Amour à distance

Toutpourycroire11
Toutpourycroire11
July 2010 modifié dans Amour
Bonjour, J'ai 14 ans et pour l'instant l'homme qui me rend heureuse est à 200km de chez moi.. Je compte le rencontrée sous peu, si l'un d'entre vous lis se message je voudrais savoir si il existe des recours juridique pour me rapprocher de lui, famille d'accueil, foyer (autre que l'internat, dans sa ville, il n'y en a pas..) D'autant plus que j'ai de gros soucis avec ma famille, m'éloigner un peu de tout sa serais peut être pas mal, il est ma raison de vivre, il est mon sourire, mon coeur lui est dédié, ce serait vraiment un rêve .. La distance & le manque de lui est trop pesant pour moi ! Des solutions ? Merci d'avance.
«13

Réponses

  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    Bonjour, c'est très touchant ce que tu nous raconte mais tu dois éclaircir certains points et je vais t'aider.

    comme tu l'as dit: J'ai 14 ans et pour l'instant l'homme qui me rend heureuse est à 200km de chez moi..

    tu as 14 ans prends bien conscience de cela.
    ensuite sachant que tu as 14 ans donc tu es mineur, d'un point de vu juridique tu es sous la responsabilité de tes parents jusqu'à ta majorité, sauf émancipation ( 16 ans )

    sauf que je penses que tu ne t'es pas posé les bonne questions;

    - est ce que je suis sure de vouloir le rejoindre au point de tout mettre de côté sachant que je ne sais pas si vraiment notre histoire est sérieuse ?

    - est ce que je suis prête à mettre ma relation parents enfants...... de côté pour au final un garçon que je ne connais pas autant que je penses?

    - est ce que si je demande émancipation ou placement dans une famille d'accueil je ne vais pas empirer la situation actuelle ou et briser le lien ?

    - est ce que si je mets toutes mes démarches en avant et que je me retrouve près de lui restera t-il avec moi ? et COMBIEN DE TEMPS ?

    est ce de l'amour ou de l'amitié pure et dure?

    réponds à ces questions et après tu verras , en attendant j'espère avoir éclairci ta demande.
  • Mini-fay
    Mini-fay
    June 2010 modifié
    homme = quel âge, au fait... ?
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    Mini-fay a écrit: »
    homme = quel âge, au fait... ?

    oui je n'avais pas relevé, parce que si il est majeur y-a détournement de mineur et c'est passible de prison
    condamnation : En effet l’article L 227-25 du Code Pénal prévoit que « le fait, par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende ». Le consentement de la personne de moins de 15 ans
  • Mademoiselle-Joker
    Mademoiselle-Joker
    June 2010 modifié
    bonjour miss.

    Ton histoire est bien sûr touchante seulement voilà, tu as 14 ans.
    J'ai l'impression que tu te fais pas mal d'illusions.
    Attends, tu comptes vraiment couper les liens avec ta famille pour ce mec que tu n'as jamais vu?

    Après, je ne sais pas ce qui se passe dans ta famille mais enfin voilà.
    14 ans, c'est le début généralement de la crise d'ado, on a l'impression d'être vachement mature, on ne comprend pas pourquoi les parents disent "non ne va pas en boîte jusqu'à 3h du matin" ... Bref. C'est l'âge un peu "pseudo-rebel", si j'ose dire.
    On a l'impression de ne plus s'entendre avec sa famille alors qu'en réalité, si ils disent non, c'est pour te protéger parce qu'ils t'aiment.
    C'est un peu l'âge de tous les dangers, en fait. Tu découvres, tu n'es pas forcément consciente de ce que ça implique alors que les adultes, eux, le savent. Ils savent à quoi tu t'exposes.

    Réfléchis bien! Tu peux tomber sur n'importe qui! Tu ne peux jamais être totalement sûre de qui se trouve derrière l'écran.
    Tu te vois te barrer toute seule à 200 km de chez toi pour retrouver un mec que tu n'as jamais vu? Si il t'arrive une tuile, qu'est ce que tu fais?

    Tu vis encore un peu dans le monde de Candy, j'ai l'impression. Tout est beau, tout est rose, il m'a dit qu'il m'aimait, on vivra heureux, on aura plein d'enfants nanani nanana. Tu verras bien assez tôt que la vie, c'est pas ça du tout.
    Tu dis qu'il est ta raison de vivre, que ton coeur lui est dédié etc. En gros, tu espères avoir trouvé l'homme de ta vie, quoi. Réfléchis! Tu ne l'as jamais rencontré. Ne t'emballes pas.

    Tu es encore très naïve et ça se sent. Lui aussi doit le sentir dans les messages que tu lui envois.

    C'est pas un reproche, je ne dis pas que tu es un bébé ou quoi, c'est pas ça. Simplement, c'est pas difficile d'embobiner une jeune fille de 14 ans. Certains prennent même un malin plaisir à faire ça. Méfie-toi, mistinguette!

    Et de toute manière, l'émancipation, c'est 16 ans minimum. Personne n'acceptera de t'envoyer dans un foyer ou en famille d'accueil si tu n'as pas de raison valable. Si encore tu étais battue ou autre, ce serait différent.

    Mais si tu dis que c'est parce que tu es "amoureuse" d'un mec que tu n'as jamais vu en vrai, on va te rire au nez, on ne te prendra pas au sérieux. Désolée de te brusquer un peu mais perso, cette histoire, okay c'est mignon mais ça me fait doucement rigoler.
    Le jour où je serai maman, si ma fille de 14 ans me demandait la permission de se tirer à X kilomètres pour retrouver un garçon qu'elle n'a jamais vu de sa vie, je dirais "non" direct.
    Pas toute seule, du moins! Si c'est pas trop loin, je la conduis à la limite. Mais elle ne partira pas toute seule à 200 km chez quelqu'un qu'elle ne connaît pas, c'est hors de question.
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    bonjour miss.

