Pourquoi ai-je l'impression de faire peur aux filles ?

azaroth
azaroth
January 2012 modifié dans Rencontres amoureuses
Je pose cette question car les réactions auquelles j'ai droit de la part de la gent féminine me laisse penser que je les effrai.
Je ne suis pas un monstre, bien au contraire, je suis quelqu'un de gentil mais franc, j'ai cette désagréable impression que les filles m'apprécient grandement en tant qu'ami mais dès que j'essai d'aller un peu plus loin, elles prennent leurs distances et c'est tout juste si leurs poils ne s'hérissent pas.

Pourtant, je ne suis pas brusque du tout, je fais même de l'humours mais malgré tous mes efforts pour essayer de les amadouer, je les sents rétissentes et mal à l'aise.

Le seul fait d'éfleurer leur cheveux suffit parfois à les rendre irritables.

Sont-elles toutes aussi craintives. J'ai une théorie qui pourrait expliquer ça :
Si ça se trouve, j'ai trop de charisme et une aura bien trop importante qui fait qu'elles se sentent troublées dès lors que jeur montre un peu d'intéret.
En admettant qu'elles se laissent aller à mon jeu de séduction, elles se sentiraient comme hypnotisées et comme elles ont conscience de celà, elles prennent les devants d'où leur réaction de recul à mon égard.

Je ne pense pas que ma théorie soit correcte, et j'admet également que ça peut paraître prétentieux comme vision des choses mais en dehors de ça, je ne voit pas.

Si parmi vous, il y en a qui connaissent la psychologie des femmes un peu mieux que moi, je vous serai gré de bien vouloir me faire part de vos commentaires à ce sujet.

Merci d'avance.

Réponses

  • lehonert
    lehonert
    August 2005 modifié
    tu sait lesfemme si tu leur plai pa fisicment dabor elle te laisseron pas la chance de les seduir peut etre que tu a pas trouver la fille qui te plai et a qui plair ou peut etre vise tu trop haut ( des fille trop bien et qui on a cose de sa la grosse tete )
  • azaroth
    azaroth
    January 2012 modifié
    Et ben, on peux dire que tu sais écrire toi au moins. Non, je plaisante.
    Bon, le message est un peu ancien mais j'ai avancé dans ma réflexion, l'autre jour ma voisine, une bien jolie personne, a discuté avec mon voisin, qui est gay et donc, de ce fait inofencif pour elle.
    Elle lui a dit que j'avais les yeux d'un pervers et que quand je la regardais, elle avait l'impression que je voulais la "sauter" selon ses propres termes. Il est vrai que j'ai effectivement envie de la "sauter" comme elle dit et meme plus si affinités mais bon, en aucun cas, il m'a semblé avoir montré un quelconque signe explicite de mes sentiments, avec elle, j'ai toujours été courtois et poli.
    Elle lui a dit qu'elle accepterai de venir chez moi manger la galette des rois mais pas toute seule, il faudrait que mon visin vienne ... On sait jamais, des fois que j'aurai d'en l'idée de me la farcir en guise de dessert.
    Non, mais sérieusement, déjà, le viol est illégal et quand bien meme, ça le serait, je suis bien élevé, je sais me tenir en présence d'une femme quand meme. Ce n'est pas parce que l'on désire quelque chose que l'on se l'approprie automatiquement. Je connais un gars qui a une Lamborgini, ça me plairait assez d'avoir ce genre de bagnole mais est-ce que je vais aller lui piquer pour autant ? Non bien sur.

