Amour d'enfance

Force
Force
February 2012 modifié dans Amour
Aimer... c'est faire de la balançoire,

C'est sauter en l'air,
Tomber par terre
La serrer si fort
Et dire : encore

Aimer... c'est humer l'air du soir,

C'est courir dans l'herbe,
Une corde à sauter,
Grimper aux arbres,
Sauter dans les flaques,

Aimer... c'est chercher du métal,

Chercheur de ferraille,
Chercheur de trésor,
Faire la bataille
Sur le sable d'or,

Aimer, c'est un ours en peluche,

La ficelle à tirer,
Le cerf-volant déchiré,
Faire des chatouilles,
Le Soleil qui s'écroule,

Aimer, c'est une tasse de café

Une cuillère dedans,
Verser du lait,
Attendre le vent
Dans la mer

Aimer, c'est croire en la vie,

Hurler dans la rue
Devant les passants
S'allonger sur l'trottoir
En tirant la langue

Aimer, c'est boire de l'alcool,

C'est plier la branche
Rêver de décors
Courir sur la planche,
C'est l'aimer si fort

Aimer, c'est sucer des glaçons,

Faire des bulles dans l'eau
Danser sous la pluie
C'est craquer son jean
Siroter un gin.

Aimer, c'est prendre le métro,

Sourire aux gens,
Nager dans la mare,
Lâcher les ballons
Dans l'air du soir.

© Copyright
David - 2012
«1

Réponses

  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    Très joli...
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    À toutes les deux : merci, les filles. Ca fait plaisir. Un petit câlin, maintenant ? :)

    Galie : qu'est-ce que ça te fait ressentir exactement ? Je suis curieux.

    Jao : oui, mais c'est écrit à la hâte, avec les images qui me viennent, il n'y a aucune construction métrique.
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    C'est justement ce qui fait que c'est touchant...
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Oui, je vois. En fait, j'avais en tête l'image d'un petit garçon, qui a grandi, et qui regrette le passé, un peu d'amertume au coeur. Je le voyais jouer au foot, rigoler et balancer des boules de neige, faire peur aux oiseaux, acheter des caramels, faire du vélo sur un trottoir en sifflotant un air, le comprendre en train de rêver à autre chose... s'acheter des crêpes au sucre, etc. Attitude qui n'est plus possible en tant qu'adulte - il est mélancolique. Mon imagination est hélas trop fertile et je me laisse emporter facilement par elle.
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    Pourquoi ce n'est plus possible en tant qu'adulte?...
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Galie : très content que ça te touche :) c'est bien le but du texte, faire passer un certain message... à longs jets... d'écriture

    Jao : il ne peut plus, justement, car il lui faut grandir, et grandir implique la société, qui est trop sérieuse, et pas assez rêveuse. Trop peu de personnes restent des enfants en grandissant. Comme je n'ai pas vu ma jeunesse passer, j'ai heureusement toujours cet esprit Peter Pan, dans ma tête, malgré ma vie et mon attitude, je suis toujours ce petit garçon rieur et farceur, celui qui tend des pièges aux professeurs pour faire rigoler les copains. Celui qui aime la vanille et les glaces au chocolat sans forcément y voir des métaphores sexuelles. Celui qui, d'un grand coup de pied, envoie valser une petite boîte en fer ; le petit garçon qui aime les toboggans, qui taquine les filles et leur tire les cheveux. L'esprit complètement en dehors du monde, un enfant fragile au coeur durci par les épreuves et le temps, qui passe, inlassablement.
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    Je suis pourtant une éternelle enfant... Et je n'ai aucun problème avec la société... LOL
    Ce qui change, c'est bien d'avoir mes problème d'adulte en +.
    Et si je n'avais pas mes humeurs enfantines, je m'ennuierais à mourir!
    Je serais limite dépressive...
    Mais je ne me mets jamais aucune barrière...
    Je fais selon mes envies du moment...
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    D'accord avec toi. Mais grandir implique forcément, donc, la société, et la société implique des responsabilités. Et ce sont bien les responsabilités qui nous changent, et nous empêchent d'être trop insouciant. On peut l'être, mais dans une certaine mesure. L'image de l'enfant triste que j'étais, gosse, me hante toujours. Sans compter ceux que j'ai vus ailleurs, et qui souffrent aussi. Rester un éternel enfant, dans sa tête et son attitude, permet de passer à autre chose dans notre vie, tirer les rideaux sur l'esprit hostile, et prendre le tout à la rigolade. Car quand nous rions, à chaque fois, c'est l'enfant en nous qui parle, qui exprime sa joie.

