Elle ne m'aime plus du jour au lendemain

Aztal
Aztal
December 2009 modifié dans Amour
Bonjour à toutes et à tous

J’écris aujourd’hui pour que vous puissiez m’éclairer sur ce que je vis en ce moment, car je ne comprends pas, et c’est ça qui me rend si triste.

Moi, 30 ans, séparé avec deux enfants de 3 et 5 ans. J’ai vécu 7 ans avec mon ex. Puis ça s’est soldé par une séparation dans les cris et la rancœur. On a mis plusieurs mois à retrouver une relation normale. Aujourd’hui, je cotoie sans souci la mère de mes enfants, avec le sourire même. Tout est très clair entre nous, et les enfants ont trouvé leur rythme dans la garde alternée que nous avons choisie pour eux (une semaine sur deux).
Après ma séparation (et à vrai dire un peu avant, mais ce n’est pas l’élément déclencheur de ma séparation qui aurait eu lieu quoi qu’il arrive), je suis tombé éperdument amoureux d’une collègue de travail qui elle, était en couple, et plutôt bien dans son couple. Elle m’a témoigné énormément d’affection, jusqu’à me dire que si l’on s’était rencontré dans une autre vie, alors nous aurions été ensemble. Après un an à espérer et pendant lequel il ne s’est rien passé du tout, j’ai fini, à contre cœur, par la faire sortir de ma vie. J’ai coupé tout contact, effacé le téléphone, sorti son adresse msn … tout. Je ne pouvais plus. Cela l’a beaucoup afectée. Elle en a pleuré. Et moi aussi, énormément. J’ai été très malheureux pendant de longs mois.
Au milieu de cette détresse, j’ai rencontré une fille avec qui il s’est tout de suite passé un petit quelque chose. On s’est charmé, invités, téléphonés, tout ça pendant un mois. Puis un jour, on a fini par s’embrasser, très langoureusement, et après de longues minutes agréables, elle a stoppé net pour me dire : « mais j’ai un copain en fait, ça ne va pas être possible ». Je ne le savais pas. J’ai eu très mal. J’ai tenté de renouer avec elle, mais en vain. Je me suis fait envoyer ballader comme un malpropre.
Me voilà donc reparti dans mon désarroi, me demandant pourquoi la vie me veut autant de mal. Je précise que je n’ai jamais été un coureur de jupons, et que je n’ai jamais cotoyé « de près » une femme sans sentiment. J’ai refusé bon nombre de départs de relation dès lors qu’il n’y avait pas le petit truc qui me faisait vibrer. Lorsque ce petit truc est là, je m’investis beaucoup, et l’échec amoureux m’affecte donc particulièrement. Pas la solitude, mais bien l’échec amoureux, et le fait de ne pas pouvoir aimer celle qui fait vibrer mon cœur (que l’on ne rencontre pas tous les jours … voire jamais pour certains).

