ?
    Je vais me donner cette semaine comme réflexion mais c'est pas évident, il est à la fois triste parfois et on parle des projets qu'on avait de déménager et de louer une maison etc ..
    Je ne sais plus où j'en suis ..
  • I scream
    I scream
    August 2010 modifié
    "Prendre sur soi" n'est pas bon. Ce n'est pas un puits sans fond, ça va forcément déborder un jour ou l'autre... et de plus en plus souvent pour être exact. Et si ton copain n'est bien que lorsqu'il a réussi à t'isoler n'est pas du tout bon.

    Laisse-moi deviner, il est gêné (du moins il le montre) lorsque vous êtes près de la caserne, près du domicile de ton ex... enfin partout où pourrait se trouver ton ex, et cette maison serait plus éloignée, tu serais isolée avec des enfants qui t'occuperaient, surtout qu'une maison est très prenante niveau entretien, sans même parler du ménage. Tous ces éléments techniques il faut les "tester" suffisamment longtemps avant de penser à y rajouter les enfants. Savoir que l'enfant est déjà en route sabote les tests car la "réponse" est déjà toute trouvée. Même le trajet professionnel doit être testé, tout doit être testé, car mettre toutes ces responsabilités sur le dos de l'enfant, qui n'a rien demandé dans l'histoire, l'enfant le sentira forcément. Si vous serez débordé, ce sera de sa faute (la faute de la présence de l'enfant, donc de l'enfant), si vous n'aurez plus le temps, ce sera de sa faute aussi, et même votre empressement actuel c'est déjà sa faute, bref l'enfant sera coupable d'une montagne de fautes dès sa naissance, il est probablement même déjà coupable du fait que tu envisages beaucoup moins l'éventualité de pouvoir quitter ton copain vu qu'il est aussi le père de l'enfant. Tu ne trouves pas que ça fait beaucoup de responsabilités à porter pour un enfant? L'enfant n'est même pas encore né!

    Il faudrait plutôt que vous, vous commenciez par vous sentir à l'aise dans votre vie, en sachant que la décision de l'enfant n'a pas encore été prise: logement (maison ou appart), trajet professionnel, entourage (commerces...), voisins, collègues... Tout ça se construit petit à petit, année après année, mais vous êtes en train de brûler les étapes, et comme ton copain a toujours peur, il est forcément impatient de passer à la suite et doit donc jouer sur un autre tableau.
  • soso_d
    soso_d
    August 2010 modifié
    Coucou à toutes et tous et j'ai pas répondu à une question : non mon ex et mon copain ne sont pas meilleurs amis, ils se sont peut etre dit bonjour 2 fois c'est tout ..
    Quelques nouvelles, hier ça allait à peu pres sauf qu'il m'a dit qu'il avait prété son tel à un collègue pour envoyer un texto et qu'il avait trouvé sa tete bizarre quand il a vu sa photo en fond d'écran et du coup il m'a posé d'autres questions et m'a dit, si tu as da'utres choses à me dire, dis les moi .. donc après est-ce un test ? je ne sais pas !
    Ce matin ça allait il était très calin, par contre je l'ai appelé vers midi et il m'a dit "oui je pense à toi mais pas qu'a ça".. il m'imagine toujours à la caserne et m'a dit "c'est invivable mais bon.."
    Je suis en pleine réflexion, c'est si dur, je l'aime, je suis enceinte et d'un coté j'ai peur que cela ne cesse jamais ! Et meme si on déménage, ce serait que dans un an et est-ce que ça changerait quelque chose au fond ? oui dans le sens où il n'irait plus dans la caserne où y'a mon ex mais est-ce suffisant ?
    J'ai vraiment peur .. je sais plus où j'en suis ..
  • I scream
    I scream
    August 2010 modifié
    soso_d a écrit: »
    Et meme si on déménage, ce serait que dans un an et est-ce que ça changerait quelque chose au fond ? oui dans le sens où il n'irait plus dans la caserne où y'a mon ex mais est-ce suffisant ?
    Ok, l'évidence même: déménager pour changer de caserne, pour au final changer de gars (dans sa tête), je traduits: en arriver jusque là pour t'empêcher de voir une personne. Déjà 1) cela ne sent pas du tout la confiance envers toi, bien au contraire, et 2) pourquoi vouloir manipuler les évènements de la vie au lieu de simplement prendre la vie comme elle est? C'est comme s'il te mettait à l'essai, il tourne tout dans le sens que toi t'aurais l'air conne si tu refusais ce déménagement, il pourrait dire que tu refuses afin de pouvoir encore croiser ton ex (et de "croiser" à "aller le voir" il n'y a qu'un pas) alors que toi tu sais que c'est faux, mais il ne t'écoutera pas et dira que la vie est dure avec lui, sous-entendu que TOI tu es dure avec lui.

    Ouvre les yeux, ce n'est pas toi qui te laisse aller mais lui qui ne cherche pas du tout ton bonheur. Tu ne vas quand même pas tout quitter pour lui prouver quelque chose. Si c'est la caserne qui est nulle, vous seriez partis de vous-mêmes bien avant. Si c'est la région qui est nulle, vous seriez partis avant. Si ce sont les amis (ou le manque d'amis) qui était intenable, vous auriez réagi avant. Mais tout ça, ça cesse d'être important lorsqu'on est en couple, car il n'y a qu'une chose qui doit compter: le bonheur de l'autre, et peu importe le lieu, le travail, les amis, ce bonheur sera le même, et si un de ces petits détails réussit à empêcher le bonheur, c'est que ça ne valait pas le coup. Ton mec il a un problème, que tu connais et qu'il veut garder, au point que toute la vie doit tourner autour de son problème.

    J'ai donné mon avis. On va laisser d'autres personnes s'exprimer.
  • soso_d
    soso_d
    August 2010 modifié
    Merci pour ta réponse.
    Je viens de l'avoir au tel, il me dit avoir quitté le travail + tot car il n'a pas le moral ..
    J'en peux plus, je sais que je n'ai rien à me reprocher mais je suis partagée entre partir et à la fois je l'aime tellement !
    Pourquoi je n'aurai pas droit à un peu de bonheur un jour !! :(
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/20
jump to page
 of 1