La caissière

Force
Force
February 2012 modifié dans Amour
Voici l'exemple à suivre, les gars, si vous voulez rendre une femme complètement hystérique et nympho.

Ce matin, c'était l'heure des courses. Dans ma voiture, la liste des emplettes dans la poche droite de ma veste, je me dirige vers le supermarché le plus proche.

Je roulais comme un assassin, j'allais prendre l'apéro. Une baguette, du jambon, quelques bières et du café. Des clopes. Du vin, aussi. Très important, le vin. C'est le sang du Christ, comme on dit. Jésus disait : "buvez, les mecs, ceci est mon sang - je n'ai pas le sida, vous pouvez y aller". C'est dans la Bible, d'ailleurs. Tout le monde sait ça.

Bref.

La Belgique locale vit sous l'effet d'un temps gris, très sombre. Lourd. Nuages noirs, pluie et brouillard, le temps est glacial. Je me gare sur le parking, sors de la bagnole et laisse tomber mes clés. La journée commence bien. Comme d'hab', j'ai la tête ailleurs. Je parle tout seul, en pensant à mes textes, à ce que je pourrais dire ou écrire dans la prochaine série des zonards.

Donc, le regard complètement dans le vide, dans un autre Monde, passé l'entrée à portes coulissantes du magasin en question. Il y a foule, ce matin. Je débarque, toujours cette veste noire bien découpée, pull beige rayé et keffieh totalement noir, jean's bleus délavés, baskets. Style classe mais décontract', tu vois.

À travers les rayons, je remplis mon panier, je prends ce dont j'ai besoin. Détendu, je marche, l'air rêveur, catégorie "Poissons frais". On sent que je vais devenir taquin. À l'autre bout du magasin, une caissière me regarde, un peu troublée, elle baisse directement les yeux. Jeune, super jolie, mignonne à croquer. Vingt ans. Mince, mais bien formée, un petit cul superbement moulé sous ses jupons (uniforme de l'établissement en question), un top noir, longs cheveux bruns foncé. Bronzée. Exactement mon genre.

C'est la première fois que je la vois. Elle est sûrement nouvelle.

Je suis habitué aux regards convoiteurs des femmes, une atmosphère érotique planant au milieu du désert de mon coeur.

Mon petit shopping terminé, je me dirige vers la caisse où elle se trouve. Elle rougit. Elle anticipe, car devant moi, il y a du monde. Une fois les autres clients partis, c'est mon tour. Elle n'ose pas me regarder. Je passe la machine à alarmes. Je lui tends mon sac, qu'elle me rend immédiatement.

Il y a beaucoup d'alcool dans mes articles. Elle le remarque, évidemment, et me dit : "Vous aimez boire un verre, on dirait". Vous me connaissez : de manière automatique, ma seconde nature est là, et je rétorque : "Et vous, vous aimez rouler bourrée ?". Elle pige directement la métaphore. Elle est coquine et très vive d'esprit, ça me plaît.

L'esprit visiblement ailleurs, une de mes bouteilles, penchée sur le côté, roule un peu plus loin sur le tapis de la caisse. Elle se penche pour la récupérer, et ses cheveux suivent le mouvement. Revenue à elle, elle remet sa mèche de cheveux bruns en place : "Oups, ma mèche, les longs cheveux sont parfois ennuyeux".

Je la taquine : "C'est parce que vous aimez vous pencher en avant". Le double-sens ne lui échappe pas. Le rouge aux joues, elle baisse le regard, exactement ce que je prévoyais, avec ce sourire de petite fille gênée.

Mes courses scannées, je n'ai qu'un billet de 100 euros dans la poche. Je lui tends, et elle me fait : "C'est gros, ça". LOL. Je me marre intérieurement, un petit sourire sur le visage, et réagis au quart de tour : "En effet, c'est énorme pour un si petit magasin". Elle rigole, je la fais rire. Il n'y a personne derrière nous. Elle regarde aux alentours, l'air pervers, en double-sens elle me lâche : "je ne sais pas si je vais pouvoir encaisser une somme pareille... et vous rendre... votre... monnaie". Le sous-entendu est clair.

