Bonjour et merci

*Alexis*
*Alexis*
May 2015 modifié dans Présentation des membres
Hello à toutes et tous et merci pour la création de cet espace, ça change des sites opportunistes où l'on paye pour attraper la nausée voire l'envie d'une bonne corde :grin: .

Je ne vais pas vous faire un CV, ce serait bien trop long pour vous comme pour moi. Nous ferons plutôt connaissance au fil des discussions, donc à très vite pour la suite :wink:

Réponses

  • missjade
    missjade
    April 2015 modifié
    bienvenue alexis
  • *Alexis*
    *Alexis*
    May 2015 modifié
    Merci bien.
    C'est "drôle" mais je m'aperçois de plus en plus que l'amour est un sujet dont on croit beaucoup parler, alors que c'est de tout autre chose qu'il est généralement question.
    Moi-même, je me suis inscrit ici pour tenter d'aborder le sujet des manières les plus profondes possible et voir qui l'entendait plus ou moins de la même oreille, et je ne sais pas par quoi commencer.
    C'est tout de même affolant (et particulièrement angoissant) d'observer le fait que ça semble se désapprendre...
  • missjade
    missjade
    May 2015 modifié
    *Alexis* a écrit: »
    C'est tout de même affolant (et particulièrement angoissant) d'observer le fait que ça semble se désapprendre...

    alexandre jolllien "ton rôle n'est pas de chercher l'amour c'est de chercher et trouver tout ce que tu as développé contre lui"
  • *Alexis*
    *Alexis*
    May 2015 modifié
    Ou encore, "A frotter, jour après jour, les barreaux de sa cage pour la rendre plus attrayante et à s'y cogner le nez le reste du temps, l'oiseau finit-il par en oublier sa chanson..." :wink:

    Une vision aussi équilibrée que possible entre l' "internalité" et l' "externalité" (en matière de psychologie) consiste à se poser toutes questions selon une vue d'ensemble, avec soi-même et son environnement à leurs justes places respectives. Ainsi, ce que je peux bien développer ne saurait s'opposer à une espèce d' "entité" nommée amour puisque rien n'est plus subjectif, en dehors des violences qui ne sauraient laisser aucun doute.
    Presque tout peut être aimable ou détestable selon les individus, du moins ceux qui ne sont pas victimes de clonage mental ou désapprentissage de leur individuation.

    Les mauvaises expériences sont légion et certaines sont plus traumatisantes voire meurtrières que d'autres. C'est certainement ce que tout le monde a fait de l'amour qui permet d'assister à cette désolation, tout comme c'est le cas avec les sols cultivés n'importe comment et de manière intensive de surcroît. Du surcroît de n'importe quoi, c'est bien de ça qu'il s'agit.
  • *Alexis*
    *Alexis*
    May 2015 modifié
    P.S. L'amour que je peux avoir en moi n'a pour ainsi dire jamais changé. C'est le fait d'en parler qui est à la fois de plus en plus difficile et toujours plus important.
  • missjade
    missjade
    May 2015 modifié
    ce n'est pas parce que la notion d'amour est subjective qu'il n'existe pas

    les idées sont toujours ce qu'on en fait.....l'important c'est peut être déjà de connaitre ses valeurs, de se connaitre et de s'accepter...ensuite de les appliquer quelqu'en soit le prix
  • *Alexis*
    *Alexis*
    May 2015 modifié
    Eeeeuuuuh... Comment dire... :grin:

    Sinon oui, c'est tout à fait ça, "l'important c'est peut être déjà de connaitre ses valeurs, de se connaitre et de s'accepter...ensuite de les appliquer quelqu'en soit le prix"...