    Ton histoire est bien sûr touchante seulement voilà, tu as 14 ans.
    J'ai l'impression que tu te fais pas mal d'illusions.
    Attends, tu comptes vraiment couper les liens avec ta famille pour ce mec que tu n'as jamais vu?

    Après, je ne sais pas ce qui se passe dans ta famille mais enfin voilà.
    14 ans, c'est le début généralement de la crise d'ado, on a l'impression d'être vachement mature, on ne comprend pas pourquoi les parents disent "non ne va pas en boîte jusqu'à 3h du matin" ... Bref. C'est l'âge un peu "pseudo-rebel", si j'ose dire.
    On a l'impression de ne plus s'entendre avec sa famille alors qu'en réalité, si ils disent non, c'est pour te protéger parce qu'ils t'aiment.
    C'est un peu l'âge de tous les dangers, en fait. Tu découvres, tu n'es pas forcément consciente de ce que ça implique alors que les adultes, eux, le savent. Ils savent à quoi tu t'exposes.

    Réfléchis bien! Tu peux tomber sur n'importe qui! Tu ne peux jamais être totalement sûre de qui se trouve derrière l'écran.
    Tu te vois te barrer toute seule à 200 km de chez toi pour retrouver un mec que tu n'as jamais vu? Si il t'arrive une tuile, qu'est ce que tu fais?

    Tu vis encore un peu dans le monde de Candy, j'ai l'impression. Tout est beau, tout est rose, il m'a dit qu'il m'aimait, on vivra heureux, on aura plein d'enfants nanani nanana. Tu verras bien assez tôt que la vie, c'est pas ça du tout.
    Tu dis qu'il est ta raison de vivre, que ton coeur lui est dédié etc. En gros, tu espères avoir trouvé l'homme de ta vie, quoi. Réfléchis! Tu ne l'as jamais rencontré. Ne t'emballes pas.

    Tu es encore très naïve et ça se sent. Lui aussi doit le sentir dans les messages que tu lui envois.

    C'est pas un reproche, je ne dis pas que tu es un bébé ou quoi, c'est pas ça. Simplement, c'est pas difficile d'embobiner une jeune fille de 14 ans. Certains prennent même un malin plaisir à faire ça. Méfie-toi, mistinguette!

    Et de toute manière, l'émancipation, c'est 16 ans minimum. Personne n'acceptera de t'envoyer dans un foyer ou en famille d'accueil si tu n'as pas de raison valable. Si encore tu étais battue ou autre, ce serait différent.

    Mais si tu dis que c'est parce que tu es "amoureuse" d'un mec que tu n'as jamais vu en vrai, on va te rire au nez, on ne te prendra pas au sérieux. Désolée de te brusquer un peu mais perso, cette histoire, okay c'est mignon mais ça me fait doucement rigoler.
    Le jour où je serai maman, si ma fille de 14 ans me demandait la permission de se tirer à X kilomètres pour retrouver un garçon qu'elle n'a jamais vu de sa vie, je dirais "non" direct.
    Pas toute seule, du moins! Si c'est pas trop loin, je la conduis à la limite. Mais elle ne partira pas toute seule à 200 km chez quelqu'un qu'elle ne connaît pas, c'est hors de question.

    Voilà une réponse qui devrait te faire réfléchir.
    Mademoiselle-Joker à parfaitement raison il y a rien à rajouter.
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    Je ne pensais pas demander vos avis sur mon histoire d'amour, mais merci malgré tout, je la vis comme je la sens, je suis en ce moment en train de lui parler, il me semble sincère mais ce n'est pas pour autant que je me laisserais prendre au piège. Il a 16 ans... Je sais parfaitement qu'on ne vis pas dans un monde tout rose loin de là.. Si par danger, vous voulez parler de viol, d'enlèvement.. J'ai malheureusement déja fait les frais d'une experiance tromatisante comme celle ci! Je n'en suis pas moins consciente, je connais les risques, premièrement, de me rendre compte qu'il n'est pas ce que je croyais, puis, avoir probablement le coeur brisé je me laisse le doute, On a tous le droit a une partie d'innocence, Pour tout vous dire, quoi qu'il m'arrive je me dit si sa arrive sa devait arriver, après tout ! On doit prendre des risque, il est aussi risquer de traverser la route que d'aller voir l'homme que j'aime! Mademoiselle-Joker ; Je me doute que si vous avez une fille, vous lui direz non direct, mais vous serrez probablement une bien meilleure mère que la mienne, a coucher tout les soirs a droite a gauche, plutot je dirais, dans la chambre d'a coté, ou dans la cuisine avec a peu près n'importe qui ! Vous trouverez peut etre sa stupide, mais en 14 ans mes parents ne m'ont jamais donné autant de bonheur que lui en 5 mois, après sa ne veut pas dire que je les aime pas, mais ne dit on pas qu'il vaut mieux se séparer pour mieux se retrouver quand tout va mal? Et tout va mal..
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    Salut Toutpourycroire11 je penses que nous avons essayé de t'expliquer au mieux ce que nous pensions en tant que parents et autres maintenant si tu es venu sur le forum c'est pour avoir des réponses à tes interrogations.

    tu sais le feu ça brûle et il ne faut pas attendre de mettre la main dedans pour dire ( c'est chaud je me suis brûlé ... )

    La vie t'apprendra bien des choses dont tu ne soupçonnes même pas l'existence.