    Donc voilà, je pense que mon véritable problème avec les femmes réside dans le fait que mes sentiments et mes intentions profondes sont clairement perçues par les femmes pour lesquelles je suis amené à éprouver des sentiments et pour lesquelles j'aurai envie d'avoir des relations sexuelles.
    Ca prouve une chose de manière ferme et définitive : les femmes ont un 6ème sens, elle ressentent les choses avec une grande précision, il y a de toute évidence un genre de communication d'inconscient à inconscient, une sorte de télépathie. Meme si je ne dis rien, ma pensée va tellement etre forte que c'est pareil que si j'exprimais clairement et oralement mes sentiments.

    dans ces conditions, je peux comprendre leurs réactions à mon égard, elles se sentent mal à l'aise à cause de ça et c'est pour celà que je parviens pas à avoir d'amies de mon age mais seulement des amies de l'age de ma mère car ces dernières ne ressentent rien et pour cause, elles ne m'attirent pas.

    Donc voilà, j'ai résolu le problème.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    J'ai d'abord voulu répondre entièrement à ton message. Mais j'ai encore mieux pour toi.

    Tu connais Gainsbourg ? Lui, était d'une laideur repoussante, il était très timide, pervers, mais avait un réel charisme, et malgré sa tête de choux, il a réussi à emballer les plus belles femmes de France, à l'époque. Même du temps où il n'avait pas de pognon.

    Prends exemple sur le Maître.

    D.
  • azaroth
    azaroth
    January 2012 modifié
    Le charisme, tu vient au monde avec ou non, je dois en avoir autant qu'un pneu, donc forcément, ça aide pas.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Sur la charisme, comme je le disais ailleurs :

    Essaie-toi, force-toi au théâtre. C'est ce qui m'a aidé à bomber le torse face à ce monde hostile.

    D.
  • azaroth
    azaroth
    January 2012 modifié
    Je crois qu'en plus, mon problème est que d'une part, je me mets trop la pression, d'autre part, je m'avoues vaincu immédiatement et puis il y a cette question que je me pose souvent : "Ai-je vraiment envie de rencontrer quelqu'un ?" A cette question, je ne sais que répondre, je me pose bien trop de questionsr et du coup j'avance pas. Alors qu'il faudrait que je me laisse porter par les évèbements sans rien chercher mais voilà, ça je sais pas faire, le "laché prise", je sais pas faire, je suis bien trop dans la réflexion, le controle et je ne peux pas faire autrement, c'est pas que je ne veux pas, c'est que je ne vois pas comment je peux changer ça.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Je me reconnais totalement en toi. On dirait moi, il y a dix ans. Tu dois te dire que, quelque part, tu ne peux rien aux événements, nous ne sommes que poussière d'atomes en ce monde dénué de sens, alors autant se laisser porter par le fleuve en crue de la vie ; laisse-toi porter par le sens du courant. Combattre est inutile, tel le saumon qui remonte à la source malgré le courant : il se fait niquer.

    Tu ne vois pas comment tu peux changer ça ? Moi non plus. Car tu ne le peux pas. Personne ne le peut.

    As-tu vraiment envie de rencontrer quelqu'un ? Je l'ignore. Je ne suis pas dans ta peau. En revanche, je sais que l'humain a besoin de ça, fondamentalement. Sois patient, tu verras que l'appétit vient en mangeant.

    Tu dis faire peur aux filles. Moi je dis : pourquoi ? Je ne suis pas là pour te le dire. Lorsque tu découvriras le pourquoi de cette question, ALORS SEULEMENT tu pourras y faire quelque chose, puisque c'est en toi. Tu dois commencer à te réveiller, et à te poser les *bonnes* questions. Moi, je ne suis là que pour t'aider à suivre ta route. Chaque pèlerin, le soir, doit rentrer chez lui. Tu te connais mieux que personne, alors aide-toi, parce que le Ciel ne t'aidera pas.

    D.
  • Dreaman
    Dreaman
    January 2012 modifié
    azaroth > Ne pars pas dans l'idée que tu as trop de charisme et d'aura, tu risques de passer pour quelqu'un de prétentieux qui risque de les faire fuir effectivement.

    L'homme trop sûr de lui les fera fuir tout comme l'homme qui n'est pas assez sûr de lui. La difficulté que nous rencontrons avec les femmes, c'est de parvenir à nous ajuster à ces équilibres sans aller jusqu'à une extrême à chaque fois. C'est comme la gentillesse, il en faut mais pas trop !

