j'ai flashé sur une collègue beaucoup plus jeune que moi ....

azaroth
azaroth
février 2015 modifié dans Rencontres amoureuses
Bonjour,

Elle a 18 ans, enfin, je crois puisqu'elle a son permis, j'en ai 36, donc 2 fois son âge. Elle est intérimaire comme moi et je la trouvé à croquer, on a que rarement l'occasion de se parler et donc pour espérer la séduire, c'est pas simple.
Certains me diront qu'elle est bien trop jeune pour moi, etc, etc... que je suis un gros pervers, oui, je sais et bien, je l'assume. Point barre.
La question n'est pas là, elle bosse jusqu'à fin juillet et après je ne la reverrai jamais, par conséquent, si je veux attirer ses faveurs, il faut que je fasse vite et bien, tout en douceur.
Ma stratégie est d'avoir recours à des p'tites phrases qui ont pour but de la mettre à l'aise sans qu'aucune allusion d'aucune sorte ne soit prononcée. Je lui demande ce qu'elle va faire de sa journée étant donné qu'on bosse du matin, elle n'est pas très bavarde et moi non plus, ce qui ne facilite pas les choses.
La semaine prochaine, je pense que je vais tenter un truc du genre : lui demander si elle a un truc de prévu pour le week-end et si elle n'a rien, je lui proposerai bien une sortie quelque part, un truc qu'elle ne ferait pas en temps normal mais en copain sans plus, c'est vraiment histoire de passer un peu de temps avec elle sans que ça aille plus loin. Faut y aller très très doucement avec les nenettes de cet âge là.
Je pense même que je peux éventuellement me permettre de lui proposer ça pour ce week-end, on verra bien.
A la pause, elle est tout le temps avec sa mère, ce qui ne m'aide pas beaucoup.

Afin d'avoir des précisions sur elle, je suis allé voir sur sa page FB, elle semble avoir un copain mais bon, c'est là que je me dit que les filles n'ont aucun critère physique contrairement à nous les hommes. Il ressemble à rien, même si c'est immoral, je n'ai plus aucun scrupule à piquer la copine d'un autre.

En fait, je n'ai pas vraiment de question, c'est simplement histoire d'en parler à quelqu'un, c'est tout et si vous me demandez pourquoi je ne cherche pas de femme de mon âge, c'est parce que la plupart son déjà maquées, avec des gosses et là, c'est plus compliqué.
De toute façon, j'ai remarqué que de nos jours dès lors qu'une fille commence à ressemble er à une femme, elle reste pas seule bien longtemps et ce jusqu'à un âge très avancé. Donc, mes chances de rencontrer quelqu'un sont très minces, disons que j'ai raté le coche et qu'aujourd'hui, j'essaie d'élargir mes horizons quitte à être un peu limite comme dans la chanson de Gainsbourg (See Sex ans Sun).
«13

Réponses

  • withoutyou
    withoutyou
    juillet 2014 modifié
    pour moi ce post n'est qu'une façon de se donner bonne conscience. tout ce que tu fait a de ton plein grès et je ne le critiquerai pas.

    mais sache que les femmes autant que les galères a trouver leur moitié. Et pire si il y a des enfants en jeux.
    donc ne part pas défaitiste et soit rassuré, tu n'es pas seul dans cette aventure.

    ensuite se qui m'interpelle est le fait de parler d'une jeune femme a la limite d'une personne comme immature et frivole. De mon expérience, je retiens qu'il n'y a pas d'âge pour cela et que tout le monde est diffèrent et pas conséquent, ne peut être catalogué.

    Rien ne t'empêche de tenter ta chance, mais dés lors ou tu vas lui demander quelque chose, elle imaginera obligatoirement quelque chose derrière comme des intentions.
  • ileautrésor
    ileautrésor
    juillet 2014 modifié
    Coucou Azaroth,

    cela fait longtemps que je ne t'avais pas vu sur le forum...

    cela fait plaisir de te voir. ;-)
  • missjade
    missjade
    juillet 2014 modifié
    j'adhére en tout point avec ce qu'a dit (très sagement) with.....

    et aussi que tu trouves que son copain "ne ressemble à rien" je cite....mais ca n'engage que toi et il se peut très bien que pour elle ce soit toi qui ne ressemble à rien....:|

    je finirais en disant que tu peux tenter...mais au final c'est bien elle qui décidera
  • ileautrésor
    ileautrésor
    juillet 2014 modifié
    Azaroth, tu peux effectivement tenter ta chance.