    on a tous ou presque eu une histoire d'amour via INTERNET et beaucoup d'entre elles sont sans lendemain .

    moi aussi j'ai fais comme toi mais j'avais 25 ans et mon histoire n'a durée que 7 mois et je suis reparti une main devant et une derrière, j'avais plus rien et j'ai tout reconstruit enfin presque, j'ai de la chance d'avoir une force mentale qui m'a permit de m'en sortir mais cela n'est pas le cas de tout le monde.

    mon ami tony il a 19ans il a fait comme moi, il est parti tout était beau tout love etc... il avait une bonne situation une maison etc..... aujourd'hui il vit dans un foyer pour jeune travailleur et il n'a plus rien et psychologiquement il est très affaibli.

    enfin voila fais comme tu le sens mais n'oubli pas

    ( une personne prévenue en vaut deux ) et c'est valable pour tout le monde.
    et puis entre nous si vous vous aimé vraiment il t'attendra même 4 ans .
  • I scream
    I scream
    June 2010 modifié
    Problème 1 : tes "parents"
    Tu as laissé traîner une histoire malsaine trop longtemps entre toi et tes parents, avant de rencontrer ton copain. Maintenant tu es amoureuse, ça te donne plein d'énergie et tu es prête à regarder tous tes problèmes en face et à les résoudre à bras le corps, mais avant de le rencontrer, qu'avais-tu tenté pour te libérer de ces "parents" (le mot n'est pas le bon, mais c'est pour que tu vois de qui je parle) ? Si tu n'avais rien tenté, pourquoi ? Parce que tu ne savais pas quelle personne juridique contacter ? Parce que tu ne savais pas tourner tes phrases en langage juridique pour être convaincante et donc tu as baissé les bras avant même d'avoir essayé ? En as-tu parlé à tes professeurs ? Si oui, t'ont-ils cru ou ont-ils tout déballé à tes parents ? Je te demande ça car autrefois j'étais dans un établissement où le directeur d'école chez qui un enfant battu s'était plaint, a convoqué le parent en question et lui a tout rapporté demandant sans aucune conviction si c'était vrai (le parent, comme prévu, a répondu non) puis a fait taire l'histoire au plus vite et a su préserver la réputation de son école, donc oui ça arrive. Dans le milieu éducatif (je n'y suis plus mais j'y ai déjà travaillé) il y a une grande déformation professionnelle: les parents sont un "outil de travail" trop souvent utilisé: combien de fois entend-t-on en classe "La prochaine fois que je te vois bavarder je le dis à tes parents" et d'expérience, je peux te confirmer qu'un prof (et un directeur aussi) n'ira jamais contre l'avis d'un parent. Tu ne peux pas aller voir un salarié et lui retirer son outil de travail, et même dans le cas où il le ferait pour toi (on peut toujours rêver) tous les élèves perturbateurs voudront la même chose, simplement pour mieux pouvoir rigoler en classe. Ce que je dis fait peur, mais je ne dis pas ça pour te décourager mais pour te montrer où tu vas. Dans la vie, la peur sert à te montrer que tu es pleinement consciente des risques encourus et que tu te prépares à les endurer. Pour l'aspect juridique, il y a des associations d'aide aux jeunes (les noms peuvent changer dans chaque ville, donc renseigne-toi sur le net). Ces associations te permettent de prendre rendez-vous avec un juriste (regarde dans Wikipedia si tu ne sais pas ce que c'est) car lui saura ce qu'il est juridiquement possible et comment tu dois faire pour y arriver. Moi je n'ai pas fait d'études de droit, donc je ne peux pas t'aider sur ce point, lui oui (s'il te croit bien sûr, donc prépare-toi à être convaincante).

    Problème 2 : ton amoureux
    Je trouve qu'elle a eu le courage de nous dévoiler ses sentiments sans détour et à encaisser les critiques directes, je trouve qu'elle n'est pas si naïve que ça. Je trouve que si au contraire elle cachait ses sentiments même partiellement, par peur d'avoir à subir des mises en garde ensuite, ça montrerait qu'elle n'est pas encore prête, aurait encore peur de s'assumer et de se défendre puisqu'elle ne saurait déjà pas se défendre verbalement. Là, moi je vois que pour la défense, son verbal c'est OK. On lui laisse une chance pour le face à face physique ? Autre question: pourquoi ce n'est pas lui qui viendrait te voir ? Vous faites chacun l'effort de votre côté ou ce n'est que toi ? Ne me parle pas que ses parents sont mieux que les tiens, car en amour (le vrai des 2 côtés à la fois) seuls les 2 amoureux font la pluie et le beau temps, indépendamment de tous les autres, y compris des parents. Si le gars est vraiment bien, qu'il assume sur toute la ligne (chose très très très ... très rare, surtout à 16 ans) tu auras gagné le gros lot. Si c'est un con, tu le verras aussi, tu pleureras un bon coup et ce sera du passé. Si tu ne vas pas le voir, tu le regretteras toute ta vie, et tu ne vivras jamais le grand amour, même ensuite, car tu ne cesseras jamais de penser à lui. Si j'avais des enfants je leur dirais ça.