    Ceux qui ont un succès avec les femmes ont au moins trois critères à prendre en compte, la "tchatche" (élu critère number one), le physique et l'argent..
    Les hommes qui ont la tchatche sont ceux qui parviennent à les endormir avec leur belle paroles. Cela ne fait pas pour autant des salauds, loin de là car sinon, elles s'en rendraient comptes ! Je connais des hommes qui ne sont pas bêtes, dévoués pour les autres et qui ont pourtant un excellent vocabulaire, une culture assez large et qui s'expriment relativement bien avec les hommes et les femmes. Dans une société où l'on a tendance à nous individualiser, ce type d'homme est fortement apprécié, il devient même populaire... Mais la tchatche, si tu ne l'as pas, ça sera vraiment très difficile de l'apprivoiser et de l'avoir... La tchatche, c'est vraiment le critère numéro qui pourra à la fois te permettre de séduire des filles très rapidement, de coucher avec dés qu'elles seront sexuellement prêtes (et il faut savoir que chez une femme, l'amour et le désir passe par l'oreille et l'intellect, contrairement à nous qui passe par la vue), mais aussi garder des femmes qui ne s'ennuieront pas avec toi... Enfin si tes discours sont sensés et tiennent la route bien évidemment ;)

    Tout comme le physique, si tu es un étalon de pure beau gosse, tu peux remercier le ciel (ou dame nature) et tes parents car ce physique te permettra en effet de te faire des jolies filles de ton niveau. Parfois, tu pourras même te faire aborder dans la rue ou ailleurs que sais-je... Si ta santé tient la route et que tu es sportif, alors là, tu as tout gagné... Mais faut il que tu saches que pour ce critère, tu n'obtiendras que le sexe et la passion... L'amour demandera plus d’exigence de la part de la femme ;)

    Enfin, le troisième critère qui est l'argent car avec celui-ci, tu peux attirer certaines demoiselles matérialistes mais cela restera très éphémère, mal-saint et surtout pas de l'amour... Mais les femmes en règle générale apprécient les hommes qui sont se sentent déjà bien dans leur peau, naturels, ouverts, avec un brin d'humour et de la sympathie mais surtout un homme qui sait s'affirmer et qui n'est pas à leur merci. En gros, si tu n'as pas de personnalité, ce n'est pas gagné !

    Si tu n'as pas ces trois critères, tu fais partie de la majorité des hommes... Quoi que sans le savoir, nous avons plus ou moins l'un des critères légèrement en notre faveur... ;)

    Et puis, ce n'est peut-être pas toi le problème mais la manière de séduction que tu utilises avec elles... Si elles te fuient à chaque fois, c'est peut-être parce-que tu les brusques, que tu t'y prends mal et qu'elles ne se projettent pas avec toi. Tu sais l'amour doit se faire naturellement et n'est absolument pas calculé (enfin en tout cas c'est comme ça qu'il doit se passer).

    Si j'ai conseille à te donner, c'est de t'ouvrir d'avantage avec elles, dans des associations ou autre (également du théâtre, ça peut être pas mal). Je te dirai aussi que les sites de rencontres marchent pas trop mal aussi... Encore faut il savoir bien s'y prendre !

    Bon courage à toi ! ;)
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    La tchatche est un point crucial, mais pas indispensable. J'en ai fait moi-même le test, afin de comprendre pourquoi et comment ça marche.

    Chemise blanche au col déboutonné, veste de smoking et jean's bleus, mon keffieh palestinien toujours noué autour du cou, comme d'hab', un verre autour d'un piano, dans un club de jazz, blues ou un music-hall, un peu tendu, parce que je sais que je vais tester un truc nouveau, je me dirige vers un joli petit cul de dix-huit, et je fais semblant d'être timide, le gars qui a quelque chose à dire mais qui reste dans ses pensées, hermétique à ce qui se passe autour de lui. En deux phrases, quelques mots, c'est en direction des toilettes que nous nous dirigions, avec ma partenaire. J'ai répété l'expérience à maintes reprises, histoire de voir si ce n'était qu'avec elle que ça prenait - à mon grand étonnement (et satisfaction), NON. Ca marche avec beaucoup de représentantes du sexe féminin.