    Et donc dans certains cas, rester dans sa grotte et venir palabrer entre autres ici :-) , même si quoi qu'il arrive, il n'y a aucune raison de se priver d'être ce que l'on est "IRL".
    Mais cette foutue subjectivité ne fait pas en sorte que ça ne fonctionne pas, plutôt de la mauvaise manière, sans réciprocité.
    Il n'est pas question de se plaindre, juste de constater que moins on adhère aux falsifications en tous genres, pourtant blâmées en paroles, et plus on nous en demande paradoxalement.
    Pour résumer à l'extrême, "soyez vrais (con-vaincants) dans le faux, on veut faire du surf à longueur de temps, mais surtout sans vagues" :grin: .
  • missjade
    missjade
    May 2015 modifié
    ton résumé c'est à toi qu'il appartient:wink:

    je déteste le surf perso... se connaitre et déjà etre bien avec soi, c'est loin d'être donné à tous...devrait on changer pour se conformer??? quant à en "redemander" euuuuuuuhhhhhhh........non

    à quoi rime la "réciprocité" quand il n'y a pas partage??? et comme tu le dis si justement, ce forum c'est loin d'être la vie réelle, celle ou il faut avoir ne serait qu'un brin de courage.....:roll:
  • missjade
    missjade
    May 2015 modifié
    *Alexis* a écrit: »
    Et donc dans certains cas, rester dans sa grotte et venir palabrer entre autres ici :-) , même si quoi qu'il arrive, il n'y a aucune raison de se priver d'être ce que l'on est "IRL".
    .

    ????ca m'interpelle...veux tu dire que les membres des forums et entre autre celui ci puisqu'on y est, ne font que parler sans "vivre" réellement....as tu des dons de voyance???:)...connais tu intimement les membres et ce qu'ils font réellement?????

    et puis dans cette optique là c'est ton cas aussi il me semble:smile:
  • ileautrésor
    ileautrésor
    May 2015 modifié
    même si l'amour ne te parle pas, il n'est pas forcément virtuel pour tout le monde...

    l'amour ce n'est pas qu'un échange entre deux personnes d'ailleurs. Cela peut être aussi dans une aide à une personne âgée, une attention à quelqu'un qui fait la manche dans la rue, une parole d'encouragement à un enfant qui grandit...

    c'est en donnant que l'univers donne à son tour. C'est ce que m'a appris un jeune (pourtant sans ressources) qui faisait la manche et qui a aussitôt redonné autour de lui ce qu'on lui avait donné... en donnant de l'amour aurtour de soi de façon désintéressée, un jour on reçoit à son tour.
  • ileautrésor
    ileautrésor
    May 2015 modifié
    *Alexis* a écrit: »
    P.S. L'amour que je peux avoir en moi n'a pour ainsi dire jamais changé. C'est le fait d'en parler qui est à la fois de plus en plus difficile et toujours plus important.

    L'important n'est-il pas de le vivre?

    L'écrire après l'avoir vécu, d'accord...
    C'est ce que Proust lui-même a choisi. Il a choisi de vivre sa vie un temps et de l'écrire ensuite.

    Ce que j'aime avant tout, ce sont les romanciers qui ont aussi été des aventuriers, comme Joseph Kessel, l'ami de Mermoz, Jack London... Des personnes qui ont vécu pleinement avant d'écrire.
    Jack London a travaillé sur un bateau, Kessel a exercé des tas de petits métiers, comme marchand de journaux, Mermoz et st Exupéry étaient aviateurs...
    vivre à fonds un temps et écrire ensuite cela me semble plus... vivant et plus cohérent que de surfer sur des pages d'internet
    d'ailleurs je viens de moins en moins ici... lol

    je renonce peu à peu au statut de modo (sauf qd je lis une belle ânerie au passage du style détournement de mineur) car ma vie est déjà bien remplie entre mon activité de soignante et celle que je veux reprendre dans quelques temps (éducatrice dans la petite enfance)
  • ileautrésor
    ileautrésor
    May 2015 modifié
    *Alexis* a écrit: »
    Eeeeuuuuh... Comment dire... :grin:

    Sinon oui, c'est tout à fait ça, "l'important c'est peut être déjà de connaitre ses valeurs, de se connaitre et de s'accepter...ensuite de les appliquer quelqu'en soit le prix"...

    Et donc dans certains cas, rester dans sa grotte et venir palabrer entre autres ici :-) , même si quoi qu'il arrive, il n'y a aucune raison de se priver d'être ce que l'on est "IRL".
    Mais cette foutue subjectivité ne fait pas en sorte que ça ne fonctionne pas, plutôt de la mauvaise manière, sans réciprocité.
    .

    chacun a sa définition de l'amour et surtout attend quelqu'un de complémentaire, mais qui peut être différent justement en fonction de ce qui est important pour chacun de nous... dans le temps les situations peuvent différer aussi car chacun évolue au fil du temps.