    Problèmes 1 + 2 :
    Chronologiquement tu as d'abord eu le problème 1, puis le 2 alors que tu n'avais toujours pas résolu le 1. Depuis que tu as le problème 2, le problème 1 est-il toujours un problème ? Je veux dire: si tu avais des enfants, ta mère ferait-elle une bonne grand-mère à tes yeux pour tes enfants ? Ne place pas la charrue avant les bœufs, ou les deux en même temps, je dirai que tu dois résoudre les problèmes dans l'ordre chronologique. Mon conseil (purement personnel) serait de t'occuper du problème 1 en tenant ton amoureux au courant, lui avouant bien pourquoi tu n'as encore rien fait, il n'y a aucune honte d'avouer qu'on était faible, ignorante, qu'on avait peur des échecs et qu'on se retrouve avec un truc pareil sur les bras qu'on a accepté toutes ces années. Lorsque tu seras venue à bout du problème 1, tu pourras t'attaquer au problème 2 (si le gars voudra toujours de toi) et ne penser plus qu'à ça. Pour ce qui est du moyen de locomotion, je ne vois rien d'autre que le train. L'important étant que dans la vie, tu fasses tes pas seule, avec personne à côté pour te guider ou t'influencer, rester libre est très important.

    PS : Je connais une fille qui avait 16 ans lorsqu'elle a rencontré un mec un peu plus âgé qu'elle sur le net. Ils habitaient à 400 km. Elle a quitté ses parents et aujourd'hui ils vivent ensemble et ont un bébé.
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    Le train ; Mais il faut l'accord des parents, malheureusement, je ne peut pas partir comme ça, sans prévenir personne! Il est au courant de tout mes problème, pour ce qui est de mes parents, je sais que je ne peut pas les changer! C'est mes parents et je pourrais passer outre, sincèrement je trouve cet force en lui et crois moi je crois bien avoir tirer le gros lot, il pourra m'attendre 4 ans, moi non, il me manque trop! Je sais que je peut compter sur lui :) Après dire que c'est l'homme de ma vie, on le verra bien, peut être finirais je comme ton amie et j'en rêve ! Pourquoi lui ne vient il pas me voir ? Car, trop de travail... Des raisons, personel! J'éspère que tout ira bien et que je trouverais une solution.
  • I scream
    I scream
    June 2010 modifié
    Je voudrais savoir si il existe des recours juridiques pour me rapprocher de lui.
    Tu ne devras parler à aucun moment de ton amoureux dans l'affaire concernant tes parents, et lorsque tu parles de recours juridique, c'est bien de tes parents qu'il est question. La justice saucissonne tout, et voit tout comme ça l'arrange. Si tu as N problèmes à régler, tu dois aller les consulter N fois pour traiter successivement N affaires différentes, sans lien entre elles. Je conseillerai toujours de choisir l'ordre chronologique, sinon tu ne t'y retrouves plus dans le déroulement de ta vie (et eux non-plus, et comme c'est à eux de t'aider, tu vois le problème). Si, ne serait-ce qu'une fois par mégarde, lors de l'entretien avec le juriste, tu dis que t'as un amoureux, que tu prononces son nom, ou que tu en fais la moindre allusion, même détournée, ou qu'il sent que tu lui caches quelque chose de déterminant, la séance est foutue, il ne te croît plus et tu peux prendre rendez-vous avec un autre juriste, en espérant que le premier n'aura pas parlé au deuxième, donc changer d'association. S'il te demande pourquoi tu as mis autant d'années à réagir, tu n'as qu'à dire que tu ne te respectais pas, que tu avais peur... ou je ne sais pas, en tout cas dis la vérité, et la vérité ce n'est pas que t'as un copain mais c'est ce qui a fait qu'avant tu ne réagissais pas. Le copain est venu après, et rappelle-toi que tu dois tout saucissonner, si tu ne le fais pas, eux saucissonneront à ta place et comme ça les arrange, et je vois d'avance le tableau. On n'est jamais aussi bien servie que par soi-même.

    Bien que d'un point de vue purement naturel, l'amour ne te concerne que toi (et la nature a toujours raison) d'un point de vue légal, cela relève de l'autorité parentale, non de la justice. Tu peux demander à changer d'autorité parentale, mais cette nouvelle autorité devra approuver ton amoureux, du moins légalement c'est comme ça jusqu'à la majorité ou l'émancipation. Après, dans mon PS avec la fille de 16 ans, sa mère n'était pas chaude au début (en plus la fille était blanche et le gars noir) mais tout le monde a réussi à voir au-delà des apparences et aujourd'hui personne ne regrette ce choix basé sur l'amour.

    PS : tu auras compris que la justice peut t'éloigner de tes parents, mais en aucun cas te rapprocher de ton amoureux.
  • I scream
    I scream
    June 2010 modifié
    Je crois bien avoir tirer le gros lot
    Seul en le voyant régulièrement, tu pourras le savoir.
    Il pourra m'attendre 4 ans.
    Et il fera quoi pendant ces 4 ans ? Toi tu sais déjà que tu ne pourras pas, lui il sait qu'il pourra. Ça me paraît louche.
    Pourquoi lui ne vient il pas me voir ? Car, trop de travail... Des raisons, personel!
    Quoi ? Je rêve ! Mais quelles excuses de merde ! Il t'a vraiment dis ça, sérieux ?
    J'éspère que tout ira bien et que je trouverais une solution.
    Et lui il n'envisage pas d'en trouver une aussi, une solution ?