    Je pense qu'il est plus facile pour toi d'aborder une jeune femme voire même une jeune fille... mais ne pas vouloir voir qu'elle est en couple, c'est refuser de voir une partie de la réalité.
    Une femme peut être charmée de se dire qu'elle a du charme et qu'elle séduit... Certes.

    Mais se contenter d'aller à la recherche d'une jeune femme, c'est se masquer ses propres difficultés.

    Dans le temps, j'ai aussi dit que les hommes n'étaient pas disponibles... comme tu dis que les femmes de ton âge de le sont pas. Je disais aussi qu'ils sont irresponsables, etc. Tous les pontifs dont on affuble les hommes quand on est insatisfait de soi-même, mais surtout que l'on est pas soi-même disponible à l'intérieur.

    Il est nécessaire de faire un long chemin pour aller à la rencontre de l'autre.
    ISe rencontrer soi-même: connaître ses qualités et ses défauts... souvent des situations reviennent dans notre vie personnelle et/ou professionnelle. Il conv-ient alors de s'interroger: est-ce que je ne suscite pas moi-même certains comportements? Pourquoi est-ce que personne ne veut de moi? Pourquoi est-ce que je tombe toujours sur des personnes avec lesquelles il est impossible de vivre l'amour?


    Je parle souvent de thérapie: comprendre sa propre histoire, comprendre quelles étainet les relations familiales, amoureuses qui nous ont construit, dont nous nous sommes inspirées... comprendre les valeurs qui nous animent, conscientes ou inconscientes...
    Ainsi, en feuilletant un livre de développement personnel, j'ai compris que ma volonté d'indépendance primait sur mon désir d'être avec quelqu'un.

    Il était plus important pour moi de préserver mon identité en construction, de continuer à évoluer professionnellement, en faisant des études, que de construire un foyer, quoiqu'il m'en coûte.. alors que j'en avais profondément besoin. J'ai aidé des enfants à grandir et à se construire en même temps... aujourd'hui la page est tournée.
    Il faut se regarder avec de la compassion et de l'amour pour donner de l'amour aux autres.

    Il faut aussi être compatissant avec soi-même: comprendre ses propres erreurs, se rappeler les choix qui nous ont animés...le besoin d'autonomie financière n'est peut-être pas le seul motif.
    Il a peut-être existé d'autres difficultés qu'il a semblé facile de gommer de la mémoire. Des difficultés familiales, personnelles...
    ce qui est important finalement c'est le chemin entrepris à al recherche de soi-même et le chemin vers l'autre. peut-être pas de vivre l'amour comme dans les films ou les livres comme nous le présente la société... l'amour cela peut être dans la relation avec un jeune enfant qui s'éveille, une vieille dame épuisée... garde courage malgré tout, trouve ton chemin, pardonne-toi tes erreurs et tes manquements... aime-toi-même, prends soinde toi, fais des projets... en se réalisant on trouve l'amour au détour d'une porte, d'un sentier, lorsque l'on ne le cherche plus. En se réalisant on attire les autres parce qu'on se réalise profondément. En donnant envie aux autres.

    Cordialement; Ilo
  • judith
    judith
    juillet 2014 modifié
    Azaroth,
    J'ai pas lu les autres réponses ...trop long pour moi....