Et c’est là que je la rencontre. Elle, 35 ans, veuve depuis un an (à l’époque), deux enfants de 4 et 6 ans. Elle est nouvelle dans mon service, au travail. Très vite on devient amis. Très vite, on commence à s’allumer l’un l’autre. Très vite le premier rendez-vous. Une merveilleuse journée à la plage, le 15 mars dernier, avec nos quatre enfants. Et là, débute la plus fabuleuse histoire d’amour de ma vie.
Elle témoigne très rapidement son amour pour moi. Elle me regarde avec des yeux qui ne trompent pas : elle est amoureuse à la folie.
Moi, au début sur la réserve, car j’ai peur de souffrir de nouveau, je me laisse doucement aller jusqu’à moi aussi tomber fou amoureux.
Nous vivons alors 8 mois de rêve, plongés dans un amour très intense. On vit beaucoup de choses magiques (l’amour sur la plage sous un ciel immaculé d’étoiles, des mots et des regards très intenses, des week-end en amoureux, des moments très forts avec nos 4 enfants qui s’entendent plutôt bien …). Tout colle à merveille, même au point de vue sexuel, où là aussi, c’est magique. Le bonheur.
Il y a un seul hic, et pas des moindres : nos vies sont compliquées à cause de nos passés respectifs.
En effet, je ne peux venir la voir qu’une semaine sur deux, quand je n’ai pas mes enfants. On habite à 60 km (pas beaucoup, mais trop pour passer se voir en coup de vent). Elle a un lourd deuil à porter et a du mal parfois à me voir prendre la place de son mari décédé auprès de ses enfants. Elle trouve ça super, me trouve génial avec eux, mais ça la déstabilise un peu. Ce que je comprends …
Et puis 4 enfants, c’est beaucoup à gérer. De plus, elle, elle a toujours les siens, puisqu’il n’y a plus de papa. Elle peut les faire garder de temps en temps, mais ça reste anecdotique.
Bref, beaucoup de contraintes qui font qu’elle a très peur que notre avenir n’existe pas. Elle a également peur que toute la complexité de notre relation alliée à la lourdeur de son passé entâche ses sentiments.
Pendant ces 8 mois, elle me dit tout le temps qu’elle a peur que tout s’arête (elle a peur de tout perdre une deuxième fois, comme après la mort de son mari), mais que là elle m’aime à la folie, qu’elle aurait aimé que l’on fasse nos vies ensemble dès le début, sans ces maudits passés si lourds à porter, et que les enfants soient les nôtres à tous les deux. Je suis très ému par tout cet amour qu’elle me porte et que je lui rends bien.
Hormis ces craintes, tout va bien, et on se prévoit un voyage en Thaïlande pour février. On a les yeux qui pétillent tous les deux rien que d’y penser, et nous disons que ça va être les deux plus belles semaines de notre vie. En attendant, on se fait un wek-end à Dysney le week-end du 15 novembre. Elle me dit, toute émue, qu’on ressemble à une famille unie. On fête l’anniversaire de ma fille, elle s’y investit beaucoup. Puis on prépare le sien. J’achète de beaux cadeaux, prévois la soirée. Elle est à fond pour que tout se passe bien. La soirée se passe, merveilleusement bien. Elle en est très contente.
Néanmoins, pour la première fois, pendant cette soirée, je sens une légère distance de sa part. Rien de traumatisant, mais bon …
Et le lendemain, cette impression est plus que confirmée. Je lui demande ce qui ne va pas. Et là, la Terre s’efondre sous mes pieds : « je doute de nous deux ». Voilà ce qu’elle me sort.
On discute très longuement. Elle m’explique qu’elle a besoin de prendre de la distance, que toutes ces contraintes l’usent et qu’elle ressent l’envie de vivre seule avec ses enfants. Je suis triste et pleure. Elle me console dans ses bras. Puis on rediscute. Elle pleure à son tour et se jette dans mes bras.
Je finis par partir en l’embrassant et en lui disant « je t’aime ». Elle me regarde partir en pleurant.
Le lendemain, je lui envoie un long mail où je lui explique que je comprends qu’elle ait besoin de temps pour accepter tout ça, et que je respecterai la distance qu’elle veut prendre, le temps qu’il faudra, pour que l’on se retrouve comme avant.
Et 4 jours plus tard, elle m’explique au boulot qu’elle n’a plus de sentiment, et que tout est fini.
Voilà, comme ça.
Depuis, comme vous l’imaginez, je suis littéralement abattu. Je la vois au travail tous les jours. Elle est très respectueuse avec moi, et raconte partout qu’elle est désolée et qu’elle ne voulait pas me faire de mal. Elle a l’air très triste de faire ça. Elle se sent terriblement coupable. Mais elle le fait.
Et moi je ne comprends pas.
Je comprends que la vie lui semble compliquée, qu’elle ne soit pas prête, presque 2 ans après la mort de son mari à s’investir dans une relation comme la nôtre, que la semaine sur deux à 60 km de distance puisse lui sembler plus que chiante … Tout ça, je comprends.
Mais ce que je ne comprends pas, c’est qu’en l’espace d’une semaine, elle puisse passer de « je veux faire ma vie avec toi » à « j’aimerais qu’on reste amis, mais si tu ne veux pas je comprendrai ».
Tout ça me rend fou. Je voulais l’épouser et construire toute ma vie avec elle. Elle m’avait avoué se retenir de me demander en mariage (elle se retenait car ça lui semblait trop rapide). Et là, elle ne m’aime plus. Et je l’entends dans sa voix et le vois dans son regard. Il n’y a plus d’amour. C’est fini. Elle dit que je ne lui manque pas.
Je ne comprends pas. Je ne sais pas ce que je dois faire. Les enfants non plus ne comprennent pas. Les miens voient leur papa anéanti. Les siens ont pleuré à l’annonce de la rupture, car j’avais pris une place très importante auprès d’eux.
On doit passer le nouvel an chez elle avec tous nos amis.
On doit partir en Thaïlande en février.
Elle, elle veut bien qu’on fasse tout ça … s’il n’y a pas d’ambiguïté.
Que faire ? Que dire ?
Je ne sais pas. Voilà, j’avais besoin d’en parler.
Je sais que le temps arrangera les choses, comme d’habitude. Mais j’en ai assez de me dire ça. Le temps, j’aimerais en profiter, et non me dire qu’il me guérira. Car hormis ces 8 mois magiques, voilà maintenant 3 ans que je suis malheureux …
Avez-vous vécu quelque chose de semblable ? Moi j’ai l’impression que l’amour ne veut pas de moi. Alors que j’ai tellement à donner … à lui donner, à ELLE. Car je n’ai jamais aimé si fort …
Mon ultime but dans la vie a toujours été de réussir ma vie sentimentale et familiale. Et c’est un zéro pointé. Je ne sais plus quoi attendre de cette vie …
Merci pour vos lumières et n’hésitez pas à me raconter des histoires semblables.