    Le gros lot j'y crois de moins en moins, mais bon, je reste sur mon conseil que rien ne vaut le face à face. Moi j'ai toujours beaucoup travaillé à l'école, aux études, j'ai toujours été sérieux, rendu mes projets à temps, aidé mes camarades, et j'avais une activité à côté, et bien je peux te dire que quand on veut du temps on en trouve, et même, à cette époque, moi aussi j'ai aimé follement une fille et je peux te dire que j'avais toujours du temps pour elle, même si au final ça n'a pas marché mais pour une autre raison. Lui, de dire "J'ai pas le temps, j'ai du travail" et que toi t'envisages le recours en justice, c'est inacceptable. J'en ai vu à la pelle des gens comme ça à la fac, toujours "J'ai pas le temps, j'ai du taf" je ne peux plus les supporter (c'est l'expérience qui parle).
  • I scream
    I scream
    June 2010 modifié
    Concernant tes parents, rien ne peut les faire changer. Tu ne peux pas faire du 50/50, soit tu les acceptes sans essayer de les faire changer (en gros tu approuves leurs méthodes) soit tu demandes à changer d'autorité parentale, mais là c'est radical et définitif, tu ne pourras plus jamais voir tes parents ensuite, en tout cas plus les voir de la même façon qu'avant d'avoir fait ce pas. En tout cas, la vie avance et il faut te décider, c'est comme sur la route: tu tournes soit à droite soit à gauche (tu ne vas pas rouler tout droit jusqu'à l'accident) et comme au McDo: c'est soit un menu maxi soit un normal (une fois à la caisse, il faut faire son choix rapidement). Décide rapidement et assume. Si tu choisis de rester chez tes parents, tu reconnais implicitement que tu es d'accord avec ce qu'ils font. Ne mêle surtout pas ton copain à ça, il n'a rien à voir dans ce problème.
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    Je veut etre eloigner de mes parents a seule et unique condition d'être rapprochée de mon amour, désolée mais ton message est asse complexe, J'ai du mal a comprendre. Pourquoi devrait je porter plainte ? Ce n'est pas une raison suffisante, sa passera il ne me reste plus que 4 ans a attendre, il ne m'a pas vraiment dit qu'il était près a m'attendre 4 ans mais il m'a dit qu'il m'aimais plus que tout et que sa irais mieux qu'il viendrais me voir plus souvent. (Il en aura 17 en novembre) Il ne m'a pas réellement dit qu'il avait trop de travail mais il prévois de venir après la fin de son stage! Je le connais vraiment il a beaucoup de choses a faire! Il passe son temps a me parler, a m'aider, me conseiller, me rassurer, m'aimer et m'apporter du bonheur :) Il essaye aussi de trouver des solutions!
  • I scream
    I scream
    June 2010 modifié
    Si je comprends bien, tu n'as pas de problème avec tes parents (je veux dire de problème grave qui mettraient ta vie ou tes facultés mentales en danger) donc tu peux oublier la justice une bonne fois pour toutes. J'avais compris que tu devrais attendre 4 ans pour découvrir ton copain physiquement, or il viendra de lui-même à la fin de son stage (ça c'est encore à voir). Que demander de plus ?

    Après, s'il te propose de venir, ça montre surtout que lui n'a pas le problème des transports. Donc, vous avez un point de désaccord: la fréquence des visites. Toi t'en aimerais plus, alors que lui préfère 1) travailler, puis 2) se reposer (il ne travaille quand même pas le jour, la nuit et le weekend) puis 3) venir te voir. C'est sûr qu'avec ces priorités, ça ne va pas. Après si la fin de son stage c'est dans 2 semaines, pourquoi pas attendre, mais si c'est dans 2 mois ou plus, il te montre déjà un de ses traits de caractère bien marqué concernant les priorités. La plupart qui ont cette facette la gardent soit toute leur vie, soit jusqu'à ce qu'ils perdent tout (mais vraiment tout) et décident à ce moment-là de tout changer en eux: ils font un bon de maturité énorme, mais trop tard pour celle qui en a payé les pots cassés.

    Tu as peut-être pensé à la justice car tu vois ça comme un problème de couple, un problème que tu prends déjà au sérieux, mais la justice ne voit pas les mineurs comme des personnes capables d'aimer mais comme des cervelles vides qui boivent les paroles des parents et des profs. Et même pour les majeurs, tant que c'est du concubinage la justice ne s'en mêle pas.

    Si vraiment tu n'en peux plus, que tu veux lui faire le cadeau surprise de ta présence chez lui, il y a toujours la fugue, mais là tu te discrédites totalement aux yeux de tout le monde: tu donneras l'image d'une mauvaise fille et plus personne ne voudra te faire confiance. Mais tout ça, lorsqu'on aime vraiment, est-ce important ? (Je dis ça pour te faire réfléchir au problème, pas pour que tu fasses une connerie, on est d'accord) Tu es prête à te discréditer totalement pendant que Monsieur pense à son travail. Moi je dirais que c'est votre premier problème de couple et que vous devez le régler entre vous.

    Concernant toutes les attentions qu'il te fait, sur internet c'est plus facile que dans la réalité, beaucoup plus facile. Regarde nous autres du forum, nous t'apportons aussi du soutien, alors que nous aidons d'autres personnes dans d'autres discussions, et avons aussi des emplois, voire des enfants pour certains. La vraie vie c'est beaucoup plus impliquant qu'internet.
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    Salut, je viens relever cette phrase: Pourquoi lui ne vient il pas me voir ? Car, trop de travail... Des raisons, personel!

    ok et si tu lui demandé de venir sur le forum pour éclaircir cette histoire ?
  • Kymne
    Kymne
    June 2010 modifié
    Encore beaucoup de bruit pour rien...


    # Toutpourycroire11

    C'est du joli ça.
    Non seulement tu te penses assez mature pour partir aller vivre avec un garçon, mais en plus tu te permets de juger la façon de vivre de tes parents?

    Au passage, l'ordinateur que tu es en train d'utiliser en ce moment même, ton éducation (car tu as une bonne expression, ce qui indique que tout va bien de ce côté)...
    Rien que ces deux choses, te sont 'offertes' par tes parents dans l'immédiat.

    Le simple fait que tu dises qu'un pseudo-inconnu te donne "plus de bonheur" que tes parents indique déjà ton véritable niveau de maturité.
    Certains parents peuvent/sont maladroits, mais à défaut de savoir comment donner du bonheur à leurs enfants, ils savent comment veiller pour que ca ne soit pas l'inverse.