    D.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Je viens de relire quelques-uns de mes messages. Je suis bien romantique, ces temps-ci. Profitez-en, car ça ne va pas durer.
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Hélas, Galie, ce n'est pas comme ça que je suis. Être romantique, c'est bien, mais à un moment donné, ma nature reprend toujours le dessus. Difficile pour moi de conserver très longtemps cet état intérieur si particulier. Comme les étoiles, si tu vois ce que je veux dire ;)
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    N'est ce pas Galie qui te rend si romantique?!
    Moi, je te préfère comme ça... Mais je prends note!
    Dés que ta vraie nature revient, je me sauve!
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Tu devrais pourtant être effrayée, quelque part. Un p'tit bonhomme aussi farceur risque de causer bien des emmerdements à sa maman s'il va rayer les voitures, ou jeter des cailloux dans l'eau... Où il voit son reflet déformé par les vagues. Un petit gaillard qui veut devenir un homme et qui, pour ça, a quand même besoin d'une mère, jusqu'à la fin.
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    Brou... J'en ai froid dans le dos...
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Je ne trouve pas ça mignon. *le mec de mauvaise foi*

    Bien sûr c'est adorable. Mais c'est un p'tit gaillard qui est déjà grand, et qui, dans sa tête, est ailleurs. Son corps est là, mais son esprit n'est plus parmi vous. Et c'est justement ça qui est magnifique - pouvoir s'extirper du monde à volonté... le problème est qu'il ne sait plus y rentrer. Car il est trop rêveur.
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    Ou parce qu'il a peur...
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Jao, c'est un p'tit bout d'chou sans peur et sans reproches, qui lève la tête bien haut et qui crie fort, pour être un homme. La peur n'existe pas, chez lui, parce que la vie l'a rendu insouciant, même s'il est conscient de ses faiblesses. Comment avoir peur alors qu'on ne craint rien ? Il a déjà beaucoup de fois trébuché dans le sable, glissé dans les flaques d'eau - il sait ce que c'est de se casser le nez sur le trottoir.
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    Alors, pourquoi s'extirper du monde à volonté?...
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Il en a besoin. Je le disais : c'est un rêveur, qui a trop rêvé, qui a vu trop de cauchemars, et maintenant il ne peut plus se réveiller. Alors autant aller habiter avec lui, sur sa planète, bien plus jolie que la nôtre - aller sur la lune ou sur mars, quelle importance ? Tant qu'on ne subsiste pas ici-bas. Quitte à ne plus savoir revenir, rêvons avec lui.
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Tout à fait raison avec vous !
    Aujourd'hui je ne conçoit pas vivre en tant "qu'adulte", ce que je veux dire par là et cela rejoint un peu ce que Jaonacara dit c'est que si nous n'avions plus d'humeur enfantine alors le monde serais d'une tristesse !!! Cela ne veux pas dire que je n'assure pas en tant que "MEC" à proprement dit, je sais gérer les crises, m'occuper d'enfants sans soucis, tenir tête à quelqu'un et m'affirmer si besoin.

    Ma vie est basée sur une approche des soucis plutôt tranquille, ce qui me permets de faire face à des soucis que je n'aurais sû gérer si je n'avais pas ce petit côté enfantin !

    J'aime bien rire, chanter, jouer de la guitare, faire rire les enfants, m'amuser avec eux, danser, manger du chocolat dans le lit, passer une soirée sur StarCraft, looker toute la nuit jusqu'au lendemain matin la sixologie StarWars.

    La vie m'a été donnée, je ne la gacherai pas, je ne la donnerai pas, je ne la perdrai pas, alors j'en profite à 200% !!!
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Niteo, ton message est génial. On voit que toi aussi tu as décidé de continuer à rêver, que la vie pour toi est autre chose qu'un champs de bataille, tu sais qu'il y a autre chose, de plus profond, comme le rire des enfants et la rigolade éternelle - toucher du doigt ce sentiment d'harmonie, la schizophrénie qui fait de nous de grands enfants, divisés, à la fois adultes mais toujours enfantins. L'esprit Peter Pan. Et c'est génial de voir des mecs s'amuser autant dans la vie, avec nous, à côté de toutes la souffrance et les horreurs. Niteo, tu viens ? On va sauter dans les flaques d'eau, acheter du caramel, jouer au foot et taquiner les filles ! Leur faire croire que l'amour sera toujours pareil, prendre notre vélo et partir dans les champs, l'été, sous le ciel bleu et le soleil, un air rêveur... des bonbons dans la poche, avec nos salopettes un peu déchirées, défier le monde en bombant le torse, du haut de nos petits corps d'enfants éternels.
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Force a écrit: »
    Niteo, ton message est génial. On voit que toi aussi tu as décidé de continuer à rêver, que la vie pour toi est autre chose qu'un champs de bataille, tu sais qu'il y a autre chose, de plus profond, comme le rire des enfants et la rigolade éternelle - toucher du doigt ce sentiment d'harmonie, la schizophrénie qui fait de nous de grands enfants, divisés, à la fois adultes mais toujours enfantins. L'esprit Peter Pan. Et c'est génial de voir des mecs s'amuser autant dans la vie, avec nous, à côté de toutes la souffrance et les horreurs. Niteo, tu viens ? On va sauter dans les flaques d'eau, acheter du caramel, jouer au foot et taquiner les filles ! Leur faire croire que l'amour sera toujours pareil, prendre notre vélo et partir dans les champs, l'été, sous le ciel bleu et le soleil, un air rêveur... des bonbons dans la poche, avec nos salopettes un peu déchirées, défier le monde en bombant le torse, du haut de nos petits corps d'enfants éternels.