Je sens que la vapeur monte, alors je porte l'estocade : "penchée en avant, je pourrais me placer derrière vous et y mettre le billet moi-même, mais je crains fort que votre tiroir-caisse ne soit pas assez large pour un aussi gros billet". Là, elle n'en peut plus. Elle commence à transpirer, me foudroie d'un regard de catin, et laisse même tomber une de mes bières. Avec ma voix rauque et profonde, j'en remets une couche : "Attention, ma petite mademoiselle, ça risque de mousser sérieux, là-dessous".

Elle est en feu.

Heureusement pour tout le monde, elle a su rester plus ou moins debout, un peu tremblante. Confuse, je vois bien que ce petit jeu l'amuse. Elle me regarde. Son regard est perçant. Elle me fait clairement comprendre que ce qu'elle veut, c'est ce qu'il y a sous mon jean. Elle me fixe droit dans les yeux, puis baisse volontairement le regard, lentement, et jette un coup d'oeil au niveau de mon entrejambe (bien moulé aussi), d'un regard pervers. Elle remonte. Ses œillades deviennent de plus en plus lourdes. "Monsieur...". Sa voix est hésitante, elle est troublée.

Au tour des clopes, machine à distribuer verrouillée.

"... j'aimerais beaucoup vous donner le paquet de Gitanes moi-même, mais vous devez appuyer vous-même sur mon bouton". Elle se rend compte de ce qu'elle vient de dire et se corrige tout de suite, complètement affolée : "je veux dire, le doigt sur LE bouton de la machine". Elle n'en peut vraiment plus, son visage est complètement rouge, elle est en chaleur, un sourire aux lèvres, la pupille obscène.

Je vois que, là, elle est à point. Je la termine : "votre bouton est rouge, et j'ai horreur d'attendre la lumière verte pour y mettre le doigt".

Elle a failli s'évanouir.

Puis, la petite blague à deux sous, histoire de détendre un peu l'atmosphère : "vous vous sentez bien ? Vous êtes un peu troublée. Votre médication vous suffit à gérer la tension ? Ca, ma jolie, c'est l'esprit Rock'n'Roll". Elle se marre, son petit rire à moitié nerveux, à moitié crispé.

Elle ne sait plus quoi répondre. Par contre, elle soutient mon regard, l'oeil très lourd de double-sens. Elle m'aide à déplier mon sac, et, chose rare pour une caissière, place les articles elle-même dedans. Le message est clair, il n'y aura pas de prisonniers.

Le billet encaissé, elle me rend la monnaie en me caressant doucement la main, me fixant droit dans les yeux. Je la regarde aussi. Ca devient électrique.

Mes emplettes rangées dans le sac, je vais partir, je me retourne et elle tente quelque chose : "Attendez, votre ticket !". Vous imaginez bien que personne n'en a rien à foutre des tickets, dans cette situation. Bref :

Je souris : "on ne me donne pas les tickets - je les prends", en lui saisissant fermement le ticket, nos doigts se touchent à nouveau. Elle baisse le regard, encore rougissante : "oui, mais j'en ai un pour vous". Le petit jeu continue : "je sais, mademoiselle".

Chez nous, les supermarchés ferment à dix-huit heures, le dimanche.

Donc, j'enchaîne sans transition, une phrase sans équivoque : "le magasin ferme à quelle heure ? Je fume pas mal, donc j'aurai sans doute besoin de revenir plus tard dans la soirée, pour... d'autres Gitanes". J'aurais pu acheter deux paquets de clopes directement, mais ce n'était pas le but recherché, comme vous vous en doutez.

Elle me sort : "je termine à dix-huit heures".

Je ne lui réponds même pas, elle comprend directement à travers mon regard que tout va se passer en coulisses. Et dans ses coulisses à elle, ce sera les tranchées, elle le sait.