    Je dirais juste qu'on n'est pas tous pareil, que les parcours des autres ne sont pas forcément les tiens! Donc dis lui qu'elle t'attire ( finalement t'aura une réponse ) même si elle est un couple ...si elle est amoureuse, elle va t'envoyer bouler ...sinon ....
  • azaroth
    azaroth
    juillet 2014 modifié
    Merci infiniment pour vos réponses et pardon de vous répondre seulement que maintenant.
    Je m'attendais à davantage d'agressivité mais vous avez su faire preuve de sagesse et d'intelligence dans vos réponses. Du coup, je me sent soutenu et compris. Il est vrai que dans notre société, lorsqu'un homme s'essaie à séduire une jeune fille, c'est plutôt mal perçu en raison d'une bienséance bien trop stricte et dénuée de toute forme de sentiment.

    Pour répondre à Ileautrésor, j'ai envie de dire : Ouah ça c'est de la réponse. Excusez-moi les autres mais là, j'avoue que dans ta réponse, je me retrouve complètement.
    Effectivement, je ne me sent pas prêt à vivre une relation avec quelqu'un tenant particulièrement à ma sacro-sainte liberté.
    De plus, mes expériences passées si on peut appeler ça comme ça ne sont qu'une succession d'occasions manquées et d'échecs cuisants, j'éprouve donc une peur sérieuse d'un nouvel échec d'autant plus que les statistiques ne sont pas en ma faveur.
    Ensuite, s'ajoute à cela les exemples que j'ai devant les yeux, tous mes amis ou presque qui ont mon âge sont en couple depuis bien longtemps, et en dehors de 2 ou 3 pour lesquels ça a l'air de rouler à peu près bien, pour les autres, on se demande vraiment ce qu'ils font ensemble et j'ai pas du tout envie de vivre des histoires compliquées, dures, chiantes et tristes, c'est pourquoi afin qu'une éventuelle histoire d'amour puisse débuter correctement et se maintenir dans une certaine sérénité, je préconise le dialogue à toutes les sauces et aussi ne pas hésiter à définir nos besoins réciproques, en gros ce que l'on attend l'un de l'autre. A partir du moment où les choses sont clairement définies dès le départ, on peu espérer pouvoir partir sur des bases saines et solides.

    Alors pourquoi est-ce que les jeunes filles semblent m'intéresser davantage que les femmes de mon âge ? De toute évidence, ça pourrait pas coller, les jeunes filles sont plutôt frivoles, ont envie de s'éclater, de faire la teuf, à de très très rares exceptions près, je ne vois vraiment ce qui pourraient les attirer vers un vieux comme moi.
    Et bien, pour être tout à fait franc, d'une part, leur fraicheur, leur apparente innocence ma fascine mais j'ai aussi l'impression d'être passé à côté de quelque chose dans ma jeunesse, quand j'étais moi-même ado, je n'ai jamais attiré le regard des filles, les rares fois où elles daignaient faire l'effort de venir me voir, c'était pour me demander des conseils quant à un problème avec leur matos informatique, rien de plus et quand elles étaient renseignées, je n'ai jamais eu droit ne serait-ce à un simple bisou.
    J'ai toujours vécu cette période me vie comme une véritable frustration amoureuse, une perte de temps totale et aujourd'hui, j’éprouve le besoin de rattraper le temps perdu, rien qu'une fois. Peut-être qu'après j'aurai envie de passer à autre chose.
    J'ai plein de copains qui m'ont dit : " tu sais, les filles à cet âge-là, c'est nul, ça n'y connait rien, etc... ". Ce à quoi je répondais que je n'avais que faire des performances sexuelles d'une filles, ce que je voulais, c'était au minimum de la tendresse, le cul, c'était accessoire.

    Un ami m'a mainte fois conseillé d'aller parler de tout ce que je vous di à un psy, pour quoi faire ? Pour moi, les psy sont de sinistres charlatans, des gens qui n'ont que faire de nous donner des conseils et qui n'ont qu'une envie, c'est de nous donner RV pour une prochaine fois en n'oubliant pas de nous rappeler que ça fait tant et comment qu'on va régler ? Donc, peut-être qu'un jour de grand désespoir, j'irai faire un tour chez le psy un peu comme j'irai voir une voyante mais sans conviction, ça sera juste pour me défouler verbalement.
    D'ailleurs en parlant de voyante, j'ai déjà été en voir plusieurs et toutes m'ont dit la même chose : " Cher Mr, je ne vous vois pas seul, elle est là, tout près de vous", etc... Que dire devant tant de connerie ? Rien, on paie, on se casse et c'est tout mais bon, on s'est défoulé.
  • ileautrésor
    ileautrésor
    juillet 2014 modifié
    je me doutais bien que tu avais envie de vivre quelquechose de ta jeunesse... que tu as l'impression de ne pas avoir vécu.
    j'essaie de te répondre succintement car je suis en vacances une semaine et je n'ai aps accès à mon matériel informatique (là je suis sur la batterie d'un autre ordi... lol)