    ---
    Enfin bon, je ne vais pas m'attarder ou en rajouter plus, je vois déjà les phrases enflammées que je risque de recevoir en guise de réponse alors autant arrêter les frais.
  • I scream
    I scream
    June 2010 modifié
    Je pense que tu es de bonne volonté, que ta grammaire est correcte mais tu as encore un gros problème d'expression, alors pour y remédier je te donne deux conseils que dorénavant dans ta vie tu vas suivre:
    1) Tu peux soit accepter, soit refuser, mais toujours de façon ferme et tranchée. Si tu décides d'accepter quelque chose, alors c'est un choix dans lequel tu t'impliques et tu n'as pas le droit de t'en plaindre ou d'en dire du mal. Parler négativement d'une chose sous-entend que tu veux t'en sortir. Donc ne parle que des problèmes que tu veux résoudre, pas des inconforts des situations que tu acceptes, car là c'est un choix.
    2) Sépare bien chaque problème. La justice a raison de tout saucissonner, même si ça augmente le nombre de problèmes, mais ça les rend petits, indépendants, facilement explicables, chronologiques... et donc résolvables.

    Si tu suis ces deux conseils d'expression, tout le monde te comprendra mieux, et toi aussi tu te comprendras beaucoup mieux dans ta tête. Lorsque j'ai lu :
    [...] recours juridique [...] de gros soucis avec ma famille [...] viol, enlèvement [...] coucher dans la cuisine avec à peu près n'importe qui [...]
    je me suis dit : "Cette fille veut se sortir de sa merde et l'amoureux il tombe à pic" et en fait non. Si tu fais le choix de rester chez tes parents, n'en parle pas, ça évitera les incompréhensions (je t'ai parlé de justice pour rien).

    Concernant ta relation avec ton garçon, je vais mieux te l'expliquer pour te faire comprendre: ton garçon a la tête pleine d'occupations, tu en fais partie mais n'arrive pas en premier. Pour l'instant il te parle de travail, l'occupation la plus noble, car c'est celle qui passe le mieux. Pour l'instant il sait que s'il veut te garder il n'y a que ça qui passe, mais tu verras dans quelques temps lorsque tu lui auras dit "oui" tu seras liée et il ne prendra pas davantage de temps pour toi, au contraire, et tu devras encore attendre indéfiniment des câlins de Monsieur qui aura la tête par ci ou par là. S'il avait la tête à toi, à ce que tu ressens, il aurait aussi la tête à ce que LUI ressentirait s'il était amoureux de toi, et il trouverait inadmissible que tu essaies de venir le voir, alors que c'est lui le garçon et surtout qu'il a 2 ans de plus, c'est à lui de prendre cette responsabilité si il t'aime, pour t'éviter justement d'avoir à devoir prendre ces risques insensés pour lui. Si il t'aimait, il ne te parlerait pas boulot en rentrant le soir, mais voulant parler amour, il se rendrait vite compte que les mots habituels "Je pense à toi" ou "Je t'aime" sont trop vite écrits et sont insuffisants pour ses bras qui veulent te serrer tout fort, et en quelques jours il aurait compris qu'il n'y a pas d'autre moyen que vous voir pour faire vivre l'amour, il en arriverait à la même conclusion que toi, sans détour (genre j'ai du travail) et ça tu le sais. Moi je dis que ce gars soigne son image (en exposant autant son acharnement au travail), qu'il est accroché à toi car tu lui entretiens un plaisir latent en t'intéressant à lui, tu lui es agréable et il se sent important à tes yeux, mais à aucun moment je trouve qu'il n'a montré de signe de sacrifice, bref d'amour pour toi, comme toi tu en montres pour lui. Tu nous dis qu'il prend soin de toi en t'écrivant "oui c'est bien" ou "je te soutiens" ou "je comprends" ou je ne sais quel autre mot facile à écrire, moi je dis que non, et que c'est nous qui prenons soin de toi ici en te faisant prendre conscience de ce que lui ne fait pas pour toi, et nous ne te parlons pas de nos études ou de nos emplois. Après, que ce gars soit meilleur que tes parents, ça ce n'est pas difficile vu tes parents. Moi je trouve qu'il a déjà des comptes à te rendre, qui devraient ressembler à ceci: "Pardonne-moi car j'ai été trop con, je n'ai jamais mis mes occupations de côté pour toi, je n'ai jamais rien sacrifié d'important pour toi, je n'ai jamais été près de toi pour t'apporter la tendresse que tu mérites de ton homme, je ne t'ai jamais comprise en essayant de te protéger et en t'empêchant d'avoir à prendre seule des risques inconsidérés..." et honnêtement, vu ce que tu nous as raconté sur lui, je ne pense pas qu'un jour il te sortira une phrase pareille. C'est vrai que tu as tes parents comme référence, mais reviens sur Terre et vois que ton gars n'est pas une perle, loin de là, il est même très commun (sans être méchant).

    Je viens aussi de dresser ton profil :
    - Qualités : compréhensive et à l'écoute (comprend sans même avoir besoin de tout expliquer, de simples allusions suffisent), dévouée (sait prendre des responsabilités nécessaires si personne d'autre ne les prend), honnête et généreuse.
    - Défauts : s'efface devant les caprices des autres, excuse les autres même lorsqu'ils ne le méritent pas, pense que le garçon qu'elle a en face d'elle correspond à son rêve d'amour alors que tout lui montre que non, ne se respecte pas (ni en amour, ni devant ses parents), bref n'a pas de personnalité.