Voilà la bonne manière de procéder, les gars. C'est la seule qui fonctionne aussi intensément.

Amusez-vous.

David, alias Force
«134567

Réponses

  • Twinnel
    Twinnel
    January 2012 modifié
    T'as assuré !
    Comment tu fais ? Moi quand je suis devant une fille je trouve pas tous ces mots la, juste des petits trucs de m**. C'est seulement après que sa me vient et c'est déjà trop tard... :(
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Twinnel, tu dois toujours être sur le coup. Tout le temps. L'habitude y joue pour beaucoup, aussi. Il faut t'entraîner.

    Tu dois travailler le regard, l'attitude, la gestuelle, le mental, l'esprit, le charisme. Et, très important : la voix.

    J'ai la chance d'avoir la voix de Guy Bedos plus jeune (exemple : topic "En parlant de Jeannot..." dans la rubrique "Sexualité").

    Le meilleur entraînement est la drague de rue. Tu te diriges vers tout ce qui bouge. Même si ça ne bouge pas, tu dois attaquer. Foncer tête baissée, mais toujours en faisant travailler le mental. Jouer sur les double-sens, les métaphores, sans être trop lourd. Ca doit devenir une seconde nature.

    D.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    J'oubliais, les gars :

    N'attendez jamais rien. S'il doit se passer quelque chose, vous le saurez. La fille vous le fera comprendre.

    Quand vous leur parlez, ça doit partir dans tous les sens. Ne vous bornez pas à un seul sujet. Ma folie m'aide sûrement à jouer là-dessus. Ce qui les trouble, c'est l'inattendu. Ne soyez pas prévisibles.

    Et, surtout, ne buvez pas. Si vous n'avez pas de courage, à la base, ce n'est pas grave. Ca se travaille.

    D.
  • missjade
    missjade
    January 2012 modifié
    Force a écrit: »
    . Tu te diriges vers tout ce qui bouge. Même si ça ne bouge pas, tu dois attaquer. Foncer tête baissée, mais toujours en faisant travailler le mental. Jouer sur les double-sens, les métaphores, sans être trop lourd. Ca doit devenir une seconde nature.

    D.
    lol

    fais gaffe qd tu fonces tête baissée dans la rue, y a des lampadaires:-D
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Encore une fois Force je paraphrase mais qu'est ce que tu es grand !
    Je me serais cru moi même dans l'histoire, frissons, froid dans le dos !!!! rouuuuuu
    Superbement bien conté : Force tu as quelque chose en toi, je ne sais pas quoi mais continu comme cela dans tes textes, ta façon d'écrire, cela paiera un jour, d'ailleurs ce matin à ce que j'ai pu comprendre !!!!!
    Alors fonce Force ! Fonce !!!!
    De l'admiration commence à monter en moi !!!
    J'espère vraiment te rencontrer un jour, (j'adore les femmes), il n'y a pas de soucis à se faire de ce côté là !!!!! Juste voir ce qu'un mec est vraiment !!!! lol
    Je pourrais à l'occaz ramener un bon vin Français...
    Sam
  • Twinnel
    Twinnel
    January 2012 modifié
    Exact ! Je pense comme toi Niteo ;)

    Et c'est vrai que de mon côté je manque "d'entrainement", je vois pas beaucoup de fille, dans mon école il y en à très peu... (manque de chance)
    Souvent quand je sort avec des amis le week-end et qu'il y à des filles je reste souvent en arrière, je parle pas trop, souvent j'ai peur de dire un truc nul ou je sais pas trop quoi et de me prendre un vent...
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Lol Twinnel !
    Cela viendra, il faut prendre soin de toi, t'ouvrir aux autres, d'ailleurs Force l'a compris, moi aussi j'en prends conscience depuis peu, les choses de la vie font que tu te forcifie, les vents aprés cela tu n'en a plus rien à foutre (dsl d'employer ce type d'expression familliaire), cela viendra, de l'entrainement : oui il en faut forcement, mais vivre aussi plusieurs choses dans la vie te servent à réagir différemment par rapport à une situtation que tu n'aurais pu t imaginer avant !
    Que la Force soit avec toi ! lol
    Sam
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Merci, les gars. Comme je le disais, c'est l'esprit Rock'n'Roll. La loi du sport : l'esprit Coubertin.