    l'amour est peut-être à portée de main... lol non je plaisante, je reprends ce que disent les autres voyantes, je suis moi-même un peu astrologue (;-)!). Je n'ai pas envie de me moquer de toi (mais de moi plutôt lol) car tu as suffisamment de lucidité et de désespoir... pourquoi est-ce que je me moquerais de toi? tu as déjà du être suffisamment confronté aux regards (critiques) et aux moqueries des autres... on a parfois le sentiment de sa différence d'une façon plus ou moins exacerbé, on se le reproche suffisamment de fois et sans compassion pour soi-même... tu vois que je te comprends!

    je suis addicte aussi à tout ce qui est informatique, et tu me aprais plus à l'aide avec le matériel électronique et informatique qu'avec les contacts avec les jeunes filles. Celles-ci te semblent plus faciles à aborder que des femmes plus mûres, qui se connaissent et qui surtout savent ce qu'elles veulent avec force demandes: elles veulent d'abord de l'engagement (les hommes ont tous le complexe de Pter Pan d'après elles... sont irresponsables et immatures lol ;-)) elles veuelent aussi des sous, de la tendresse, de l'efficacité au lit, une aprticipation aux tâches ménagères, en bref un homme multi-tâches! LOL
    Vraiment ces bonnes femmes sont impossibles ;-)
    en plus, s'ils peuvent faire un enfant ou deux au passage..; surtout à la trentaine ou plus... je pense que tu n'en es pas encore là.

    Une psychologue n'est aps là que pour encaisser ton argent (bon c'est mieux d'en trouver une que tu connais et qui te fait un prix à force lol) m'enfin si c'est le prix du bonheur... mieux vaut se payer une moins grande télé ou écourter ses vacances.. une de mes tantes m'a dit très tôt à 20 ans d'aller un voir un (très) bon psy et très cher... j'ai pu mesurer depuis le chemin parcouru. J'ai pu confier mes problèmes personnels, professionnels... ma déception de ne pouvoir être à la hauteur des désirs de réussite de mon père, mon incapacité à être heureuse.. j'ai changé de psychologue et évitant soigneusement les (médecins) psychiatres remboursés mais qui ont parfois trop envie de tout résoudre à coup de médocs ou d'internement en clinique... LOL ;-)

    le plus urgent est d'apprendre à prendre soin de toi, à écouter tes réels besoins et pas ceux des autres. Trouver un métier, ce n'est pas évident de nos jours... après avoir trouvé son autonomie financière, on tente de lutter contre l solitude.. mais que peut-on proposer à l'autre? dans un entretien professionnel, tu peux sans doute parler de tes compétences en informatique, peut-être en électronique, tu te débrouilles bien... qu'est-ce qui te fait croire que tu ne pourrais aps te débrouiller en amour? Là il faut apprendre à te montrer intéressant, gentil, compétent au lit... quel programme (sans parler de l'aspect pécuniaire... ben oui les soldes sont passées! lol)
  • ileautrésor
    ileautrésor
    juillet 2014 modifié
    En fait, il est d'abord nécessaire de se plaire à soi-même... sans forcément plaire à ce que les autres vous renvoient. Assumer sa propore image... sans êtrz rrogant non plus.

