la vie profonde

missjade
missjade
June 2014 modifié dans Citations d'Amour
La vie profonde


Être dans la nature ainsi qu'un arbre humain,

Étendre ses désirs comme un profond feuillage,

Et sentir, par la nuit paisible et par l'orage,

La sève universelle affluer dans ses mains !





Vivre, avoir les rayons du soleil sur la face,

Boire le sel ardent des embruns et des pleurs,

Et goûter chaudement la joie et la douleur

Qui font une buée humaine dans l'espace !





Sentir, dans son coeur vif, l'air, le feu et le sang

Tourbillonner ainsi que le vent sur la terre ;

- S'élever au réel et pencher au mystère,

Être le jour qui monte et l'ombre qui descend.





Comme du pourpre soir aux couleurs de cerise,

Laisser du coeur vermeil couler la flamme et l'eau,

Et comme l'aube claire appuyée au coteau

Avoir l'âme qui rêve, au bord du monde assise...





Anna de Noaille

Réponses

  • ileautrésor
    ileautrésor
    April 2014 modifié
    c'est très joli et plus que ça d'ailleurs
  • judith
    judith
    June 2014 modifié
    J'ai trouve celui ci puisque c'est la première fois que je lis ses poèmes


    Voix intérieure

    Mon ami, quels ennuis vous donnent de l'humeur ?
    Le vivre vous chagrine et le mourir vous fâche.
    Pourtant, vous n'aurez point au monde d'autre tâche
    Que d'être objet qui vit, qui jouit et qui meurt.

    Mon âme, aimez la vie, auguste, âpre ou facile,
    Aimez tout le labeur et tout l'effort humains,
    Que la vérité soit, vivace entre vos mains,
    Une lampe toujours par vos soins pleine d'huile.

    Aimez l'oiseau, la fleur, l'odeur de la forêt,
    Le gai bourdonnement de la cité qui chante,
    Le plaisir de n'avoir pas de haine méchante,
    Pas de malicieux et ténébreux secret,

    Aimez la mort aussi, votre bonne patronne,
    Par qui votre désir de toutes. choses croît,
    Et, comme un beau jardin qui s'éveille du froid,
    Remonte dans l'azur, reverdit et fleuronne ;

    - L'hospitalière mort aux genoux reposants
    Dans la douceur desquels notre néant se pâme,
    Et qui vous bercera d'un geste, ma chère âme,
    Inconcevablement éternel et plaisant...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/4
jump to page
 of 1