    Entre les femmes et nous, il n'y a qu'un éternel jeu de danse. Vous devez le comprendre. Surtout toi, Twinnel. Mais tu es sans doute encore un peu jeune. Tu vas acquérir, au fil du temps, de l'expérience. Mais pour ça, tu dois sortir au maximum et t'entraîner, avec les conseils que je t'ai filés plus haut.

    L'esprit "Force" doit être une seconde nature ; il doit être comme un logiciel, installé dans votre mental (le disque dur) : il doit tourner comme un programme, en tâche de fond. Il doit toujours être présent.

    Vous devez être vifs. Toujours sur le coup.

    Ca s'apprend.

    D.

    PS : Niteo, avec plaisir :) surtout le vin...
  • Twinnel
    Twinnel
    January 2012 modifié
    Oui, c'est sur, faut être tout le temps au taqué ! Ce que j'ai d’ailleurs jamais fais d'effort.

    En tout cas merci pour tous vos conseils et un grand merci à toi Force, depuis que je me suis inscris sur ce forum je commence gentiment à reprendre confiance en moi, et, sa c'est cool. :)

    PS: C'est vrai, je suis peut être encore trop jeune :P
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Je suis content que mes articles puissent te faire reprendre confiance en toi. C'est le but, pour tous les petits gars du forum.

    Bon, il va être 18h00.

    Quelqu'un m'attend... ;)

    Je vous souhaite une aussi excellente soirée, les gars, que je vais en passer une.

    D.
  • Twinnel
    Twinnel
    January 2012 modifié
    Aller passe une bonne soirée avec la caissière ! ;)
  • Melvin
    Melvin
    January 2012 modifié
    Amuse toi bien avec la caissière. Moi aussi, j' ai du mal pour démarrer avec les filles, mais une fois que je l' ai accroché, ma timidité s' éfface...
  • Dreaman
    Dreaman
    January 2012 modifié
    Oui, c'est une technique de drague qui est efficace et rapide.
    L’entrainement, l'habitude et la confiance en soit sont les meilleurs ingrédients. Encore faut il avoir suffisamment de charisme, un physique convenable (soyons honnête) et une facilité à la parole (répartie et humour sont de paires).
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Lol Force !
    Amuses toi bien, mais en bon poète que tu es tu sais bien que tu ne peux blaisser une femme, j'ai confiance en toi, prends soin d'elle !!!!
    Passez une bonne soirée ! Il se peux que tu lises mon message demain, dans ce cas les dés seront lancés, mais toujours du bon côté, le 6 et le 9 lol !
    Allez bisous mec !

    Sam
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Galie, Galie !!!!
    Tu résumes bien les choses !!!! ;)
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    De retour.

    AS !

    Arrêtez, Constance, vos lacs,
    Plaisirs des souffrances délicates
    Le monde est glauque et ça s'écrit
    "G2LOQ", mes amis
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    j'écoutes du Nirvana mon ami, Heart shaped box !!!!
    Que s'est il passé mon ami Force ?
    Explique maintenant que nous bouillons tous !!!!!!!!!!
    Please man.
    Sam

    Galie : je n'ai pas compris ?!!!
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Tu me fais miroiter !
    J'aime pas ça rester dans les doutes
    explique nous Force!!!!!
    Toi, maitre des femmes lol ;)
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    LOL, tu m'as tué, Niteo.

    Ben... on a discuté :) on a parlé broderie... couture... et dentelle, surtout ;)
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Putain, les mecs.