    Aller cher une psychologue permet de poser ses valises... c'est nous-mêmes qui faisons ce travail de compréhension de soi-me^me. Comprendre comment on en est arrivés là; pourquoi les autres sont heureux et pas nous. lol ;-) En même temps, tu sais aussi ce que tu ne veux pas: pas seulement te complaire à l'image que te proposent les autres: être avec quelqu'un pour une image sociale (tu veux être heureux avec al personne, ce n'est pas qu'une question d'image ou d'apparence), ne pas te distraire ou compasser par des histoires de c.. en tattendant que ça apsse (tu es plus exigeant que ça, et peut-être n'as-tu pas envie d'utiliser l'autre - ce qui est tout à ton honneur). Tu me sembles un peu triste toute fois.

    Hier j'ai vu l'historie d'une femme sur DVD qui partait avec ses enfants, tout le monde la critiquait quoiqu'elle fasse... elle finissait par en avoir tellement assez... elle était déabusée. Tu me sembles aussi être assez désabusé. C'est eut-tre cela qui repousse les femmes que tu rencontres. Il vaut mieux aller voir un spécialiste en al matière, un(e) psychologue, qui te permettra de remédier à tes problèmes (divorce de tes aprents, enfance avec certaines difficultés, tu a s peut-être été balloté de droite et de gauche, voire utilisé et tu sais surtout que tu n'as aps envie de revivre la même chose). Confie toi u-à un psychologue.. ne perds pas de temps, il faut prendre les choses en main bonhomme. Même si tu ne sais pas exactement poutquoi tu y vas...

    j'ai tout d'abord réussi à reprendre le chemin de mes propres besoins à me connaître moi-même... diverses expériences m'ont permis de trouver un métier où je ne dépende pas de mon père, trouver mon autonomie a été une 1ère étape... puis j'zai réalisé le grand "truc" dont j'avais besoin, réussir le diplôme d'éducatrice (de jeunes enfants).
    A présent, la voisine de ma grand-mère a enfin décrété que je n'étais plus dans un "complexe d'échec", mais que maintenant j'étais (au même niveau que) ou comme mes soeurs! sutout, en réalisant mes projets, j'ai donné envie à quelqu'un de me rencontrer et enfin de vivre avec moi.

    Réalise toi, réalise tes projets, apprend à trouevr le bonheur... et le bonheur viendra ;-)

    aujourd'hui j'ai enfin trouvé le bonheur. c'est donc possible . ne perds pas courage... il ya du chemin, mais au détur du chemin, quend tu seras en plaine réalisation de toi-même, tu trouveras quelqu'un. Ou peut-être même avant, qui sait?

    PS tu sais il y a des gens qui aiment même les mecs qui aiment le hardware et le software... lol... mon chéri est un informaticien en herbe qui se forme tout seul pendant ses heures de liberté... cela ne m'a aps échappé...
  • azaroth
    azaroth
    juillet 2014 modifié
    A vrai dire, je ne cherche pas une informaticienne, j'aime pas les informaticiens aussi étrange que celà puisse paraître et plus ça va plus je décroche dans ce domaine au profit d'une autre passion : la peinture.
    Disons que me mot "désabusé" me correspond assez bien, j'ai 36 ans et si je fais le bilan de ma vie, ben franchement, y'a rien de glorieux, je vois ça comme des tas d'erreurs qui ne m'ont pas aidé à évoluer, c'est le statut quo d'une année sur l'autre alors quand je vois les gens faire la fête au 1er janvier, ça me fait doucement rigoler car pour la plupart, leur vie ne va pas évoluer d'un poil. De même pour les anniversaire, aucun intérêt de fêter ça, j'ai toujours dit que je fêterai mes 60 ans (âge de la retraite choisie) et mes 100 ans si je vis jusque là.
    Pour être honnête, je dirai que je me fait chier, le temps passe te les jours se ressemblent les uns à la suite des autres. Il m'est même arrivé à maintes reprises d'avoir vraiment le cafard, les rares moments d'évasion résident dans ma peinture, peut-être que je peux espérer trouver l'âme soeur dans ce domaine mais même là, ça me paraît très compromis, j'ai bien rejoins un club de peinture mais les membres ne sont que des jeunes retraitées ou des enfants.
    J'ai perdu tout espoir de trouver l'âme soeur ou quelque chose d'approchant, je me suis construit une super carapace blindée et j'évite de ressentir des émotions trop fortes.
    Si une fille un jour me disait qu'elle m'aimait, je crois que je prendrai ça pour une mauvaise blague, je ne vois pas pourquoi une fille me dirait ça à moins d'être très intéressée par mon compte en banque.

