grosse tristesse erreur

turbulance
turbulance
February 2012 modifié dans Amour
Bonjour, j'ai 21 ans et pendant 2 ans je suis sortis avec la femme qui pour moi était celle de ma vie. En fait à l'epoque quand je l'ai rencontré, j'étais un mec indépendant avec un emploi en alternance et bientot un appart. Donc j'éyais heureux et surtout confiant. Je la seduie on se met ensemble, quelque mois plus tard je prend mon appart et tout ce passe pour le mieux. Mais un jour je fais une depression et la tout bascule, arret maladie, crise,clinique,cachet inadapté, je perd mon emploi car je saisie pas ma chance avec mon employeur et je retourne vivre chez ma ma mere et la tout devient pire jusqu'a la rupture en plus comme j'ai fais cette depression perte d'amis a cause du manque de confiance. En decembre elleme quitte mais j'avais pas pris conscience de tout, engueulade, tentative que jlui annonce par lettre mais jme loupe et me fais la gueule on continue a parler s'engueule fortement me bloque tel fb fin la total mais je veux la reconquerir et lui dire aussi par lettre qu'elle a raison et que je n'avais pas realisé tout ca. Qu'en pensez vous ?

Réponses

  • Juste'moi
    Juste'moi
    February 2012 modifié
    Les lettre c'est bien parce que tu écrit noir sur blanc se que tu pense mais je pense qu'il faudrait tout d'abord , essayer de savoir si tu pourrais la voir pour lui parler face a face , ensuite tu écrit la lettre comme sa elle aura une petite preuve entre autre .
    je pense que ta dépression vient bien de quelque chose , est tu sur d'avoir surmonter tout sa ? est tu sur d'avoir régler tout tes soucis ? Je sais se n'est pas facile mais je suis passer par la (pas dans les même condition mais quand même)
    Je pense qu'avec ton attitude tu as du gravement la blesser , je suis presque certaines que tu en a conscience , mais le pardon va être dur ou impossible (je ne la connais pas je ne peut pas juger) , mais je préfère être franche dans mon point de vue . je suppose aussi que tu est venue ici pour qu'on te réponde le plus franchement possible de notre point de vue .

    Mais j'aurais quand même un conseil ou je dirais un phrase, qui peut être te donnera du courage .
    "Qui ne tente rien , n'a rien" (je pense qu'elle peut servir , tu as déjà perdu beaucoup de chose alors fonce)
  • Juste'moi
    Juste'moi
    February 2012 modifié
    C'est sur qu'il ne faut pas retomber .
    C'est une jolie lettre , bien tournée , mais est-tu sur qu'elle les lis ? Vaudrait-il pas mieux lui parler en face , pour être sur de son écoute ?
    Je ne sais plus trop quoi te dire parce que je ne suis pas a sa place je ne peut pas juger comme sa .
    J’espère t'avoir aider pour certaines choses et que tout s'arrangera pour toi .
    Bon courage
  • Force
    Force
    February 2012 modifié
    Tu avais déjà bousillé ta relation.

    Si elle a lu ta lettre, tu as définitivement tout foutu en l'air.

    C'est plié. Range les nappes.

    D.
  • Enz'
    Enz'
    February 2012 modifié
    Ce n'est pas toujours tout noir (ni tout blanc)
    L'amour ne s'oublie pas si facilement...
  • missjade
    missjade
    February 2012 modifié
    la dépression est une maladie trés grave, tu ne vivras pas avec mais contre

    il faudrait déjà songer à la soigner réellement, sinon oui tu resombreras

    as tu entamé une thérapie?

    celui qui partage la vie de qqun qui sombre résiste rarement , je la comprends parfaitement, il ne faut pas juger c'est bien trop dur de porter ca tout seul

    par amour pour elle il te faudrait déjà entamer la guérison, ça ce serait un superbe geste d'amour, bien plus que de lui écrire une lettre

    ce serait un gste d'amour d'abord pour toi, ensuite pour tous ceux qui t'entourent par effet boomerang
  • missjade
    missjade
    February 2012 modifié
    Conséquences d'une dépression non diagnostiquée

    Les personnes atteintes d'une dépression doivent vivre avec ses effets 24 heures sur 24. Par contre, en milieu de travail, elles s'efforcent de masquer leur maladie. La peur d'être réprimandées, renvoyées ou stigmatisées parce qu'elles ont la «mine basse» les empêche d'obtenir de l'aide.

    Certaines personnes se tournent vers l'alcool ou la drogue. Malheureusement, un beaucoup trop grand nombre de personnes croient encore qu'on peut se guérir soi-même par la simple maîtrise de ses émotions. Les mystérieuses «journées de maladie» peuvent irriter la famille et les collègues et, dans certains milieux de travail, aboutir à un renvoi. Une fois la dépression identifiée, le traitement peut réussir chez 80 % des gens atteints et ces derniers peuvent alors reprendre leurs activités normales.

    En réalité, une dépression non traitée peut durer des mois ou même des années. Une personne peut devenir tellement repliée sur elle-même qu'elle ne peut même pas sortir du lit. Se sentant isolées de leur famille, de leurs amis et de leurs collègues de travail et incapables d'obtenir de l'aide, 15 % des personnes atteintes de dépression grave se suicident.






    Comment obtenir de l'aide

    Si vous croyez qu'une personne que vous connaissez est aux prises avec une dépression, la première chose à faire, et la plus importante est d'obtenir de l'aide. Il faut se rappeler que l'aide est la clé : 80 % des gens atteints d'une dépression se rétablissent s'ils obtiennent de l'aide. Ne tentez pas de diagnostiquer le problème vous-même. Ce rôle appartient à un professionnel de la santé qualifié.


    Si vous croyez qu'un collègue de travail est aux prises avec une dépression, il faut continuer de le traiter avec respect. Assurez-vous qu'il sache que sa contribution compte au travail et pour ses collègues. Encouragez-le et faites-lui des compliments sincères tous les jours.

    Enfin, profitez de sa confiance en vous pour l'encourager à obtenir de l'aide ou à poursuivre son traitement. Encouragez votre collègue à parler à son professionnel de la santé ou s'adresser au Programme d'aide au personnel. L'un ou l'autre de ces professionnels saura diriger une personne déprimée vers la thérapie appropriée, comme counseling, groupe d'entraide, appui de la famille et de pairs, ou l'aiguiller à un spécialiste qui sera en mesure de prescrire des médicaments ou la psychothérapie. Ces méthodes de traitement, qu'on en suive une ou une combinaison de celles-ci, ont un taux de réussite très élevé, mais la personne déprimée doit faire le premier pas.

    Faites échec à la dépression - obtenez de l'aide dès que possible!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/8
jump to page
 of 1