    Pas de problème Force, j'amenerais des caramels, des jumelles pour regarder au bout du monde, peu être verrons nous plus clair, un hiboux pour envoyer des messages et je prévoie de prendre plein de bouteilles pleines, nous les videront ensemble et ensuite nous les jeterons à la mer voir si notre message à bien été reçu, nous allons défendre notre combat,
    Nous serons entendu,
    Nous y arriverons,
    :smile:
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Deux petits garçons perdus sur la plage, qui regardent, à l'horizon, le ciel rosé qui se couche, en se demandant encore s'ils pourront toucher le ciel en levant les bras, qui s'interrogent sur le sens des dictées et des taches d'encre, qui envoient leurs avions en papier au bout de la classe, des chewing-gum dans les serrures et des boules puantes dans les toilettes, puis qui courent se cacher en rigolant. C'est génial d'être un enfant.
  • minichou
    minichou
    January 2012 modifié
    Hm j'adore ce texte force :D!
  • Force
    Force
    January 2012 modifié
    Merci merci, Minichou ! :)
  • Jaonacara
    Jaonacara
    January 2012 modifié
    Bande de joyeux Lurons!
  • Niteo29
    Niteo29
    January 2012 modifié
    Tout à fait d'accord !
  • Force
    Force
    February 2012 modifié
  • ileautrésor
    ileautrésor
    February 2012 modifié
    ce qui me fait revivre mon enfance, c'est quand je raconte des histoires...:-)

    j'adore tout ce qui ressemble à la littérature jeunesse, aux albums que je feuillette avec les enfants, que je leur fait découvrir.

    J'aime voir leurs yeux émerveillées devant les bébés animaux, leur regard qui plonge dans les pages qu'ils feuillettent, attentifs et dans un autre monde...

    J'aime les voir leurs craintes disparaître peur à peu en écoutant les histoires de retrouvailles avec leur maman , :-)
    et j'aime plus que tout entendre éclater leurs rires :D
  • missjade
    missjade
    February 2012 modifié
    j'aime être une femme enfant, parce que l'enfance c'est la pureté et l'innocence, et l'état adulte le temps des décisions de la vie et de la plénitude, la cohabitation des deux états me plait énormément...
  • missjade
    missjade
    February 2012 modifié
    Où sont passées mes joies d'enfant,
    Les course folles et les glissades,
    Tous mes copains, petits ou grands,
    Où êtes-vous, mes camarades ?

    Où sont passés, mes prés, mes champs,
    Les jeux, les sauts et les glissades,
    Tous les secrets, tous les serments !
    Où êtes-vous, mes escapades ?

    Où sont passés les bons moments,
    La grande école et les brimades,
    Le tableau noir et les vieux bancs !
    Où êtes-vous, mes incartades ?

    Où sont passés les vrais instants,
    Lorsque le cœur bat la chamade,
    Premier émoi, premiers tourments !
    Où êtes-vous, les embrassades ?

    Où sont passés les deux amants,
    Les heures tendres et les ballades,
    Notre amour fou et les Printemps,
    Les nuits à te donner l'aubade !

    Où est passée ma fleur, mon chant,
    Ma rose bleu, ma sérénade,
    Elle est partie, en un instant,
    Pour une dernière promenade !

    Où est passé mon cœur d'avant,
    Ce n'est plus qu'un souvenir fade,
    Il est parti avec le vent,
    Déraciné par la tornade !

    Qu'est devenu mon cœur d'antan,
    Il ne battra plus la chamade,
    Car c'est la vie et c'est le temps,
    Qui font mourir les cœurs d’enfants !!!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
?/50
jump to page
 of 2