    C'est le profil type choisi par les manipulateurs et les narcissiques. Je n'irais pas jusqu'à dire que ton copain en est un, mais je dis que ton manque de personnalité, ta capacité à tout excuser et à accepter de vivre sans concret pendant 5 mois, séduira à coup sûr ce genre de personnes profiteuses qui ne peuvent vivre qu'avec des gens comme toi qui s'effacent et s'adaptent tant bien que mal à l'autre. Les filles qui veulent de l'action, des preuves, du concret tout de suite ne sont pas intéressantes pour les profiteurs. Apprends à dire "non": "non" à des choses précises pour commencer, et si ces choses te gênent vraiment et ne changent pas avec le temps, dire "non" à la personne toute entière.
  • I scream
    I scream
    June 2010 modifié
    Il ne faut jamais attendre une occasion spéciale pour aller voir celui/celle qu'on aime. La seule raison doit être l'envie de passer un bon moment avec la personne, il ne doit y avoir aucune autre raison. S'il vient pour la fin de son stage, ça fait une raison de trop, ça fait trop "préparé" et enlève le côté naturel que doit garder une rencontre, et donc ça se rajoute sur la liste (qui se rallonge rapidement) des comptes qu'il a déjà à te rendre. Si c'est le genre de mec qui ne vient qu'à des occasions spéciales (fin du stage, fin d'année scolaire, nouveau job...) ce sera quoi la prochaine fois ? Le 14 juillet ? La fête des mères ? S'il fonctionne comme ça, c'est qu'il voit ces rencontres comme un frein dans l'avancement de son travail; les occasions spéciales c'est uniquement pour qu'il ait la conscience plus tranquille le reste du temps. S'il vient à une occasion spéciale, c'est tout l'esprit de la rencontre qui est faussé, genre "J'ai fini mon stage, c'est la fête, allez je fais claquer un peu de mon temps pour toi" alors que ça devrait être tout l'inverse, on dirait que ça lui pèse et qu'il doit se préparer à subir les conséquences de la rencontre, alors qu'il ne devrait y avoir aucune arrière pensée négative, et donc aucune justification à trouver. Tu penses peut-être que je suis trop catégorique et que je m'avance un peu vite, alors regarde par toi-même: si ton mec change d'avis de lui-même et qu'il vient te voir avant la fin de son stage parce qu'il aura compris qu'en attendant il fait une connerie relationnelle, je retirerai ce que j'ai dit sur lui et je m'excuserai, mais je suis quasiment sûr qu'il attendra la fin, et qu'ensuite il viendra (s'il n'a pas réussi à trouver un autre imprévu).

    Autre chose : si il vient te voir, tes parents le verront forcément. Si il montre que durant ces moments passés avec toi en public il n'y a que l'amour, que tendresse, tes parents seront probablement d'accord pour qu'ensuite tu puisses voyager seule pour aller passer quelques jours chez lui. Alors que s'il vient et qu'il commence à parler de lui et à se vanter (parler boulot, et sortir son occasion spéciale pour laquelle il est venu) tes parents même s'ils ne réfléchissent pas beaucoup sentiront instinctivement que vous n'êtes pas inséparables, qu'entre vous deux il y a son boulot qui prime, et je doute qu'ils t'accordent ensuite le droit d'aller seule chez ce rigolo.
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    Bon écoute maintenant sa suffit, Comment veut tu venir quand il travaille ? Un beau matin " bonjour ouais bah je me tire parce que ma copine l'exige, je vais la voir" Mais sincèrement, c'est du n'importe quoi vos raisonnement! Oui on se verra probablement le 14 Juillet ? Mais tu sais pourquoi ? Pour fêter nos 5 mois ensemble, je croyais que vous étiez la pour me soutenir et non m'enfoncer! Aucune pensée négative ? Aucun stress ? Aucune peur, tu te fou de moi là ? Quand tu aime vraiment, tu as peur de la réaction de l'autre, Il viendra quand il aura le temps, je suis l'une de ces prorité c'est clair ? Entre une soirée entre potes et moi ? C'est moi. Point finale, mais on a tous des obligations dans la vie, tu ne pourrais pas te reveiller un beau matin, et te dire tiens aujourd'hui je vais pas travailler, je me tape 200 km 60€ de train juste pour aller la voir une ptite journée comme sa, sa doit etre organisé un point c'est tout.
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    "Cette fille veut se sortir de sa merde et l'amoureux il tombe à pic" ; Tu as tout a fait raison, Je chercher a me sortir de ma vie actuelle qui est pour l'instant remplie de tristesse, parfois je n'en peut plus je pars de chez moi je dois faire sa car sinon je serais déjà plus là. Ma mère ne supporte pas mon bonheur, J'ai des milliards d'exemples, Après croyait moi ou non. Elle m'exaspère elle est pire que moi , elle le fait exprès de vouloir me rendre triste ? Elle m'expose son bonheur, son amour, sous mon nez, fais des choses pas très conventionnelles je ne pense pas qu'une fille doit savoir quels rapport sexuel entretien sa mère, Surtout lorsqu'elle a 53 ans et son " amour " 35, personnelement je trouve sa inadmissible, je vais me faire incendié parce que je la juge ? Mais elle sait très bien que l'homme que j'aime est loin, Que sa me rend triste. Elle me dit souvent qu'elle regrette d'avoir eu des enfants, sinon elle pourrait partir dans un autre pays, loin de tout ça ; Dans ma famille, Chaque fois que mes frères et soeurs viennent dans la région, ils me disent, " Dit pas à maman qu'on est venu sans aller la voir " Personne ne l'aime, elle se raccroche a son mec qui ne va certainement pas rester eternellement, Mon amoureux tombe a pic, effectivement. Car il me sort un peu de tout ça, il est là pour moi, comparé a elle.
    Rien qu'en pensant à lui, juste lui, une sensation de bonheur m'envahit.
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    "Cette fille veut se sortir de sa merde et l'amoureux il tombe à pic" C'est effictivement ça, Je cherche a me sortir de la merde qu'es mon quotidien! Mon amoureux m'aime, m'écoute, il fait attention à moi. Crois moi ou pas, peu importe vos avis tout compte fait, je cherchais probablement du réconfort par ici, mais quoi que vous puissez me dire a son sujet, sa ne changera rien a mes sentiments. Crois tu vraiment qu'on peut oublier sa vie, ces obligations, juste pour parler a la femme qu'on aime même si il le souhaiterait ? Pourtant lui dès qu'il peut me consacrer ne serait ce qu'une seule seconde, il le fait, contrairement a mon ex qui venait me voir, comme si j'était sa chienne, une fois par semaine pour rassuerr que j'allais pas trop lui en vouloir, pour entretenir l'espèce de flamme.
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    Toutpourycroire11 tu sais quoi, si tu avais été ma fille tu aurais surement pris une bonne claque dans le cul pour être poli.
    cela fait des jours qu'on essai de te faire prendre conscience que la vie n'est pas que bonbon fleur et Amour et toi tout ce que tu trouves à faire c'est te plaindre.