    Au jour d'aujourd'hui, j'ai jeté mon dévolu sur une jeune fille mais je sais très bien qu'elle n'est qu'un fantasme, un doux rêve et la semaine prochaine quand je ne la reverrai plus, je serai sans doute triste car j'aurai peut-être (encore une fois) raté une occasion, c'est pourquoi, j'essaie tant bien que mal de lui parler mais mon coeur n'aime pas, je frise la tachycardie à chaque fois, j'ai envie de l'inviter à passer un moment avec moi samedi, j'ai envie de lui faire découvrir le château d'un ami qui expose ses sculptures, elle n'aura pas l'occasion de voir ça souvent dans sa vie, mais je connais la réponse, ça va être du genre :
    - " je peux pas, je part en vacance et je reviens pas avant 2050"...
    Enfin bon, elle aura forcément un truc à faire et même si je lui laisse la liberté de choisir une date, elle va trouver encore une bonne excuse. Ai-je raison de vouloir lui proposer ça ou devrai-je plutôt lâcher l'affaire, passer à autre chose.
    Professionnellement, j'envisage de faire une formation d'agent de sécurité car je souhaite travailler la nuit pour m'adonner à mes passions durant la journée, il est clair que dans ce domaine, les interactions entre les gens sont rares.
    peut-être que quand je serai vieux, j'achèterai une femme en Russie ou au Vietnam mais franchement, je dis ça mais sans conviction.
  • azaroth
    azaroth
    août 2014 modifié
    Bon ben voilà, le jeune fille que je convoitais est partie, je ne la reverrai jamais, mercredi, je lui ai gentiment proposé de prendre sa pause avec moi mais elle a décliné l'offre en me disant qu'elle le faisait avec sa mère mais quand je la voyais durant sa pause, je voyais qu'elle se faisait chier à cher de l'heure (pardonnez moi l'expression).
    C'était donc en toute amitié que je lui proposait ça, mais elle a du mal le prendre car après ça, elle s'est montré glaciale, elle a sans doute cru qu'il s'agissait d'une manœuvre de séduction de ma part, du coup, le lendemain, on s'est pas adressé la parole ni même un regard.
    Hier, j'ai tenté à nouveau de retenter le dialogue mais ça a été très très bref. Hier soir, je lui ai malgré tout envoyé une invitation sur FB mais je me doute que je n'aurai aucune réponse.
    Tant pis, il est tant pour moi de passer à autre chose.

    D'ailleurs à ce propos, une nouvelle intérimaire a fait son apparition, un peu plus âgée (disons 22-23 ans), très sympa, elle avait un soucis avec son pc, je lui ai proposé mon aide, et on s'est échangé nos coordonnées mais voilà, son copain ne veut pas faire réparer le pc car sur le disk dur, il y a des photos que je n'ai pas besoin de voir.
    Bon ben voilà, même pas besoin de poser la question, elle a aussi un copain, encore une, quand je vous dit qu'elles en ont TOUTES un, même les moches, alors que faire ? Ceci dit, je m'entends bien avec elle, le dialogue semble mieux passer et je pense que je peux envisager de lui proposer de prendre ses pauses avec moi d'autant plus qu'elle ne connait personne et elle est toute seule. Elle ne dira pas non, c'est sur.