    Ainsi ce qui importe pour moi,
    - c'est d'abord des sentiments l'un pour l'autre,
    plus d'ailleurs que vraiment des idées communes, car même si St ex pense que l'important c'est d'aller dans la même direction, l'essentiel passe par le relationnel en ce qui me concerne,
    je place l'amour au-dessus des mots
    ...
    - même si j'apprécie les jeux de mots et que l'échange est réellement essentiel aussi à mes yeux. La relation de confiance c'est important.
    L'humour est un plus...

    - ensuite j'attends un minimum d'engagement tout en respectant la liberté de l'autre. C'est à dire qu'il ait un travail, que l'autre s'assume et qu'il soit autonome même sans moi...

    que je ne découvre pas au bout de 6 mois que la formation est un leurre ou qu'il est infidèle à tire-larigot. L'amour ne consiste à faire n'importe quoi pour voir jusqu'où l'autre vous aime... c'est échanger des sentiments, communiquer et avoir confiance l'un dans l'autre.

    C'est aussi accepter l'autre tel qu'il est, avec ses qualités mais aussi ses défauts, son histoire... sa santé parfois défaillante, son historie de vie qui l'empêche parfois de réaliser ce que j'aurais aimer vivre avec lui (les voyages dans les îles il faudra attendre encore un peu) et s'il est juste un ouvrier et pas un ingénieur qu'importe s'il m'aime vraiment...
    Accéder au monde de l'autre ce n'est as toujours réalisable tout de suite.

    Il faut grandir parfois, accepter aussi la réalité telle qu'elle est avec toute sa misère parfois...
    Des classes prépas littéraires j'ai peut-être grandi en devenant une simple soignante, autrefois je n'aurais pas apprécié mon compagnon tel qu'il est.
    J'ai du apprendre la simplicité, apprécier des films comiques qu'auparavant je trouvais trop vulgaires... m
    ais aujourd'hui j'apprécie le courage de celui qui a du travailler jeune sans suivre des études... même s'il en avait les capacités.

    L'amour ce n'est pas facile tous les jours, c'est aussi
    - faire des démarches administratives (caf, imp^$ots)
    - demander ce qui est important pour nous et accepter l'autre (je suis très bavarde il parait! lol)
    comme acheter une imprimante ou un ordinateur pour le jour où je change de travail...
    - accepter une insécurité matérielle le jour où l'autre change de travail ou qu'il tombe malade... en plus de l'insécurité affective...
    - c'est aussi faire la cuisine et le rangement tout le temps... se lever pour se laver les dents pour ne pas faire bénéficier l'autre de sa mauvaise haleine :-D et sans doute plein d'autres choses encore...
    comme aller au musée de l'imprimerie ensemble avec un pote à lui,
    voir une copine dans une autre ville,
    découvrir d'autres façons de vivre (et même aller voir belle-maman! pendant les vacances...) lol :-D
  • ileautrésor
    ileautrésor
    May 2015 modifié
    James64 a écrit: »
    C'est pas une belle ânerie ... de manière générale ok, c'est bien qu'il y ait cette loi pour protéger les mineurs. Mais chaque situation est unique.
    Une fois j'ai vécu du sexe oral avec quelqu'un qui avait 5 ans de moins que moi et elle était plus expérimentée que moi dans ce domaine (j'étais vierge alors qu'elle ne l'était pas). Et elle était très mature pour son age. Et je risquais pas de lui faire du mal vu combien je l'aimais ...

    le jour où tu auras des filles, je me demande si tu seras toujours du même avis James!

    je ne suis aps là pour dire des choses qui plaisent à tous.
    Avant tout, n'oublie aps que je suis éducatrice de jeunes enfants. Mon rôle c'est aussi d'informer qu'il est dangereux de ne pas respecter la loi... et la maturité de ceux qui sont plus jeunes.
    De toute façon, je ne peux rien empêcher, mais je peux donner un avis.