Réponses

  • julie17
    julie17
    December 2009 modifié
    Bonjour Aztal ,

    Ton histoire est très touchante ...Malheureusement , je n'ai pas l'expérience pour t'éclairé , je voulais juste te donner mon point de vue .. Tu dois vivre une période diffiçile avec cette jeune femme , mais si comme tu le dis , tu es certain qu'elle ne t'aime plus ( ce qui me paraît bien étrange , du jour au lendemain ) alors je te conseille de couper tout lien avec elle , puisque tout cela te rend encore plus malheureux que tu ne l'est déjà. Même si c difficile c'est de loin la solution pour que tu passe à autre chose. Tu es jeune et tu m'a l'air d'avoir énormément de respect pour les femmes , ce qui est rare de nos jours , c'est pourquoi tu trouveras sans aucun doute la femme de ta vie.
    Néammoins , je pense que la jeune femme en question ne peut pas ne plus éprouver de sentiments après de si longs moments d'amour que tu as décris là et qui m'ont l'air très fort. Je pense , connaissant vaguement son passé , qu'elle n'a pas encore fait le deuil de son mari , et qu'elle à peur de s'engager à nouveau , peur de le " remplacer " ...
    L'intensité de votre histoire & de votre amour , c'est peut être sa qui la fait fuire.
    Malgré sa , je ne peut pas te donner de conseils , je serais dans ta situation , je l'ignorer
  • julie17
    julie17
    December 2009 modifié
    l'ignorerais totalement , si vraiment elle t'aime , elle reviendras vers toi , sinon , c'est à toi d'être fort et de tourner la page.
    Bon courage dans cette épreuve difficile.
  • Jack94
    Jack94
    December 2009 modifié
    Salut ! Ton histoire est trés touchante effectivement ... Je suis un peu comme toi dans le sens ou je me préserve pour les filles pour qui il y a un petit "truc" et du coup à chaque echec sentimental c'est un vrai calvaire !