    Je persiste et signe : ce n'est pas ce qu'on dit, qui importe. C'est COMMENT on le dit.

    D.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    J'ai 24 ans. Mes déviances mentales m'aident beaucoup, ainsi que ma formation au théâtre et à la comédie française, à discuter, provoquer, et emballer. Bomber le torse face à cette existence dénuée de sens. Si je n'en avais pas une sacrée paire dans le froc, parfois pour sortir autant de conneries en si peu de temps, je serais allé me noyer dans le lac le plus proche depuis longtemps. Heureusement qu'il nous reste la rigolade. Du haut de mes 24 printemps, j'ai déjà connu pas mal de choses, notamment à l'étranger.

    Mais je ne suis pas là pour parler de mon cul, donc autant parler du tien, qui m'intéresse davantage... je ne te le cache pas.

    D.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Ce n'est pas sur une chaise qu'il devrait être posé, Galie.

    Tu as quel âge, de ton côté ? Je ne demande ça que par pur intérêt philosophique, bien sûr... :)

    En tant qu'homme et bon philosophe, je m'intéresse évidemment à ton arrière-train, mais toujours en restant dans le cadre des Conventions de Genève, je ne voudrais pas te blesser. Surtout que cette partie a visiblement du mal à cicatriser... La bombe atomique, c'est pour plus tard, je ne voudrais pas t'atomiser tout de suite avec mes images de soleil et de pluie - en attendons, mangeons des raviolis, et soyons ravis au lit.

    D.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    C'est bien, de parler. Ca fait bouger les choses, ça rentre beaucoup mieux, dès qu'on argumente...

    Avis aux autres, qui douteraient encore de ce principe : je viens de prouver que ce n'est pas ce qu'on dit, qui compte. Mais la manière de le faire.

    D.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    ... Et pas pour la dernière, j'espère.

    Continuons cette discussion sur mon topic de l'Amour. Je t'expliquerai ce que je veux dire par là.

    D.
  • Dreaman
    Dreaman
    January 2012 modifié
    Galie > Ben dans l'exemple, il était surtout question de s'attirer des filles car oui certaines sont des grosses mangeuses de porte feuille... Évidemment, pour lui il faudrait mieux qu'il s'affirme socialement et qu'il tente de séduire une fille à sa manière... Après tu auras toujours des pauvres hommes qui n'auront eu aucun succès avec les femmes et la seule raison d'y parvenir, ce sera grâce à l'argent pour eux ce qui est bien triste, tu es d'accord avec moi ? (car je persuade à penser que si tous les hommes se prennent en main, ils ont tous une chance de séduire une femme, idem pour elles avec les hommes...)

    Cela dit, pour ma part, je ne fréquente jamais ce type de femmes... Je suis pour l'égalité des sexes, et donc du 50/50. D'ailleurs, je te suggérerai de lire mon topic sur "J'ai rencontré une femme qui m'a fait du pied" il y a quelques mois dans Rencontres Amoureuses où j'expose un débat sur le premier rendez-vous et qui paye la note ;)
  • Dreaman
    Dreaman
    January 2012 modifié
    Oui voilà, Galie :)

    Et je n'aime pas non plus les femmes qui en font de même avec un homme, c'est à dire qui en donnent trop, t'invitent, te font des cadeaux et te montrent d'une extrême générosité ! Ça peut paraitre agréable de la part d'une femme et j'ai déjà connu des femmes qui se sont comportées comme ça avec moi mais il faut bien souligner qu'un sentiment n'est jamais gratuit et que cela cache un retour des choses... comme si la femme t'achetait et voulait t'avoir sous son emprise...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/26
jump to page
 of 1