    Je vous tiens donc informé de la suite des évènements.
  • ileautrésor
    ileautrésor
    août 2014 modifié
    je t'assure que toutes les femmes n'ont pas quelqu'un ...
  • missjade
    missjade
    août 2014 modifié
    je crois qu'il faudrait un peu ouvrir ton champ de rencontres, tu ne sors pas??? parce que si tu attends toujours qqun sur ton lieu de travail ca va etre restreint
  • azaroth
    azaroth
    août 2014 modifié
    Pour l'instant, j'essai de vaincre ma peur de parler aux femmes, c'est très dur, j'essaierai de faire des efforts pour sortir davantage plus tard mais pour l'instant, je ne me sent pas près pour ça.
  • withoutyou
    withoutyou
    août 2014 modifié
    la peur c'est s'imposer une barrière entre toi et le bonheur de la liberté.
  • finkelnavis
    finkelnavis
    août 2014 modifié
    et maintenant tu en es ou ???
  • azaroth
    azaroth
    août 2014 modifié
    Pour l'instant, statut quo, je donnerai des nouvelles dès lors qu'il y aura quelque chose intéressant.
  • Rom
    Rom
    août 2014 modifié
    Azaroth, si je peux me permettre, laisse tomber les femmes, c'est trop de problèmes lol
    Profite de ta liberté ( que je rêve de retrouver parfois, moi je suis coincé à la maison avec une gonzesse et une gamine qui hurle constamment xD) sors avec des potes, va faire du sport, voyage.... et l'amour viendra quand ça viendra, pile quand tu le chercheras pas et au moment où tu t'y attendras le moins... ;)
  • ileautrésor
    ileautrésor
    août 2014 modifié
    Donne nous de tes nouvelles Azaroth! :-)
  • azaroth
    azaroth
    août 2014 modifié
    Mon cher Rom, tu as tout simplement raison, la liberté est sacrée et rien ne saurait être plus important / vital que ça, mais voilà, nous ne sommes pas des machines et un jour qui n'est pas fait comme un autre, au moment où on s'y attend le moins, Cupidon fait son oeuvre et on se retrouve très vite "piégé" dans une histoire d'amour qui ne reste pas si longtemps que ça synonyme de plénitude et de joie. Pour la très grande majorité des gens, l'amour avec un grand A qu'ils pensaient avoir trouvé se transforme vite en routine, puis en fatigue, puis en lassitude, puis en engueulades et pour finir en séparations.
    J'ai envie de dire : que de temps perdu, que de gaspillage et quel dommage.

    Je crois que pour être réellement heureux avec quelqu'un, il ne faut pas s'engager pour la vie, faire ça est la pire des conneries car c'est tout simplement contre nature, au début, nous sommes bercés d'illusion mais le voile tombe et on se rend compte trop tard qu'on s'est trompé, pourquoi doit-on se forcer à rester avec la même personne toute une vie ? Au nom de quel principe moraux ? Et bien tout simplement parce que dans notre société, on est formatés et même lourdement conditionnés dès l'enfance comme ça.
    De plus, on pourrait vivre avec la même personne toute une vie, si on y arrive, c'est même beau, ça veut dire qu'on a trouvé la perle rare mais sans compter sur 2 choses qui posent vraiment problème :
    - Notre nature profonde, faut pas oublier que nous sommes des animaux comme les autres, à peine plus évolués, par conséquent, concernant le sexe par exemple, il faut bien faire la part des choses entre le sexe pour assurer sa descendance et exprimer à l'autre à quel point on l'aime, a s'appelle faire l'amour et le sexe pour s'amuser, ça s'appelle baiser.
    Ainsi, on peut baiser plein de personnes et faire l'amour avec une seule, les gens aujourd'hui mélange tout, finalement, les couples les plus heureux sont les libertins qui eux, ont compris ça et figurent parmi les couples les plus unis et heureux qui soient.
    - Notre incapacité chronique à communiquer dès le moindre petit bobo, ce qui à force, devient une gangrène et que l'amputation (séparation) devient inévitable.