    Lorsque l'on va trop vite en amour, c'est comme lorsqu'on goûte à un fruit trop vert. C'est trop tôt... le fruit peut ne pas parvenir à maturité? Ce qui est dommage en amour...
    IL vaut mieux parfois patienter un peu et vibrer de tout son corps par la suite.
    Ensuite c'est un peu différent par le fait que tu es un garçon et que l'on parle d'une adolescente. L'amour n'est pas vécu de la même façon dans son corps lorsqu'on est fille ou garçon...

    et puis les attentes de chacun sont différentes. L'un rêve d'aller de fille en fille, l'autre attend peut-être une relation amoureuse un peu plus stable... voilà chacun est différent et chacun a le droit de donenr son avis.

    PS Mais je te fais remarquer que tu confonds les posts, ici il est question d'amour et non de détournement de mineure,
    je n'ai jamais dit dans ce topic que c'était une ânerie d'ailleurs...
  • *Alexis*
    *Alexis*
    May 2015 modifié
    missjade a écrit: »
    ????ca m'interpelle...veux tu dire que les membres des forums et entre autre celui ci puisqu'on y est, ne font que parler sans "vivre" réellement....as tu des dons de voyance???:)...connais tu intimement les membres et ce qu'ils font réellement?????

    et puis dans cette optique là c'est ton cas aussi il me semble:smile:

    Absolument pas et je me demande ce qui, dans mes écrits, peut bien laisser penser ça, même si je connais bien les processus de type identification, transfert, projection, etc...
    Nul besoin d'être "devin" pour user simplement de son discernement (bien plus réaliste qu'une supposée "voyance"), plus ou moins aiguisé par le nombre de répétitions et assimilations sur le plan de l'expérience. Ca permet aussi de ne pas se sentir visé lorsqu'on ne l'est pas, entre autres nombreux avantages qui portent en eux bien des inconvénients également.

    Même s'il y a généralement un peu moins d'inhibition sur les forums quels qu'ils soient, c'est loin d'être systématique. Les réactions sont donc les mêmes en présence, à peu de chose près, sauf avec les manipulateurs/trices et on en revient au discernement.

    La phrase que tu as relevée était auto dérisoire puisque "mon cas" est précisément celui de quelqu'un qui est rigoureusement identique IRL et qui, chaque fois qu'il est trop blasé, retourne "dans sa grotte", ce que je dis régulièrement de moi-même :) .

    Bref, l'écrit peut faciliter le travail de déconstruction des interprétations, suppositions et autres croyances, tout comme le contraire. La déconstruction est usante mais on est censé connaître les résultats au niveau des relations si on choisit de faire l'impasse et se précipiter, s'engouffrant dans ce qu'on ferait mieux de déconstruire.
  • *Alexis*
    *Alexis*
    May 2015 modifié
    ileautrésor a écrit: »
    L'important n'est-il pas de le vivre?

    L'écrire après l'avoir vécu, d'accord...
    C'est ce que Proust lui-même a choisi. Il a choisi de vivre sa vie un temps et de l'écrire ensuite.

    Ce que j'aime avant tout, ce sont les romanciers qui ont aussi été des aventuriers, comme Joseph Kessel, l'ami de Mermoz, Jack London... Des personnes qui ont vécu pleinement avant d'écrire.
    Jack London a travaillé sur un bateau, Kessel a exercé des tas de petits métiers, comme marchand de journaux, Mermoz et st Exupéry étaient aviateurs...
    vivre à fonds un temps et écrire ensuite cela me semble plus... vivant et plus cohérent que de surfer sur des pages d'internet
    d'ailleurs je viens de moins en moins ici... lol

    je renonce peu à peu au statut de modo (sauf qd je lis une belle ânerie au passage du style détournement de mineur) car ma vie est déjà bien remplie entre mon activité de soignante et celle que je veux reprendre dans quelques temps (éducatrice dans la petite enfance)

    Absolument, c'est le vivre qui est vital et on le vit mieux en en parlant tout tout comme on en parle mieux en le vivant.
    En dehors des rencontres, ce genre de forum peut permettre d'affiner sa perception, faire des recoupements et développer tout ce qu'internet peut apporter en matière d'information et de communication, pour peu qu'on sache s'écarter des flux colossaux de désinformation qui s'ignore la plupart du temps, précisément parce qu'on préfère généralement parler et entendre parler de ses droits plutôt que ses devoirs.
    Pas étonnant que ce genre de complaisance en augmentation exponentielle détruise tout sur son passage, l'amour y compris, mais c'est un autre sujet qui mériterait à lui seul une encyclopédie en de nombreux tomes.

