Plan cul régulier affectif qui évolue... quoi penser ?

Avadora
Avadora
24 juil. modifié dans Amour
Bonjour à toutes et à tous !

Je suis toute nouvelle sur ce forum et j'espère trouver des réponses à mes questions.
Car je suis perdue et j'aimerais des avis objectifs :-)

Suite à une séparation douloureuse qui a eu lieue au début de l'année 2017 (2010-2017), je m'inscris sur des applis de rencontre. Le but étant de vaincre le mal par le mal.
Mai 2017 : je rencontre un homme un peu plus jeune que moi (lui 24, moi 27) mais avec qui le courant passe tout de suite. Il a l'honnêteté de me de dire qu'il ne souhaitait pas de relation sérieuse.
Et donc on commence à se fréquenter sans + d'attente.
Au début on se voyait chez moi, une fois par semaine et toujours le même soir de semaine.
Il ne restait jamais pour dormir, rien que du sexe.

Sauf que. Le temps passe et la relation évolue. On s'envoie de plus en plus de messages, on s'appelle, on se voit en dehors de chez moi parfois sans relations sexuelles, etc.
Il commence à parler de moi à ses potes, j'apparais sur ses stories instagram.
je deviens en fait son "plan cul officiel". Et de mon côté c'est pareil.
J'ai de la chance d'avoir des amis qui ne me jugent pas et s'amusent un peu de tout ça.
Mais la relation dure et mes sentiments aussi.
Je ne peux pas dire que j'ai des sentiments forts mais disons qu'il est rentré dans ma vie et que le voir claquer la porte de chez moi après l'avoir vu me serrait le coeur à chaque fois.
J'ai fais d'autres rencontres entre temps mais rien de sérieux non plus, et pas de volonté d'aller plus loin.

Revenons au plan cul n°1 :
Janvier 2018 : on a une première vraie discussion sur nous 2. Il me dit qu'il me considère pas vraiment comme un plan cul mais que la relation va au-delà de ça.
Je confirme.
Il m'a aussi dit qu'il ne pourrait toujours pas s'engager avec moi dans une vraie relation et me demande si j'ai des sentiments pour lui. Le coeur serrée, je lui dis non. Il est rassuré et on continue.

Suite à ça, il prend un appartement (il vivait chez sa mère jusque là) et on commence à se voir de + en +.
Avril 2018 : je commence à venir dormir chez lui. Chose qu'il ne faisait pas chez moi, pour des raisons de "logistique" : il prenait la voiture de sa mère pour venir et se lève très tôt le matin pour aller travailler. Je trouve cette excuse un peu bidon, mais j'entends.
Alors que moi, heureuse de passer du temps avec lui, je reste la nuit sans hésiter.
Je venais le vendredi et au lieu de partir le samedi matin, je commence à passer une bonne partie de la journée avec lui (il bosse le samedi soir et le dimanche la journée).
Et petit à petit c'est devenu un rituel. On passait 24h ensemble voir + par semaine. On a regardé les matchs de la CDM ensemble, on s'envoie des messages tous les jours. Parfois on s'appelle et on reste + d'une heure au téléphone.

Et depuis tout s'accélère.

Fin Juin 2018 : il me présente deux de ses meilleurs potes le temps d'une soirée, qui étaient ravis de "enfin me rencontrer".

Ensuite on envisage de partir en vacances ensemble sur un coup de tête. On prend nos billets + hotels pour partir 4 jours en Aout.

Depuis début juillet on se voit environ 2 à 3 fois par semaine. On regarde la finale de la coupe du monde que tous les deux ensemble. Gros évènement pour quelqu'un qui aime le foot.

Et puis... gros craquage le week-end dernier. Et c'est là où je voulais en venir.
Il est parti avec des potes à lui à la campagne pour 4 jours. Ils voulaient tester des drogues un peu psychotiques et MDMA. Il a plutôt l'habitude de prendre ce genre de trucs sauf que là il fait une overdose.