    Galie, un homme a tout de même le DROIT de prendre une femme, quand ils sont tous deux célibataires, et qu'ils ont tous les deux envie. Surtout elle. J'ai envie de te mettre des claques pour te réveiller.

    Je suis un homme qui vit seul. Tu crois que je vais me br4nl3r devant un p0rn0 pour me satisfaire ?

    J'aime les femmes. J'ai besoin de vous.

    Je suis comme ça.

    D.
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Force : MDRRRRRRRRRRR ! je ne sais quoi dire, tu sais ecrire mon ami, qui plus est trés bien, tu sais parler au femme, draguer sans soucis, tu as confiance ! je ne comprends pas ! Elle était trop faible par rapport à toi ! lol, je suis désolé, je m'attendais à une explication épique !!!! rhooooooo, elle ne te vaut pas mon ami ! parole de poete !

    Galie : Pas de soucis, toi aussi tu aimes le vin ? LOL

    J'adore ce site !!!!!!!!!!!!!!

    Merci à tous !
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Niteo,

    Les femmes aiment la couture... alors, autant leur filer la ficelle dans le chas de l'aiguille.

    > chas
    (nom masculin)
    Trou d'une aiguille.

    D.
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Force a écrit: »
    Putain, les mecs.

    Galie, un homme a tout de même le DROIT de prendre une femme, quand ils sont tous deux célibataires, et qu'ils ont tous les deux envie. Surtout elle. J'ai envie de te mettre des claques pour te réveiller.

    Je suis un homme qui vit seul. Tu crois que je vais me br4nl3r devant un p0rn0 pour me satisfaire ?

    J'aime les femmes. J'ai besoin de vous.

    Je suis comme ça.

    D.

    Tout à fait d'accord !
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    olala c'est chaud les marrons, j'avoue ne plus rien comprendre mes amis !
    Bref, restons calme !

    Force : ta messagerie est pleine, je ne peux t'envoyer ma réponse par rapport à ton MP !

    Mais saches que je suis tour à fait d'accord ! pas de soucis pour moi, suis un fetard ! lol

    Sam
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    J'ai vidé ma boîte. J'ai rempli celle de la caissière, mais ça n'a rien à voir...

    D.
  • missjade
    missjade
    January 2012 modifié
    tu n'aimes pas quoi?8-)
  • Melvin
    Melvin
    January 2012 modifié
    Et moi, je vais pas tarder à remplir celle d' une fille sur sky qui habite tout près de chez moi même si elle n' a que 17 ans et que donc elle est peut être encore vierge, mais pas de soucis, je sais très bien le faire sans faire mal aux vierges...^^)
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    J'espère pour toi et ton avenir carcéral que tu es mineur, également, Melvin. Tu n'as quand même pas envie de finir tes jours en prison.

    Avec un codétenu de deux mètres.

    Oleg. Un bosniaque qui a mangé sa famille.

    D.
  • Dreaman
    Dreaman
    January 2012 modifié
    J'avoue Melvin, fais gaffe avec les mineurs, ça peut se retourner contre toi.
    Enfin je pense que tu es assez grand pour savoir ce que tu fais ;)
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Les gars,

    Je reviens du marché. J'ai fait quelques boutiques dans les galeries, aussi. Des magasins, etc.

    Puis (et personne ne sera étonné, vous me connaissez, maintenant) je suis allé prendre un apéro au troquet du coin.

    Si ça peut aider les mecs à évoluer en matière de drague, j'ai pas mal d'histoires à raconter, notamment sur cette journée, mais également sur ces dernières années. En Europe comme en Orient, au Afrique... Mais surtout d'ici, chez nous.

    Si vous voulez, je peux vous filer quelques conseils (voir "Bible de la drague" du forum, page 4), et même vous narrer quelques histoires vécues, aussi, si vous êtes sages.

    C'est Noël, mais un peu en retard.

    Ca vous branche ?

    D.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/201
jump to page
 of 7