    Contrairement a Julie qui donne de tres bon conseil aussi apperement, moi je l'ignorerais pas ... Par expérience je pense que ce n'est pas la meilleur solution de fuir la réalité ! Je vais te raconter brièvement ma petite histoire ( petite larme de peine qui coule sous mes yeux lol ) !!! J'etais sortie avec une fille, la seule dont j'étais vraiment amoureux elle etait tout pour moi, celle qui me rendait heureux et pareil dans ses yeux je voyais que c'etait réciproque ... La vie a fait que on s'est séparé bêtement et par fierté j'ai voulu l'ignoré et j'ai meme réussi a me convaincre moi meme que je n'etais plus amoureux d'elle ... On s'est revu plus tard et malgrés l'occasion de me remettre avec elle, je ne l'ai pas saisi par fierté peut etre ou peut etre que je pensais ne plus l'aimer ! Mais quelque jour plus tard je me suis rendu comptes que j'etais totalement a coté de la plaque ! Je l'aimais et je l'aime toujours ... Mais elle ne me montrait plus d'interet ( peut etre qu'elle aussi par fierté ou parceque je les fait souffrir je n'en sais rien ) ! Et donc le fait qu'elle ne montrait plus d'interet, et ben moi meme je me disais que ça ne vallait pas la peine que je fasse des efforts pour la reconquérir et que si elle m'aimait vraiment elle reviendrait ! Mais elle n'est jamais revenu et elle s'est trouvé un autre copain avec qui ça va faire 1 ans qu'ils sont enssemble et ils ont pris un apparte enssemble etc etc ( AIE ) !!!!! Bref tout ça pour te dire que si je me serai battu ( je les fait mais c'etait trop tard ), si je me serai battu des le debut pour la reconquérir, peut etre qu'au jour d'aujourd'hui c'est moi qui serai avec elle dans notre appartement et avec un bébé peut etre ... donc voila ne fais pas la meme erreur que moi, si tu l'aimes vraiment, laisses ta fierté de coté et tante de la reconquérir car si tu ne tantes rien, tu seras hanté par la culpabilité de n'avoir rien tanté et d'avoir peut etre laisser filer la plus belle histoire d'amour toute ta vie ! Sa te rongera l'esprit ... bon courage
  • Aztal
    Aztal
    December 2009 modifié
    Bon ben voilà, j'ai découvert le fin mot de l'histoire

    Après 3 semaines de réflexion sur elle, sur moi, sur nous, j'avais compris beaucoup de choses, et commençait à accepter les choses. Je les avaient expliqué à mes enfants. j'en avais parlé à beaucoup de gens, qui étaient du même point de vue que moi.

    Alors j'en parle un peu avec elle. Elle est contente de voir que je comprends. On pense démarrer une relation nouvelle. Comme une amitié timide. J'y crois vraiment. Elle aussi, je le vois dans ses yeux.
    Et là, quelques heures après, je trouve que quelque chose cloche.
    Je fouille, je farfouille ... et je n'en suis pas fier ...
    Et je finis par trouver

    Elle m'a quitté pour mon collègue de bureau, qui est mon ami demuis 5 ans. J'ai bien dit mon ami, pas un vague copain ...

    Le monde s'écroule.
    Lui a une femme super, gentille et belle, qui l'aime. Deux enfants aussi. Et voilà. Il m'a volé mon bonheur.
    Ma copine, enfin mon ex, semble perdre les pédales. Je ne la reconnais pas. Elle dit tout et son contraire.

    Je ne crois plus en rien. Toute notre belle histoire ne tenait qu'à un fil.

    C'est moche
    C'est pas juste
    Là pour le coup, je crois que je peux dire sans souci que cette vie a réellement décidé de garder l'amour loin de moi

    J'ai mal ...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/7
jump to page
 of 1