Entre la nuit de vendredi à samedi (le soir où nous sommes normalement ensemble), je reçois plus de 80 messages sur whatsapp (sans dec). En mode "tu me manque", "t'es tellement adorable", des coeurs dans tous les sens, etc.
Je me réveille vers 4h30 et le mec continuait son monologue.
Je réponds et je demande si il va bien. je comprends qu'il bad trip.
Et là on s'appelle et s'enchaine la discussion la plus intense qu'on ait jamais eu.

Il se met à pleurer carrément au téléphone et me dit qu'il pleure de joie de m'avoir enfin au téléphone.
Il me dit qu'il a peur que je l'abandonne, qu'il veut qu'on reste proche.
Il me dit qu'il pense avoir des sentiments pour moi, qu'en ce moment il pensait de + en + à moi.
Il me donne des exemples à juste titre. Depuis qu'ils étaient partis, il m'appelait genre 3 fois par jour.
Moi j'essayais de garder la tête dure. Pour moi c'était les effets de la drogue uniquement.
Il me dit quand même qu'il ne souhaite toujours pas s'engager parce qu'il a peur de l'amour et de l'abandon.
Il me demande d'être patiente, qu'un jour peut-être il m'aimera vraiment et que notre relation pourrait devenir officielle.
J'étais tellement perturbée par tout ça mais j'ai résistée à la tentation de lui dire que moi aussi j'avais des sentiments. Il m'a demandé si j'avais pensé être en couple avec lui un jour. J'ai seulement dit que j'y ai songé.
Au-delà de ça, je ne sais toujours pas trop quoi penser. Je crois que je me suis moi-même conditionnée pour ne rien ressentir. Je bloque tout sentiment amoureux envers lui.
Je gère cette relation comme un art. Je ne fais presque jamais le premier pas pour venir lui parler. Je fais toujours semblant d'être détachée. Je pars de chez lui sans laisser de traces. J'essaie de l'oublier aussitôt après l'avoir vu, histoire de ne pas m'attacher et de ne pas souffrir.
En fait je me suis construit un coeur de pierre à ses côtés, alors que je rêve souvent d'amour aussi.

Bref, le lendemain il m'envoie "jtm" par texto. Depuis dimanche dernier (on est mardi), on a plus eu de discussions sur nos sentiments. Il m'a demandé si cette conversation m'avait gêné et ce que j'en pensais.
Je suis restée vague, j'ai simplement dit que ce qu'on s'est dit, on le savait déjà (on s'apprécie beaucoup ok et... wait and see pour la suite). Pour lui, ce séjour lui a permis de se rendre compte de tout le bien que je lui apportais.
Nous nous sommes revus le dimanche soir + lundi soir. Il était toujours complètement déprimé.
On a passé 2 nuits merveilleuses et tendres.
Mais j'ai peur qu'il s'attache à moi comme on s'attache à sa maman quand on se sent triste...

Aujourd'hui je ne sais pas du tout quoi penser de tout ça.
Ma stratégie jusque là c'était de passer du temps avec lui en attendant de rencontrer l'homme de ma vie.
Ca parait égoïste, mais c'est lui-même qui m'a dit que je pouvais aller voir ailleurs quand je le souhaitais.
Je pense qu'il voit aussi d'autres filles de temps en temps. Mais il travaille énormément et vu le temps qu'il passe avec ses copains, j'ai du mal à imaginer une autre relation du même style que la nôtre.

Maintenant avec ce qui s'est passé dernièrement, je me rends compte que cet homme a une part très importante dans ma vie. Que c'est peut-être celui que j'attends au final.
Je me raisonne depuis le début qu'on ne sera jamais un couple, que les relations plan cul comme celles-là n'évoluent presque jamais en relation sérieuse.
J'ai aussi un peu peur de ce genre de mec pas sûr de lui, qu'il ne me donne pas tout l'amour dont j'ai besoin et que j'attends d'une relation.
De plus, je sais que si je commence à m'ouvrir et à vouloir l'aimer comme j'ai pu aimer avant, la chute pourrait être dure. Depuis le début je me prépare à le perdre et je suis dans la retenue.