    En ce qui concerne ton môme qui braille sans discontinuer, dis-toi que le pire est à venir, en particulier à l'adolescence, si j'ai un bon conseil à te donner, c'est de lui montrer sans brutalité bien sur, qui c'est la chef, ne pas hésiter à hausser le ton et ne surtout jamais céder aux caprices car TOUS les enfants cherchent à tester les limites de leurs parents. Si ton enfant a compris que c'est pas lui qui commande, ça devrait bien se passer à l'adolescence mais laisse lui quand même quelques libertés et fait autant d'activités que possible avec lui pour établir une certaine complicité et une bonne relation de confiance, ça sera utile plus tard quand il te fera part de ses projets, il te demandera conseil et les suivra.
  • azaroth
    azaroth
    août 2014 modifié
    En ce moment, j'ai un bras dans le plâtre, donc, je suis condamné à rester chez moi mais je devrai reprendre le boulot assez vite, d'ici un mois environs, après, on verra.
  • judith
    judith
    août 2014 modifié
    Enfin être libre ça ne veut pas dire "célibataire" ...on peut être "libre" mais en couple ...ça dépend de la mentalité de chacun....je parle pas de libertinage ....

    Au moment ou on dépasse le stade des attentes d'un "autre", d'être avec quelqu'un pour ce qu'il est et non pour ce qu'on croit, qu'on pense qu'il est et qu'on veut qu'il soit...il n'y a plus d'illusion ...

    En ce qui concerne le gamin qui braille ...que deux mois pour l'instant...ça va être dur de lui montrer qui est le chef...
  • missjade
    missjade
    août 2014 modifié
    "on" ou "la société" sont des cons.....au nom de quel principe faudrait il faire comme ce qu'on croit que font tous les autres (qui s'avére faux bien souvent qd on creuse...)

    dans l'idéal la liberté est chérie...oui mais pour quoi en faire????

    en passant un gamin comprend surtout si on le respecte...mais pour cela il faut déjà se respecter soi même et s'etre 'trouvé"...dans le cas contraire, et en amour également, il vaut mieux en effet s'abstenir de tout "partage"....de toutes façons ca ne marchera pas
  • ileautrésor
    ileautrésor
    août 2014 modifié
    je pense que l'on peut vivre avec quelqu'un qui respecte notre liberté... ainsi mon compagnon comprend si je prends un week-end et que je vais prendre quelques jours de conges sans lui ...

    La complicité vient de l'échange... et de la confiance l'un dans l'autre. Facile à dire, moins à réaliser sans doute...Le tout c'est de ne pas être intransigeant... de pardonner à l'autre ses défauts en prenant en compte ses qualités...
    Quant aux enfants... le respect est aussi de mise - de part et d'autres- mais en s'adaptant à l'âge de l'enfant! lol :-)
  • judith
    judith
    août 2014 modifié
    Et si c'est "l'autre" qui t'aime et qui a d'autres relations amoureuses avec "d'autres" en même temps?
  • missjade
    missjade
    août 2014 modifié
    James64 a écrit: »
    On peut meme aussi etre en couple avc quelqu un que l'on aime, et faire l'amour (pas forcement baiser) a d'autres personnes, avoir une autre relation amoureuse en meme temps. Cela sera mon prochain sujet lol ^^


    la réciproque peut être vraie aussi....à voir pour ce que ca engendre....
  • missjade
    missjade
    août 2014 modifié
    j'ai hate de lire ca lol
  • tronny
    tronny
    septembre 2014 modifié
    je suis tres heureux d'etre ici.xD
  • ileautrésor
    ileautrésor
    septembre 2014 modifié
    bienvenue à toi Tronny :-)
  • tronny
    tronny
    septembre 2014 modifié
    et comment y faire pour trouver au tend amie....je me demande si t'es un garcon...si tu peu m'aider sa sera trs super....
  • ileautrésor
    ileautrésor
    septembre 2014 modifié
    eh bien je suis une femme... mais je comrpends lol :-)

    pour avoir des amis il faut aider beaucoup de gens... il y a beaucoupo de personnes que j'ai conseillé ici...
    mais j'ai la chance d'avoir rencontré l'amitié, c'est vrai... :-)

    si tu veux des conseils pose tes questions et tu verras que bien des personnes y répondront peut-être ;-)... pose toujhours, ce forum rest étonnant, il ya une bonne ambiance même si chacun peut avoir ses humeurs, personne n'esdt parfait... dans l'ensemble c'est un des meilleurs forums du web je pense tout-de-même! ;-)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/64
jump to page
 of 3