    Je ne suis pas romancier mais ai procédé entre autres comme ceux que tu cites et j'adhère totalement à ce principe. C'est d'ailleurs ainsi qu'on évite de donner plus ou moins malgré soi dans la désinformation, en chassant un maximum toujours croissant de subjectivité plutôt qu'en s'y complaisant (décidément, on y revient fatalement :) ).

    Je compatis quant à la modération, ayant donné de ma personne entre autres dans ce domaine pendant quelques années, tout en évitant soigneusement d'y sacrifier quoi que ce soit de mes diverses activités plus concrètes et/ou de mon quotidien. Ca reste quoi qu'il en soit relativement éprouvant, comme toutes les vocations dites "émotionnelles" (téléconseil, vente, pompiers...) où il y a confrontation en permanence, sauf qu'en plus c'est totalement bénévole.
  • withoutyou
    withoutyou
    May 2015 modifié
    bonjour et bienvenu ALEXI !!

    je suis sur que tu te plaira ici !!

    bientôt bon post.
  • missjade
    missjade
    May 2015 modifié
    *Alexis* a écrit: »
    Absolument pas et je me demande ce qui, dans mes écrits, peut bien laisser penser ça, même si je connais bien les processus de type identification, transfert, projection, etc...
    Nul besoin d'être "devin" pour user simplement de son discernement (bien plus réaliste qu'une supposée "voyance"), plus ou moins aiguisé par le nombre de répétitions et assimilations sur le plan de l'expérience. Ca permet aussi de ne pas se sentir visé lorsqu'on ne l'est pas, entre autres nombreux avantages qui portent en eux bien des inconvénients également.

    Même s'il y a généralement un peu moins d'inhibition sur les forums quels qu'ils soient, c'est loin d'être systématique. Les réactions sont donc les mêmes en présence, à peu de chose près, sauf avec les manipulateurs/trices et on en revient au discernement.

    La phrase que tu as relevée était auto dérisoire puisque "mon cas" est précisément celui de quelqu'un qui est rigoureusement identique IRL et qui, chaque fois qu'il est trop blasé, retourne "dans sa grotte", ce que je dis régulièrement de moi-même :) .

    aucunement visée mdr je te rassure....ni adepte du "transfert"..je voulais des réponses claires sur ce morceau de phrase que je trouvais ambigüe...voilà c'est chose fait
  • missjade
    missjade
    May 2015 modifié
    James64 a écrit: »
    C'est pas une belle ânerie ... de manière générale ok, c'est bien qu'il y ait cette loi pour protéger les mineurs. Mais chaque situation est unique.
    Une fois j'ai vécu du sexe oral avec quelqu'un qui avait 5 ans de moins que moi et elle était plus expérimentée que moi dans ce domaine (j'étais vierge alors qu'elle ne l'était pas). Et elle était très mature pour son age. Et je risquais pas de lui faire du mal vu combien je l'aimais ...

    l'exception n'est pas la rêgle...et "mature" et expérimentée moi je suis pas sure qu'à cet age là ca aille de pair....
  • ileautrésor
    ileautrésor
    May 2015 modifié
    James64 a écrit: »
    Elle était plus mature qu'expérimenté... mais elle restait plus expérimentée que moi.
    Mais ce que je voulais souligner, c'est que des garçons de 18 ou 20 ans peuvent être encore "innocent"/inexpérimenté comme des adolescentes et que c'est loin d'être rare.

    ... et à 18 ou 20 ans, on est rarement mineur... :-D

    il m'est aussi arrivé d'être avec quelqu'un avec un grand écart d'âge, soit dans un sens soit dans l'autre: 18 ans ou la cinquantaine... mais au-delà non, lol, par prudence sans doute (et éviter toutes sortes de déconvenues!) :-D
  • missjade
    missjade
    May 2015 modifié
    James64 a écrit: »
    Elle était plus mature qu'expérimenté... mais elle restait plus expérimentée que moi.
    Mais ce que je voulais souligner, c'est que des garçons de 18 ou 20 ans peuvent être encore "innocent"/inexpérimenté comme des adolescentes et que c'est loin d'être rare.

    je dirais même que c'est bien plus fréquent...vu le nombre de sollicitations des garçons pour les filles...hum hum
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/22
jump to page
 of 1