Et d'un autre côté, je vis quelque chose d'intense avec lui. J'ai souvent envie d'être à ses côtés et je passe mon temps à ressasser tout ce qu'il m'a dit.

Est-ce que vous pensez qu'il est sincère sur ses sentiments ?
Que je devrais + m'investir et me livrer dans cette relation ?
Au risque de le perdre aussi. C'est quelqu'un qui a peur de s'engager et n'a plus foi en l'amour depuis le divorce de ses parents. Je ne veux pas l'effrayer.

Voilà j'ai tout livré avec sincérité et j'ai très hâte de connaitre vos avis.

Merci beaucoup pour votre aide :-)

Réponses

  • Elioza
    Elioza
    Hum. Pour moi ce qu il faut voir c est ses actes et non ses paroles.

    Et si vous vous mettez en couple, est ce que la relation actuelle va changer ? Ou vous serez libre d aller voir autre part ? (Relation libertine j entend)
    Acceptera tu qu il se drogue, fumes exct ?
    Accepteras tu ce quotidien que vous avez actuellement ? (Car je pense pas que passer de plan Q a couple change beaucoup votre train train quotidien).
    Qu est ce qui te prouveras qu il ira pas voir ailleurs et toi aussi ?

    Je n ai jamais vécu de relation comme la tienne, il m est donc difficile d être au plus juste. Toi seule sait ce que tu acceptes où non.
  • Avadora
    Avadora
    Merci Elioza pour ta réponse !

    Je me suis aperçu après coup à quel point mon message était terriblement long donc merci de m'avoir lu !

    Oui j'essaie de me concentrer le plus possible sur sa manière d'agir.
    Il est assez étrange comme garçon je dois dire. Très tendre par moment et puis d'un coup un peu distant. J'ai peur qu'il traverse une phase de déprime et qu'il m'utilise.
    Je suis quelqu'un de très patient et comme je l'apprécie beaucoup, je fais en sorte qu'il aille bien.
    Peut-être d'ailleurs que c'est pas très bien de l'infantiliser comme ça si j'espère une vraie relation ?

    Malgré mes relations très préciares en ce moment, je suis quand même old school quand il s'agit d'amour.
    Si on est en couple il n'y aurait pas d'écarts. Ou du moins pas dès le début.
    Et si on se met en couple, je pense que mon comportement changerait, ou du moins j'espère.
    Car jusque là je ne suis pas trop naturelle. Je m'empêche de m'exprimer sur mes sentiments et parler d'avenir. Je pense que ça me libèrerais beaucoup.
    Mais encore une fois : faut-il qu'il s'ouvre de son côté aussi.

    Concernant la drogue, en réalité c'est assez récent. Et je pense que son trip l'a dégouté. Je ne pense pas qu'il soit addict, vraiment. Donc ce n'est pas un problème.

    On passe déjà beaucoup de temps ensemble, depuis plus d'un an. Je le connais, et se mettre en couple avec lui ne m'engage pas à vie. Donc je me sens prête pour ça.

    Et renoncer aux autres ne me pose pas de problème. Je me sens bien avec lui, j'accepte ses défauts et je suis patiente.

    J'ai malheureusement encore des doutes sur ses sentiments :-/
  • Elioza
    Elioza
    Hum... ne t isole jamais. Et si ca doit arrivé alarme toi.

    J ai une personne qui a eu une histoire comme toi, bah la gas lui a dit qu en gros il joué avec elle. Que des belles paroles. Il voulais pas se mettre en couple car son père est mort. Et il a toujours utilisé cette excuse. Pour moi si il ne veut pas se mettre en couple, ça ne doit pas aller plus loin.

    Demande lui si il vous imagine en couple. Si il reste sur son excuse, pour moi ça ne vaux pas la peine.
    Quand on aime quelqu'un, on le démontre avec des actes =)
  • Avadora
    Avadora
    Oui je pense que je vais rester sur mes gardes...
    C'est malheureusement typique de se faire avoir dans ce genre de relation.

    J'aurais aimé avoir aussi des avis de mecs sur ce sujet :-)

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/6
jump to page
 of 1