    Entre nous pourquoi tu en parle pas à tes parents?
  • Kymne
    Kymne
    June 2010 modifié
    Ta mère à ses problèmes c'est indéniable.
    Après ce n'est pas à nous de dire si ce qu'elle fait de sa vie est "bien" ou pas.

    La seule chose que je peux affirmer est que si, comme tu le dis, elle ne voulait que ton malheur, tu ne serais pas sur un ordinateur en train de parcourir ce forum.

    Tu parles de tristesse? Je pense que tu n'as même pas vu 1% de ce qu'est la vraie tristesse.

    ---

    Maintenant tu penses avoir raison, ton copain est 100% ce qu'il te faut?
    Bouge toi, rends-toi dans un poste de commissariat, une agence pour enfants maltraités ou peu importe, mais fais quelque chose si tu veux vraiment sortir de ta situation.

    Ne serait-ce que pour les foyers, si c'est ce que tu veux vraiment, tu peux très bien prendre la décision toute seule et partir de chez toi pour y aller, tu n'as pas besoin d'une aide juridique pour ça.
    Pareil, si la vie avec ta mère t'exaspère, tu n'as qu'à partir, mais sache que rien n'est gratuit dans cette société.
    Avant de te trouver une famille d'accueil, sache qu'il y a des enfants qui en ont plus besoin que toi dans l'immédiat, donc il te faudra patienter quelque part = La rue dans le pire des cas...; mais tu es grande et mature donc cela ne te fait pas peur, n'est-ce pas?
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    Je ne serais pas devant un ordinateur pour parcourir ce forum ? Tu plaisante ! Déja, de 1) C'est mon père qui me l'a acheter et puis de deux elle ferait comment si je l'avais pas ? Tu m'explique elle n'aurais pas la paix.
  • Kymne
    Kymne
    June 2010 modifié
    Donc le fait de t'occuper lui permet d'avoir la paix, huh?

    Mkay, admettons.
    Tu n'as rien dit sur les solutions que je t'ai donné plus bas.
    Qu'est-ce qui t'empêche de partir ou de faire tes démarches toi-même?

    Au lieu de chercher à ce qu'on crache aussi du venin sur ta mère, pourquoi ne pas planifier des choses et prendre des décisions pour changer?

    Entre te laisser vivre chez ta mère tyrannique et partir pour chercher à travailler et vivre de ton côté, on dirait que tu as vite fait le choix.
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    Halala Qu'est-ce qui t'empêche de partir ou de faire tes démarches toi-même? mais c'est la peur.
    parce que venir déblatérer des insanités, c'est façile, mais assumer d'être encore qu'une jeune fille à a rien vu de la vie là c'est plus compliqué.

    Et puis en même temps je vais te dire , tu peux partir le rejoindre, Kymne a raison, mais saches que c'est un fugue et là c'est toi qui sera devant la gendarmerie.
    ...............................................
    Alors soit tu attends et tu reste respectueuse de tes parents
    soit tu t'en va à tes risques et péril .
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    Vous rêvez, travailler ? tu m'explique comment, sans brevet, sans rien, 14 ans ? Tu crois réellement qu'on peut partir de chez soi sans prévenir personne, mais là c'est vous qui vivez dans un monde.. vraiment bizar!
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    Alors écoute nous, résonne toi reprends toi en main et apprends à vivre avec ton temps.

    Tu auras le temps de rencontrer des situations bien compliqué dans ta vie.

    Et puis arrête de nous prendre de haut, comme tu dis ( tu as 14 ans ) QUE 14 ans
  • Toutpourycroire11
    Toutpourycroire11
    June 2010 modifié
    De vous prendre de haut ? je pense qu'il faut réfléchir avant de parler.. Voila tout. Maintenant, si d'autre ont des conseils, experiance a faire partager, quelque chose pour remonter le moral, Faite le moi savoir, si c'est pour m'enfoncer. sa sert a rien. Je dirais, Merci Quand même
  • doc
    doc
    June 2010 modifié
    je pense qu'il faut réfléchir avant de parler.. : non mais tu plaisantes? tu nous réponds avec insolence et on dois rien dire ? c'est toi qui est venu nous demander des conseils, nous sommes pour la plus part des adultes responsable avec des enfants et on assume.
    NOUS.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/79
jump to page
 of 3